WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Notion de système formel. Prolégomènes à  une logique cognitivisme à  partir de Donald Davidson

( Télécharger le fichier original )
par Tamis MUAMBA NGUESHE
Université de Kinshasa - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

c. Illustrations

Soit l'énoncé suivant : «  Antoine voulait maigrir. Il pensait que faire de l'exercice était le moyen approprié. Il se trouve qu'Antoine vivait avec un handicap physique. Aussi, ses amis lui recommandèrent de suivre plutôt un régime alimentaire. Ainsi, au bout de quelques mois, Antoine avait perdu du poids. »

La première démarche doit constituer à déterminer les variables :

p : désire de maigrir ;

q : faire de l'exercice ;

r : handicap physique d'Antoine ;

S : action visée non réalisée ;

Q' : suivre un régime alimentaire

R : la disponibilité d'Antoine de suivre un régime alimentaire ;

S : l'intention de maigrir, nous aurons les schémas suivants :

 

E.M.

 

CC

 

E.P.

1

2

3

p

p

p

Ë

Ë

Ë

q

q'

q'

?

?

?

r

r

r

?

?

?

S

S

S

Remarques : le niveau 1 montre que le désir de maigrir d'Antoine par des exercices physiques s'est heurté à son handicap. Le niveau 2 montre qu'Antoine a modifié son état cognitif à cause de s on inadéquation avec le coefficient de conjoncture. Enfin, le niveau 3 montre qu'une fois l'état cognitif modifié l'intention de maigrir s'est réalisée.

Soit le deuxième énoncé suivant : « Il voulait lui faire plaisir et lui a offert des fleurs, car il pensait qu'elle aimait des fleures... ainsi, il lui fit plaisir ».

Variables

p : volonté de faire plaisir ;

q : offrir des fleurs ;

r : romantisme de l'intéressée ;

s : l'intention réalisée.

Tableau d'analyse

 

E.M.

 

CC

 

E.P.

1

p

Ë

q

?

r

?

S

Remarques : l'action a été réalisée au niveau 1 parce que le coefficient de conjoncture était favorable à l'intention de l'agent.

Soit le troisième énoncé suivant : « Il avait faim et voulait manger. Cependant, il n'avait pas de quoi manger ni encore moins l'argent... aussi, il n'avait plus de force de marcher ».

Variables

p : désir d'atténuer sa faim ;

q : manger quelque chose ;

r : manque de quoi manger et d'argent ;

s : l'intention non réalisée.

Tableau d'analyse

 

E.M.

 

CC

 

E.P.

1

p

Ë

q

?

r

?

S

Remarque : comme l'intention n'a pas été réalisée, les colonnes et les sous-colonnes ne seront pas clôturées.

Prenons maintenant un cas un peu plus complexe. Soit l'énoncé suivant :

« Marie est la fiancée de Paul. Celui-ci voulait faire plaisir à sa bien-aimée, car c'était l'anniversaire de celle-ci. Il pensait qu'organiser une réception pour elle lui ferait plaisir.

Aussi, il en informa l'intéressée. Celle-ci, très cupide, dit à Paul ce qui suit : Je n'aime pas de fêtes, j'aime pas de fêtes, j'aime plutôt l'argent. Si tu veux me faire plaisir, alors remets-moi tout l'argent prévu pour l'organisation de ladite cérémonie ». Paul insista en lui disant qu'au-delà de la fête, il avait prévu un cadeau et que, au lieu de le lui remettre en nature, il le lui donnera sous forme d'une enveloppe et la réception serait maintenue.

Cette idée n'avait pas plu à Marie et elle réitéra son désir de s'accaparer des frais prévus et pour l'organisation de la cérémonie et pour l'achat du cadeau.

Frustré et écoeuré de découvrir la cupidité de sa fiancée, Paul s'est mis à douter de l'amour de sa proposée. Aussi, il lui rétorqua ces mots : «si c'est l'argent qui t'intéresse, tu devrais plutôt faire du commerce.... en tout cas, ne compte plus sur moi et oublie moi ».

A ces mots, les deux amoureux se séparèrent chacun désolé dans son coin. Le lendemain, par peur de perdre son fiancé, Marie appelé Paul et accepta l'idée d'organisation d'une réception pour son anniversaire sans aucune condition. Et la fête eu lieu... ».

Partant de Paul comme l'Ego sociologique, nous obtiendrons les variables suivantes :

p : le désir de Paul de faire plaisir à sa fiancée ;

q : l'organisation d'une réception ;

r : la cupidité de sa fiancée ;

r : l'accord de la fiancée pour l'organisation de la fête ;

p : l'intention non réalisée ;

p : l'intention réalisée.

Tableau d'analyse

 

E.M.

 

C.C

 

E.P.

1

2

3

4

5

6

P

P

P

P

P

p

Ë

Ë

Ë

Ë

Ë

Ë

q

q'

q'

q

q

q

?

?

?

?

?

?

r

r

r

r

r

r

?

?

?

?

?

?

S

S

S

S

S

S

Remarques

- Au niveau 1, l'intention de Paul s'est heurté à la cupidité de sa fiancée ;

- Aux niveaux 2 et 3 état cognitif initial a été modifié pour rendre le coefficient de conjoncture flexible, cela n'a pas marché ;

- Au niveau 4, l'agent a simplement changé d'avis ;

- Le niveau 5 indique que quand le coefficient de conjoncture est devenu favorable, l'agent a repris son intention initiale ;

- Le niveau 6 indique la réalisation de l'intention de l'agent.

précédent sommaire suivant









La Quadrature du Net