WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Planification urbaine et enjeux de développement local :étude rétrospective-prospective de la ville de Ghomrassen

( Télécharger le fichier original )
par Haithem GHOURABI
Université de Carthage  - Diplôme national en urbanisme et aménagement 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE

 

Positionnement de l'étude :

Le Sud-est tunisien renferme plusieurs villes intérieures et se caractérise par un milieu naturel fragile et un retard remarquable au niveau du développement par rapport au reste du pays. Ce retard se manifeste par des indicateurs de développement assez bas et surtout par une économie faiblement diversifiée à cause des conditions climatiques et naturelles défavorables conjuguées avec de longues périodes de marginalisation par rapport aux zones littorales.

La ville de Ghomrassen fait partie de cette région, elle est caractérisée par le phénomène migratoire qui a marqué depuis longtemps son contexte local. Le choix d'émigration est considéré comme l'une des solutions pour une grande partie de la population pour améliorer sa situation socio-économique.

L'importance de l'émigration dans cette ville ne retraduit pas l'absence d'opportunités et de potentialités du développement local. Cette ville renferme une richesse patrimoniale et culturelle marquante. Elle est entourée par de beaux paysages. En plus, Ghomrassen est la ville natale de plusieurs investisseurs en Tunisie et à l'étranger donc le rassemblement des ces divers atouts pourrait développer les différents secteurs économiques dans la ville et de créer de l'emploi.

C'est dans ce contexte qui se positionne l'objet de cette étude qui consiste à inscrire les enjeux du développement local de Ghomrassen dans une démarche de planification urbaine stratégique.

C'est dans cette perspective nous adoptons une démarche rétrospective-prospective articulée autour de l'approche AFOM.

Analyse rétrospective :

C'est une technique d'analyse des évolutions passées d'un espace urbain, dont le traitement des indicateurs quantitatifs et qualitatifs de différents secteurs (Social, Economique...) permet de dégager des constats sur la situation présente. Ces constats permettent d'élaborer l'analyse prospective. (1)

(1) François PLASSARD, TRAVAUX ET RECHERCHES DE PROSPECTIVE

Analyse prospective :

L'analyse prospective est une démarche, s'appuyant sur un ensemble de techniques, et destinée à éclairer le décideur, à la fois sur ses marges de liberté par rapport aux futurs possibles et sur les conséquences que peuvent avoir ses décisions sur le futur. Les définitions que l'on peut trouver de la prospective insistent sur cette relation nécessaire à la décision.

"La prospective est un regard sur l'avenir destiné à éclairer l'action présente". (1) "Panorama des futurs possibles d'un système destiné à éclairer les conséquences des stratégies d'action envisageables".(2)

Cette démarche consiste à :

"Rassembler des éléments d'appréciation, chiffrée ou non, concernant l'avenir, dont le but est de permettre de prendre des décisions grâce auxquelles ledit avenir sera mieux conforme à nos préférences que s'il n'y avait pas eu cet éclairage prospectif"(3)

L'approche AFOM :

AFOM est un acronyme signifiant Atouts, Faiblesses, Opportunités, Menaces. En anglais, SWOT est un acronyme signifiant Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats.

C'est un outil d'analyse interne et externe de l'environnement d'un projet. Elle permet de regrouper dans un méme tableau les opportunités et les menaces de l'environnement extérieur d'un projet ou d'une zone, ainsi que les forces et les faiblesses de l'objet d'étude qu'il est nécessaire de prendre en compte pour réussir à innover et être plus crédible.

1. Fabrice Hatem.

2. Michel Godet, Prospective et planification, cité par Fabrice Hatem.

3. Définition de Bernard Cazes, citée par Fabrice Hatem

Objectifs de l'étude :

L'objectif général de l'étude vise à proposer une variante cohérente d'aménagement urbain qui prend en considération les enjeux du développement local de la ville de Ghomrassen.

Les objectifs spécifiques prétendent :

- Mener une étude rétrospective-prospective qui dépasse l'approche classique de l'aménagement urbain tel que souvent pratiquée par la majorité des concepteurs en Tunisie ;

- Mettre en oeuvre l'approche AFOM afin d'assurer une articulation entre l'étude sectorielle des domaines d'intervention et la dimension spatiale de la planification urbaine.

 

Sources d'information :

Les données utilisées dans ce travail sont diverses : quantitatives et qualitatives d'autres sont de sources différentes.

La collecte de données quantitatives à été repérée d'une part à partir des recensements de la population et de l'habitat de l'Institut National de la Statistique (INS) et de l'observation personnelle. Et d'autre part, à partir des différents chiffres dégagés des travaux de recherche qui ont porté sur notre zone d'étude.

Ces données qualitatives ont été complétées par l'analyse des documents, la lecture des différentes recherches théoriques notamment les ouvrages et les revues et la consultation de sites Internet. Outre ces techniques, des entretiens ont été effectués auprès des différents acteurs : élus et organismes compétents ayant une relation avec la ville de Ghomrassen et ses plans d'aménagement urbains (l'Office du Développement de Sud, Association de sauvegarde du patrimoine de Ghomrassen, la commune de Ghomrassen, l'office des tunisiens à l'étranger...)

Toutes les données recueillies ont été traitées et analysées afin de mieux répondre aux objectifs de l'étude.

 

La méthodologie de l'étude :

La méthodologie de l'étude s'est basée sur trois plans :

- En premier plan rétrospectif : ce plan consiste à établir un bilan de fonctionnement de la commune de Ghomrassen .ce bilan est forgé autour d'une batterie d'indicateurs quantitatifs et qualitatifs.

- Un deuxième plan qui consiste à l'application de la méthode de planification stratégique AFOM, à partir de laquelle les enjeux/objectifs de planification ont été dégagés sur la base des facteurs endogènes et exogènes du développement.

- Un troisième prospectif dans lequel une variante d'aménagement et du développement a été établie.

Par conséquent, le présent travail s'articule sur deux chapitres :

Dans le chapitre premier :

En premier lieu nous avons essayé d'élaborer une analyse rétrospective du site. De ce fait nous avons analysé rétrospectivement dix domaines d'analyses en relation avec les secteurs économiques, sociaux, environnementaux et culturels. On outre nous avons résumé cette partie dans un tableau récapitulatif qui contient les indicateurs, les tendances et les facteurs explicatifs de chaque domaine.

En deuxième lieu, nous avons élaboré une analyse prospective du site en traitant en général certains domaines et en particulier le domaine démographique.

Dans le chapitre deuxième :

D'abord, nous avons essayé de définir la technique d'analyse des indicateurs (AFOM) et ses composantes, ensuite nous avons classé les atouts, les faiblesses, les opportunités et les menaces dans un tableau récapitulatif et nous avons créé la matrice AFOM. Ensuite, nous avons fait une confrontation entre les contraintes et les potentialités pour dégager les enjeux d'aménagement, les orientations d'aménagement et les actions d'aménagement.

En dernier lieu nous avons traduit, tous ses résultats dans une variante d'aménagement de la ville.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net