WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

àČtude des déterminants du développement du secteur informel en ville de Butembo

( Télécharger le fichier original )
par Sivundaveko Mulume Vany MUHINDO
Université adventiste de Lukanga - Gradué en gestion informatique 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE  I : CADRE THEORIQUE

Dans ce chapitre nous présentons différentes approches conceptuelles ou théoriques qui nous permettront d'avoir une idée claire sur ce qui est de l'économie informelle. Ainsi nous donnerons le contexte de l'apparition du secteur informel, ses définitions, ses critères.

I 1 LE SECTEUR FORMEL

I.1.1 Définition

Le secteur formel est considéré comme étant le secteur de l'économie regroupant des entreprises constituées et fonctionnant conformément à la loi. C'est un secteur légal, déclaré et comptabilisé dans les statistiques qui sont soumises à des obligations fiscales et sociales (

Ainsi les entreprises du type formel sont celle reconnues officiellement, légalement structurés, régulières et fonctionnant sous l'autorisation de la loi. Elles se différencient de l'entreprise du secteur informel par ses caractéristiques

I 1.2 Caractéristique de l'entreprise du secteur formel

Le secteur formel d'emplois recouvre un large éventail d'activités professionnelles de diverse nature, pour ce fait, les caractéristiques qui se rapportent à ce secteur sont nombreuses.

A titre d'illustration, nous citons :

v Les entreprises y sont structurées

v Les entreprises sont constituées et fonctionnent légalement

v Les entreprises qui y prestent sont reconnues dans les statistiques nationales

v Les entreprises y opèrent sur un marché réglementé ouvert ou concurrentiel

v Etc.

I 1.3 Typologie des entreprises du secteur informel

D'après l'étude du CADICEC, les entreprises du secteur informel se répartissaient, par secteur d'activités, en 1998, de la façon suivante:

1° alimentation (restauration, boulangerie, boucherie, etc.)

2° construction (bois, briques, ciment) ;

3° cuir : maroquinerie, cordonnerie (savetier), garnissage

4° électronique - électricité : réparateurs de radio, TV, frigidaires, cuisinières, lampes ;

5° impression : reliure, plastification, teinturerie (pagnes)

6° mécanique générale : auto, vélo, montage ;

7° métaux précieux et horlogerie

8° peintures ;

9° imagerie : photocopie ; photographie ; T.V. & vidéo

10° divers (réparateurs de casseroles, arts, parapluies, location de chaises, catafalque, etc.) ;

11° santé : tradi - praticien ; dispensaire hors normes ;

12° éducation : école ; précepteur ; messianisme ;

13° usinage : savonnerie ; bonbonnerie ; glace ; eau de boisson

précédent sommaire suivant


















World Family Special Ops of the Day: