WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Atlas des risques de la phytothérapie traditionnelle. àČtude de 57 plantes recommandées par les herboristes

( Télécharger le fichier original )
par Samia AOUADHI
Faculté de médecine de Tunis - Master spécialisé en toxicologie 2010
  

précédent sommaire

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

REFERENCES

1)- Bruneton J. Plantes toxiques : Végétaux dangereux pour l'homme et les animaux, Tec & Doc Lavoisier 2001:25-532.

2)- Desctes J, Payen C, Pulce C. Vigitox 2009;39:1-2.

3)- Clément R-P. Aux racines de la phytothérapie : entre tradition et modernité (1ère partie) À Législation 2005;4:171-5.

4)- Benchelah A-C, Bouziane H, Maka M. Fleurs du Sahara, arbres et arbustes, voyage au coeur de leurs usages avec les Touaregs du Tassili - phytothérapie 2004;6:191-7.

5)- Aït Youssef M. Plantes médicinales de Kabylie 2006:5-339.

6)- Pousset J-L." Plantes Médicinales d'Afrique, Comment les reconnaître et les utiliser?» 2004:287.

7)- Marc B, Martis A, Moreau C et al. Intoxications aiguës à Datura stramonium aux urgences. La Presse Médicale 2007; 36: 1399-403.

8)- Bédry R, Jouglard J. Programme internationale de la sécurité chimique IPCS INCHEM ; Glycyrrhiza glabra L (PIM 249).1997.

9)- Hamouda C, Hédhili A, Amamou M et al. Intoxication aux plantes dans la phytothérapie admise par l'unité tunisienne toxicologique de la protection intensive 1983-1998. Le journal officiel américaine de la toxicologie vétérinaire et humaine 2000;42:137-41.

10)- Mckeown R. Programme internationale de la sécurité chimique ICPS INCHEM; Eucalyptus oïl (PIM 031).1997.

11)- Mosto HA. Programme internationale de la sécurité chimique ICPS INCHEM; Ricinus Communis (PIM 471). 1989.

12)- Pronczuk J. Programme internationale de la sécurité chimique ICPS INCHEM ; Ruta Graveolens L (PIM 475). 1989.

13)-

194

Luauté J-P, Saladini O, Benyaya J. Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique toxicité neuropsychiatrique de l'absinthe, Historique, données actuelles 2005;163:497-501.

14)- Larrey D. Accidents hépatiques de la phytothérapie 1994;23:691-3.

15)- Larrey D, Blanc P. Hépatotoxicité des plantes médicinales 1993;115:2299-303.

16)- Ernest S, Calting PM. Les cultures médicinales canadiennes 2000:203-9.

17)- Larrey D. Hépatotoxicité de la Phytothérapie, Connaître les toxiques les plus fréquemment en cause. http://www.fmcgastro.org/default.aspx?page=333

18)- Beaudoin G, Ouellet C, Dufresne C. Filière des plantes médicinales biologiques du Québec. La bourrache officinale 2009:6.

19)- Bellakhdar J. Plantes médicinales au Maghreb et soins de base (Précis de phytothérapie moderne) 2006:26-301.

20)- Ghorbal H, Hamouda C, Ben Saleh N et al. Courtes communications: usage des plantes pour convaincre la soumission chimique en Tunisie. Le journal officiel de l'académie américaine de la toxicologie vétérinaire et humaine 2003;45(2):91-2.

21)- Ben Salah N, Thabet H, Hamouda C et al. Quelques spécialités de chez nous: intoxications par les plantes, le chloralose et le méthanol. Le journal officiel de l'académie américaine de la toxicologie vétérinaire et humaine 2001:1-13.

22)- Mostin M. Toxicité des plantes d'appartement et de jardin, centre antipoison Belgique, Bruxelles 2004 :10-12.

23)- Shaw D, Leon C, Kolev S et al. Les remèdes traditionnels et les suppléments alimentaires (5 ans d'études toxicologiques (1991-1995)). Sécurité aux médicaments 1997;17:342-55.

24)- Eisenberg DM, Kessler RC, Foster C et al : Médecine non conventionnelle aux EtatsUnis. 1993;328:246-52.

25)- Hédhili A, Ben charnia F, Ben salah N et al: les plantes toxiques en Tunisie. Lettre toxicologique 78;1995:40.

26)-

195

Lartigau-Roussin C. Médecine traditionnelle à Mayotte : Bull. bat- Hist. &Géo Mayotte 2002;6:38-43.

27)- Ben Salah N, Amamou M, Jerbi Z et al. Cas d'intoxication par le peganum harmala. Journal de toxicologie clinique et expérimentale 1995;6:319-22.

28)- Maclennan AH, Wilson DH, Taylor AW. Prévalence et coût de la médecine alternative en Australie 1996:569-73.

29)- Chemli R, Dahmen M, Khaldi Abdelhamid « et al. ».Guide des plantes médicinales et aromatiques 2006: 13-116.

30)- Boukef K. Les plantes dans la médecine traditionnelle tunisienne 1986: 50-306.

31)- Mekki-Berrada A. Titre de la thèse: La portée thérapeutique et herméneutique de la baraka. Anthropologie des recherches de soins et des quêtes de sens dans le Maroc urbain. Université de Montréal Faculté des études supérieures 1997: 106-62.

32)- Chevalier A. Larousse Encyclopédie des plantes médicinales 2001 :62-283.

33)- Beloued A. Plantes médicinales de l'Algérie 2005: 28-216.

34)- Gilles.A. Le petit herboriste 1998: 23-794.

35)- Bouillard B. Les plantes médicinales du monde croyances et réalités 2001: 9, 91, 92,488.

36)- Durafford C, Laparaz C, préface de Reyner J. Traité de la phytothérapie clinique, endobiologie et médecine 2002 :157.

37)- Gauthier O, Roux D. Botanique, pharmacognosie, phytothérapie 2007: 24.

38)- Valmort B. Dictionnaire raisonné universel d'histoire naturelle 1932; 2: 337.

39)- Gruffat.X , Nguyen.V ,Malta.M. Plantes médicinales : www.creapharma.ch. Consulté le (1/9/2009).

40)- Donadieu.Y .Pharmacie naturelle : www.01 sante.com . Consulté le (15/10/2009).

41)- Drut-grevoz.G. Curieux de pharmacie : www.Curieux de pharmacie .com. Consulté le (3/9/2009).

42)-

196

Moncorgé.MJ , Bouchut.J : www.compare-diet.com .consulté le (19/9/2009).

43)- Hurtel.J .Phytothérapie, plantes médicinales, aromathérapie, huiles essentielles: www.phytomania.com .Consulté le (8/10/2009).

44)- Brassac.E .Lexique des plantes : www.bien-être-naturel.info.index.html .consulté le (7 /5/2010).

45)- Lahsissene H, kahouadji A, Tijane M, Hseini S. LeJeunia, revue de botanique, Catalogue des plantes médicinales utilisées dans la région de Zaer (Maroc occidental). série 186; 2009: 6-25.

46)- Hamouda C, Ben Saleh N, Zhioua M et al. Le journal officiel de l'académie américaine de la toxicologie vétérinaire et humaine. Revue d'intoxication aigue par l'atractylis gummifera 2004 ;46 :144.

47)- Nysten P-H. Dictionnaire de médecine, de chirurgie de pharmacie, des sciences accessoires et de l'art vétérinaire 1834.

48)- Couplon F. Le régal végétal: plantes sauvages comestibles 2009 :140-1.

49)- Reed G, Ricquart M, Guénette M et al. Produits de santé naturel et médicaments :un mélange parfois risqué (option consommateurs) 2004 ; 22, 27,33.

50)- Durrity B. Intoxication rapportée à la phytothérapie chinoise dans les pays occidentaux: analyse des causes (mémoire de fin d'étude) 1994: 11-29.

51)- Mébat F-J, Délens A-J. Dictionnaire universel de matière médicale et de thérapeutique générale 1837; 2 : 106-490.

52)- Cuvier G, Richard A, Drapier et al. Cours complet d'histoire naturelle médicale et pharmaceutique (Deuxième partie): Botanique 1835; 1: 79- 334.

53)- Fauvart B. Plantes aromatiques de Nadette 2008: 5-87.

54)- Flesch F. Intoxications d'origine végétale. EMC (Elsevier SAS, Paris), Traité de Médecine Akos, 7-1057, 2005 :1-11.

précédent sommaire






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net