WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le finencement des pme pour la création d'emplois et la réduction de la pauvreté


par Khadim NGOM
Université Cheikh Anta Diop de Dakar - Maitrise  2011
  

précédent sommaire suivant

INTRODUCTION GENERALE:

Dans un contexte de crise financière qui plombe davantage les efforts que l'Etat doit consentir dans la mise en place de conditions nécessaires au développement notamment la création d'infrastructures et la création d'emplois et l'investissement dans les secteurs sociaux, une intervention des entreprises dans l'activité économique est de plus en plus requise. D'ailleurs le secteur privé est considéré aujourd'hui comme un levier important de croissance économique et de lutte contre la pauvreté, surtout dans les pays en développement, ou il est composé principalement des Petites et Moyennes Entreprises (PME).Les PME forment l'armateur de toutes les économies et sont une source essentielle de croissance économique, de dynamisme et de flexibilité aussi bien dans les pays industrialisés avancés que dans les économies émergentes et en développement.

Certaines études montrent que les PME ont été confrontées à un problème de financement. La première étude s'est pensée sur l'offre de services financiers, la détermination du niveau de financement et l'identification des mécanismes et des services financiers novateurs capables d'être mis en marché pour accroitre le volume de crédits ainsi que la rentabilité des PME au plan d'accès au financement et d'apprécier la qualité et la diversité de l'offre financière destinée à la PME au Sénégal.( elle a été menée par le cabinet VA CONSEILS en avril 2010)

La deuxième a porté sur la demande de financement des PME au Sénégal. Elle a permis de collecter des données objectives et les appréciations des entrepreneurs installés dans des raisons du Sénégal sur la situation actuelle des PME dans le domaine de l'accès au financement et leur plan de développement. (Cabinet VA CONSEILS, avril 2010)

Si les petites entreprises ne deviennent pas des multinationales, elles sont confrontées au même problème au cours des premiers jours : trouver de l'argent qui leur permettra de se lancer, de croitre et de tester leurs produits ou services. Il est plus difficile pour les PME que pour les entreprises les plus grandes d'emprunter de l'argent auprès des banques ou de trouver des investissements privés. Compte tenu du fait que les petites entreprises et notamment les PME innovantes sont de plus en plus vitales pour le développement économique et la création d'emplois à mesure que l'économie fondée sur la connaissance se développe, ces questions ont leur importance.

Les autorités doivent agir sur un levier pour encourager la demande de travail émanant des entreprises formelles. Il leur fait stimuler certaines activités économiques porteuses d'emploi sans tomber dans le panneau de la création artificielle d'emplois. Mais bien en mettant en place les conditions favorables à cet effort, c'est en tout cas l'ambition affichée de la stratégie de croissance accélérée. Elle doit surtout chercher à favoriser l'essor des PME, lesquelles sont

les principales créatrices d'emploi, et ce dans une perspective dynamique, en réduisant leurs coûts de création et de fonctionnement.

Cette étude s'intéresse à l'un des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) qui est la réduction de la pauvreté à travers le financement des PME et la création de l'emploi. Elle s'articule autour de trois chapitres.

Le premier traite le financement des PME au Sénégal : (1) la faiblesse des capacités des PME, (2) les obstacles à l'accès des PME au financement et (3) les solutions à la problématique du financement des PME.

Le deuxième chapitre met l'accent sur le marché de l'emploi dans la perspective des PME.

Le troisième chapitre présente d'une part le diagnostic de la pauvreté et d'autre part l'impact du financement des PME à la réduction de la pauvreté.

précédent sommaire suivant