WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La valorisation des productions agricoles locales, les circuits courts de distribution et le développement de l'offre agrotouristique dans la région centre-du-québec


par Marie-Laure SOULIER
Université Jean Moulin Lyon 3 - Master 1 Géographie et Aménagement 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.4. Organisation territoriale de la province et de la région

La province du Québec est divisée en 17 régions administratives à la tête desquelles se trouve habituellement une Conférence régionale des élus (CRÉ). Dans leurs compétences propres, ces régions servent a organiser l'administration publique québécoise et a créer des unités de division pour les différents services du gouvernement du Québec. Elles sont formées par les résidents et municipalités d'une même région d'appartenance, dont le regroupement avec les autres régions constitue ultimement l'État du Québec. Les CRÉ agissent normalement en tant qu'interlocuteurs privilégiés pour leur région respective auprès du Conseil des ministres du Québec. Leur pouvoir décisionnel et de dépenses relèvent cependant et uniquement des mandats qui leur sont confiés par le gouvernement québécois.

Fig. 5 : schéma de l'organisation administrative du

Québec

Source : Institut de la statistique du Québec (ISQ), Profil de la région Centre-du-Québec Tableau 1 : Organisation administrative du Québec

Numéros des régions administratives

Région administrative

Région administrative

01

Bas-Saint-Laurent

09

Côte-Nord

02

Saguenay-Lac-SaintJean

10

Nord-du-Québec

03

Capitale-Nationale

11

Gaspésie-Îles-de-laMadeleine

04

Mauricie

12

Chaudière-Appalaches

05

Estrie

13

Laval

06

Montréal

14

Lanaudière

07

Outaouais

15

Laurentides

08

Abitibi-Témiscamingue

16

Montérégie

 

17

Centre-du-Québec

Source : Institut de la statistique du Québec (ISQ), Profil de la région Centre-du-Québec

Les régions sont elles mêmes divisées en municipalités régionales de comté (MRC), ce sont des entités qui regroupent plusieurs municipalités (l'équivalent de nos communes). Les MRC ont pour rôle de d'assurer un consensus régional sur leur territoire, elles ont compétence dans les domaines de la culture, de l'aménagement du territoire, dans l'équilibre de son environnement, ainsi que dans le développement socio-économique. Elles ont pour rôle de sensibiliser les municipalités locales aux enjeux régionaux et de favoriser la concertation des

milieux. La région Centre-du-Québec, en elle même comprend cinq municipalités régionales de Comté (MRC) :

La MRC d'Arthabaska compte 24 municipalités.

La MRC de Bécancour compte 12 municipalités.

La MRC de Drummond compte 18 municipalités.

La MRC de L'Érable compte 11 municipalités.

La MRC de Nicolet-Yamaska compte 16 municipalités.

Fig.6 : les MRC de la région Centre-du-Québec

Source : MAPAQ, 2008

La région Centre-du-Québec compte, au total, 84 municipalités réparties sur ces cinq MRC. D'une manière générale, les municipalités sont plutôt bien équipées au niveau des services de base. La plupart des municipalités disposent, par exemple, d'artisans et commerces essentiels (dépanneurs notamment). La région Centre-du-Québec a une organisation territoriale décentralisée, ce qui semble normal vu l'étendue du territoire. Elle dispose de plusieurs pôles d'attraction qui « drainent » les municipalités environnantes. Drummondville est la ville-pôle de la MRC de Drummond ; l'agglomération urbaine regroupe près de 69 000 habitants. Elle dispose de nombreux services sportifs, médicaux et sociocommunautaires. Victoriaville est la ville principale de la MRC d'Arthabaska. On y compte le plus grand nombre d'habitants (près de 40 000 habitants), d'entreprises, d'institutions, de commerces et de

services. L'agglomération de Plessisville (près de 7 000 habitants), dans la MRC de l'Érable, constitue un pôle d'attraction dynamique où sont regroupés la plupart des services et entreprises. Les secteurs d'activités les plus importants sont l'industrie du métal, de la machinerie, du bois, du meuble, de l'alimentation, de l'agroalimentaire et de l'habillement. Bécancour est un important centre de polarisation pour la MRC de Bécancour ; elle est dotée de multiples équipements récréotouristiques et patrimoniaux. Nicolet est au coeur du développement de la MRC de Nicolet-Yamaska, ce centre urbain compte près de 8 000 habitants, il dispose surtout de services éducatifs, culturels et touristiques.

La région Centre-du-Québec est une région qui a été crée il y a une quinzaine d'année, de ce fait l'organisation territoriale de la région Centre-du-Québec est relativement ressente. En effet auparavant la région Centre-du-Québec n'existait pas, elle était comprise dans la région Mauricie-Bois-Francs. Ce caractère confère à la région Centre-du-Québec une situation socioéconomique particulière.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy