WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts des politiques fiscales sur l'économie Burkinabé: simulation à  l'aide d'un modèle d'équilibre général calculable

( Télécharger le fichier original )
par Souleymane KORMODO
Ecole nationale supérieure de statistique et d'économie appliquée d'Abidjan - Ingénieur statisticien économiste 2011
  

précédent sommaire suivant

1.3 Fonctions de l'impôt et justification de l'interventionnisme

1.3.1 Les fonctions de l'impôt

Trois types de fonctions sont essentiellement dévolus à l'impôt : une fonction financière, une fonction économique et une fonction sociale. La mobilisation des ressources financières pour alimenter le budget de l'État est le premier but de l'impôt. Ces ressources assurent le financement des fonctions régaliennes de l'Etat (justice, défense nationale, services publiques).Dans les pays en développement comme le Burkina Faso, ce rôle classique de l'impôt est encore prépondérant (SAWADOGO et al, 2007). Au-delà des fonctions régaliennes de l'État (justice, police, armée, etc), l'État peut être un acteur économique influant. A titre d'exemples, on peut citer les incitations fiscales visant la promotion des investissements, les subventions des entreprises, l'orientation de la consommation, la relance de l'économie en cas de récession. Enfin, Le libre jeu du marché peut engendrer et entretenir des inégalités. En taxant les individus les plus aisés sur le plan financier et en procédant à des redistributions aux couches les plus défavorisées, l'État par la politique fiscale, atténue les inégalités. Il faut noter que ces trois fonctions peuvent être conflictuelles. En effet, le rendement financier de l'impôt pourrait être réduit, si les autorités procèdent à une exonération d'impôts au profit de certains contribuables ou sur certains produits. Ces exonérations sont définies par rapport à l'objectif social ou économique. Le «dosage» de la politique fiscale selon ces trois fins sera fonction de l'orientation politique des responsables chargés de la conduite de la politique économique.

Impacts des politiques fiscales sur l'économie burkinabè: Simulation à l'aide d'un MEGC
8

1.3.2 Fondement de l'interventionnisme étatique

La révolution keynésienne5 a mis en lumière la primauté de l'action publique dans la régulation des activités économiques. La défaillance du marché, comme une entorse aux conditions de maximisation du bien-être économique, est à la base de certains de ces arguments. On distingue cinq groupes6 d'arguments en faveur de l'intervention de la puissance publique dans l'activité économique :

· la défaillance des marchés due principalement à l'existence d'externalités, de biens publics, de rendements croissants, d'asymétries informationnelles, etc;

· les inégalités et la pauvreté qui nécessite une intervention publique;

· l'égalisation des chances par la promotion de l'éducation, la santé, une alimentation saine qui garantissent une participation individuelle aux activités économique et sociales;

· le paternalisme : l'État doit se comporter comme le «père» des citoyens et ainsi préserver leur bien-être (lutte contre l'abus d'alcool et de la drogue, retraite obligatoire, etc).

· la protection des générations futures par la conservation des ressources environnementales. Mais l'action publique n'a pas seulement que des avantages, elle modifierait probablement la formation des équilibres sur les marchés, équilibres qui constituent la manifestation des choix individuels. Le paragraphe suivant analyse les effets économiques d'une intervention publique par la fiscalité.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.