WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pratiques et analyses du crédit de campagne agricole au sein des IMFS. Cas du Crédit Mutuel du Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Modou SALL
Ecole supérieure de commerce et de gestion (Esup) Dakar - Licence en banque finance assurance 2011
  

précédent sommaire suivant

PREMIERE PARTIE: CADRE THEORIQUE ET METHODOLOGIQUE

Cette partie comprend deux chapitres. Le premier chapitre précisera « le POURQUOI de l'étude ». Quant au second il permet de faire ressortir « le COMMENT »

CHAPITRE I : CADRE THEORIQUE

La problématique, les objectifs et hypothèses de cette recherche seront traités dans ce chapitre. Le choix et les intérêts de ce sujet seront également précisés.

I.1- Problématique

Les réformes structurelles entreprises par l'Etat ont lourdement affecté la politique du crédit rural.

Pour répondre aux besoins de financement du monde rural et de combler le vide laissé par la disparition de certaines structures, la CNCAS a été créée en 1984. Les procédures d'accès au crédit, définies par la CNCAS et l'insuffisance des lignes de crédit ne permettaient pas à tous les acteurs du secteur rural de pouvoir bénéficier de ses services.

Ces facteurs de blocage ont conduit à une révision du système financier rural. Ainsi de 1987 à 1989 il a été procédé à la restructuration du secteur bancaire pour assainir le secteur financier en général, et relancer en même temps le financement des investissements.

Cette décision eut des conséquences graves sur l'économie nationale. Beaucoup de Banque comme la BNDS, USB, SONABANQUE, BSK ont disparu du paysage financier du Sénégal. Cette restructuration a encore rendu plus difficile l'accès au crédit pour les populations.

En effet, les Banques qui n'ont pas été touchées par ces mesures devenaient plus exigeantes quant aux conditions de taux d'intérêt, de garantie etc. Ainsi, l'accès au crédit bancaire est hors de portée des petits promoteurs. Ces banques se contentant essentiellement des grosses affaires juteuses à dénouement rapide.

Face à l'échec du système bancaire en matière d'intermédiation, une bonne partie des populations ayant toujours un besoin pressant de crédit, se tourna vers le système financier informel. Il s'agit notamment des structures reposant sur des pratiques traditionnelles telles que les tontines diverses, les caisses de solidarité sociale, les gardes- monnaies et des préteurs dits usuriers. Ce sont des intermédiaires financiers octroyant le crédit comme le font les banques. Mais dans des conditions différentes puisque ces opérations se font à partir des relations personnelles extrêmement étroites entre les parties. Ceci a comme inconvénient l'insuffisance notoire de ressources disponibles destinées aux investissements des sociétaires.

12

L'objectif de l'Etat dans la nouvelle politique économique est de créer et mobiliser une épargne disponible à l'investissement. Pour cela, il fallait mettre en place un système financier réorganisé accessible qui devrait permettre une mobilisation de l'épargne et faciliter l'accès du crédit aux producteurs et à tous les agents économiques du pays. Cette politique devait aussi maintenir et renforcer l'esprit d'entraide, d'entente et de solidarité au sein des communautés (villageoise et urbaine).

Memoire de fin de cycle/ Diplôme de Licence, Option : Banque Finance et Assurance Modou SALL

Face à l'échec du système financier formel et informel en ce qui concerne le financement de l'économie, les autorités monétaires ont tenté d'apporter une solution avec des expériences structurées telles que les réseaux mutualistes d'épargnes et de crédit. Ces derniers connaîtront un regain de vitalité à partir de 1988 se traduisant sur le terrain par de nombreuses expériences et une participation effective des populations.

C'est dans ce contexte précis que les crédits de campagne agricole ont vu le jour au CMS. Quelle est la procédure d'octroi de crédit de campagne agricole adoptée par le CMS ?

Quelles sont les critères d'exigibilité au CCA ?

Que renferme le contrat de CCA ?

Quel est l'objet du crédit de campagne agricole ?

Quel est son impact dans la vie des sociétaires ?

Quels sont les outils d'analyse de risque de crédit agricole ?

Au terme de ce travail recherche, nous tenterons de répondre à toutes ses interrogations. I.2- Les Objectifs de la recherche

Les objectifs poursuivis à travers ce travail sont :

· Contribuer à la divulgation des techniques de crédit à l'agriculture, destiné au monde rural.

· Décrire sous un aspect purement professionnel les processus de gestion de ces techniques afin de confronter théories et pratiques et d'analyser les éventuels écarts (gap), en tenant compte des spécificités du Crédit Mutuel du Sénégal et de son environnement.

· Proposer des recommandations pratiques à la suite des analyses précédentes, profitant ainsi de l'occasion pour jeter les bases de réflexions plus poussées qui permettraient à terme d'épuiser la question du financement de l'agriculture.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.