WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Essai d'élaboration et caractérisation d'un biocarburant à  base de manihot esculenta grantz

( Télécharger le fichier original )
par Zacharie Merlin AYISSI
Université de DOUALA - DIPET II (Master II) 2007
  

précédent sommaire suivant

V-3 IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES BIOCARBURANTS AU CAMEROUN

Le secteur des transports en particulier celui du Cameroun où les deux tiers du parc automobile sont constitués de véhicule d'occasion est celui dont la contribution à l'augmentation des émissions de GES est le plus rapide. Les biocarburants contribueront à réduire ces GES.

V-4 BIOCARBURANTS ET DEVELOPPEMENT DE L'ECONOMIE DU CAMEROUN

V-4-1 Le Secteur agricole

Le développement de la production des biocarburants constitue une alternative intéressante pour l'agriculture, car ; elle offre des opportunités de mises en culture de nouvelles terres. Mais, il n'aura d'impact réel surtout dans la lutte contre la pauvreté que si les programmes de production des cultures de rentes sont conduits par les producteurs ruraux. Il est vrai que l'Etat camerounais s'est engagé depuis déjà plusieurs années à faire de l'agriculture le fer de lance du développement économique du Cameroun à travers des projets tels que : le PNVRA ; les comis agro-pastoraux et autres. Mais très souvent ces projets ne sont toujours pas suivis jusqu'à la base c'est-à-dire jusqu'aux GIC et agriculteurs.

V-4-2 L'emploi

Le développement de la production des biocarburants pourra générer des emplois et des revenus soutenus en milieux rurals, ce qui aura un impact certain sur l'exode rural et sur l'économie.

« Essai d'élaboration et analyse chimico-calorifique d'un biocarburant à base de manioc »

Mémoire DIPET II - ENSET de Douala 2007

V-4-3 Indépendance énergétique

Avec les biocarburants produits à partir des plantes, une contribution importante peut être attendue dans le but de réduire notre dépendance énergétique vis à vis des pays producteur de pétrole et résorber le déficit énergétique observé ces dernières années.

V-5 DILEMME ENERGIE CONTRE SECURITE ALIMENTAIRE

L'inquiétude des populations quant à l'utilisation des plantes alimentaires à l'usage énergétiques peut être fondé. En effet on est confronté à un problème majeur : ce sont les mêmes plantes qui alimentent les hommes leurs bêtes et les moteurs de leurs machines. On n'assiste à une espèce de compétition entre les sources de biocarburants et les sources d'alimentation. Ceci pose le dilemme énergie contre sécurité alimentaire qui peut conduire à surclasser les productions alimentaire au profit de l'énergie. La conséquence immédiate pourra être la compromission de l'autosuffisance alimentaire si importante pour notre pays.

Il convient donc de veiller très sérieusement à cette question en mettant en place une politique et un cadre réglementaire adéquat.

précédent sommaire suivant