WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

àČtude des déterminants du développement du secteur informel en ville de Butembo

( Télécharger le fichier original )
par Sivundaveko Mulume Vany MUHINDO
Université adventiste de Lukanga - Gradué en gestion informatique 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.4.2 Travail informel.

Selon certains auteurs, c'est depuis plus de trente ans que la notion de « travail informel » est devenue partie intégrante du vocabulaire des spécialistes qui analysent le monde du travail et toute sa complexité. Les discussions qu'a générées ce sujet dans le monde de la recherche ont été assez nombreuses.

Les débats ont commencé dans les années 70, à partir du rapport sur le Kenya écrit par Hart en 1972 à la demande du BIT (Hart, 1972). Ces débats ont pris une place centrale dans les réunions des organismes internationaux, notamment dans la 15e conférence Internationale des statisticiens du travail de 1993 et la conférence Internationale du Travail de 2002.

On a convenu d'admettre que l'expression « travail informel » désigne toute activité non rémunérée mais ayant un caractère économique, réalisé tant à l'intérieur d'un ménage qu'à l'extérieur du foyer.

La catégorie « travail informel » peut cependant s'en remettre à quatre situations de travail particulier :

· Le travail familial non rémunéré ;

· Le travail indépendant (excepté les techniciens et les professionnels) ;

· Le travail en entreprise comptant jusqu'à cinq employés (micro entreprise)

· Le travail domestique (incluant la garde d'enfants, le soutien aux personnes âgées ou aux malades, le bénévolat au sein d'organismes d'entraide, ...)

Il y a deux manières de comprendre le travail informel à partir de deux besoins : l'analyse et la pratique.

Le travail informel est tout d'abord une catégorie d'analyse. Ici on vérifie que les travailleurs inclus dans ce secteur représentent une importante proportion des travailleurs occupés.

1. selon le programme Régional d'Emploi pour l'Amérique latine et les Caraïbes (PREALC) et l'organisation Internationale du Travail (OIT), le secteur informel est composé de l'excédent de main d'oeuvre disponible compte tenu de l'incapacité du secteur formel de l'économie à l'absorber..

Le travail informel se caractérise ainsi par la facilité d'entrée dans le secteur, la séparation minimale entre capital et travail, la faible productivité, le faible investissement en capital, l'utilisation de main d'oeuvre intensive et la faible division du travail.

précédent sommaire suivant