WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Planification urbaine et enjeux de développement local :étude rétrospective-prospective de la ville de Ghomrassen

( Télécharger le fichier original )
par Haithem GHOURABI
Université de Carthage  - Diplôme national en urbanisme et aménagement 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

10- Rescousses et potentialités : a) Ressources en eau :

Le gouvernorat de Tataouine renferme un enorme volume d'eau profonde qui se reparti comme suit :

- 68,7 millions m3 d'eau souterraine

- 15,1 millions m3 de nappe surfacique.

- 53,6 millions m3 de nappe profonde.

- 27 millions m3 d'eau de ruissèlement dont 3,5 Millions m3 seulement sont exploités (13%).

Ces importantes ressources en eau souterraine ne sont pas encore bien exploité pour développer les secteurs économiques dans la région également on note une grande perte d'eau de ruissèlement.

L'énorme coüt d'installation de l'infrastructure hydrique (barrages, puits profondes...) et la politique d'Etat concernant la maitrise de ressources (réserves en eau) sont les principales contraintes devant l'exploitation de ces ressources locales au développement de l'agriculture ,de l'industrie et du tourisme.

Carte.7 : Nappe phréatique de salinité de <5 à Ghomrassen

b) Ressources financières de l'émigration :

Les atouts de l'émigration sont multiples. D'après une enquête personnelle élaborée à Ghomrassen, j'ai contacté les divers établissements financiers dans la ville et je peux confirmer que l'émigration a produit un potentiel financier important dans cette ville.Environ 9.83 millions de dinars par année ( Moyenne de six dernières années 2005-2010) sont les ressources financières de l'émigration de la population de Ghomrassen (mandats internationaux, change de devises ...) (1)

3000

8000

7000

6000

5000

4000

2000

1000

0

Nbre Mandats

Opérations Financières (1000 DT)

Graphique.19: Opérations financières par délégation en 2001

Source : Office des Tunisiens à l'Etranger

c) Ressources en pierre marbrière :

Du point de vue géologique, les zones potentielles appartiennent au moins à trois périodes caractérisées par des conditions sédimentologiques et paléogéographiques nettement différentes .Le Jurassique a livré des marbres de couleur beiges et riches en bioclastes, type Ghomrassen, très répandus dans la région de Tataouine.

Les pierres marbrières de type Ghomrassène :

C'est la barre dite de Ghomrassène, d'age oxfordien. Elle ferme un repère constant en Tunisie méridionale. Elle fournit des calcaires dolomitiques de couleur beige, grise, blanchâtre et jaunâtre

Poids spécifique

Absorption

Porosité

Res. Compression

Res. Intempérie

De 2,65 à 2,70 g/cm3

De 0,35 à 1,40 %

De 0,9 à 4 %

De 980 à 1300

Bonne (DIN)

Tableau.6 : Caractéristiques géotechniques de la pierre marbrière de type Ghomrassène Source : ONM, 2000

(1) Voir Enquête personnelle à l'annexe-

d) Le patrimoine :

L'occupation humaine a été très ancienne à Ghomrassen et on cite ici les principaux vestiges archéologiques dans la région :

1- Les peintures rupestres de Ghomrassen

2- Les fameux Limes tripolitanus à l'époque antique

3- Villages de crêtes

4- Les ksour et les habitats troglodytes

 
 
 
 

Photo.20 : Le fameux Limes tripolitanus à l'époque

antique à 15 km de la ville.

Photo.19

: Des peintures rupestres : Un patrimoine préhistorique rare en son genre en Tunisie

 
 
 

Photo.22 : Le ksar est un potentiel touristique

 
 

Photo.21 : Village de crêtes

 
 
 
 
 
 
 

Photo.24 : L'oasis du Ksar Ghilane

Photo.23 : Un village berbère Chnéni

4 La richesse patrimoniale est un potentiel du développement du secteur touristique.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net