WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'influence de la politique tarifaire sur la croissance des entreprises publiques. Cas de la REGIDESO de 2005 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Alida Hervé NDONTONI NZENZO
Université libre de Kinshasa - Licence en gestion financière 2011
  

précédent sommaire suivant

I.3.5 Modalités de la croissance

Quant aux modalités de cette croissance, les firmes dans leur évolution choisissent parallèlement ou concurremment d'évoluer par la croissance interne ou par la croissance externe.

I.3.5.1 La croissance interne

La croissance interne est la création par l'entreprise de capacités nouvelles. Elle résulte de l'augmentation de moyens de production, de recherche, de distribution crées grâce aux ressources humaines, financières et techniques de l'entreprise.

Elle représente l'auto développement de la firme par ses propres moyens industriels ou commerciaux, c'est-à-dire sans appel à des partenaires (industriel ou commerciaux) extérieurs30(*).

A. Cause de la croissance interne

§ Une forte demande des produits de l'entreprise l'amène à multiplier ses unités de production ;

§ Volonté de protéger l'identité de l'entreprise en évitant le rachat d'autres entreprises (avec nouvelles personnes, site...) ;

§ Dirigeant conserve le pouvoir.

B. Avantage de la croissance interne

§ L'entrepreneur garde la maîtrise ;

§ Génère des emplois et renforce le secteur ;

§ Climat social favorable avec espoirs promotion et sécurité emploi.

C. Limites de la croissance interne

§ Le développement des nouveaux équipements peuvent prendre beaucoup de temps ;

§ Risque de rigidité, pas d'innovation.

Sur ce, la croissance interne peut être financée par :

Ø par le financement interne (utilisation de la Capacité d'autofinancement (CAF) ;

Ø par le financement externe, soit par emprunts bancaires, soit sur le marché des capitaux.

I.3.5.2 La croissance externe

La croissance externe est l'acquisition de tout ou partie d'entreprises concurrentes ou complémentaires. Elle représente le développement concerté de la firme avec des partenaires industriels ou commerciaux. Cette concertation avec des partenaires extérieurs concrétise le phénomène de la concentration définie par le regroupement des ressources productives de deux ou plusieurs entreprises dont la finalité, quelques soient les moyens et les voies empruntées, est d'accroître le pouvoir de négociation de la firme vis-à-vis de ses clients comme de ses fournisseurs, et de manière plus générale de résister aux forces de la concurrence.

Elle est matérialisée par des investissements financiers en actions et donne lieu à la création d'un groupe de sociétés liées entre elles sous l'autorité de l'une d'entre elles, la société mère.

La création d'un groupe peut résulter de la « filiation » de certaines activités sans création de nouvelles capacités de production. On ne retiendra, sous l'expression de croissance externe que les opérations de développement de la capacité de production et des parts de marché.

D'une manière générale, la croissance externe a pour objet l'accélération de la croissance et l'élargissement de la zone d'influence. La procédure repose plutôt sur l'acquisition d'autres entreprises que sur la création ex nihilo de nouvelles activités sous formes de filiales31(*).

A. Causes de la croissance externe

§ Acquérir rapidement des parts de marché ;

§ Profiter effet de synergie (sur plan technique) ;

§ Avoir accès à des technologies de pointe ;

§ Pénétrer des marchés difficiles à conquérir ;

§ Assurer l'autonomie en matière d'approvisionnement et de commercialisation.

B. Avantages de la croissance externe

§ Croissance rapide de l'entreprise ;

§ Une taille suffisante atteinte plus rapidement permet de se maintenir et se développer sur un marché concurrentiel ;

§ L'entreprise peut saisir des opportunités de marché (particulièrement en cas de diversification).

C. Limites de la croissance externe

§ Le coût de l'opération peut être excessif.

§ Difficulté de trouver une entreprise à vendre dans le secteur intéressé ;

§ Risque d'affaiblissement du pouvoir du dirigeant devant l'arrivée des nouveaux partenaires ;

§ Difficultés lors de l'interrogation et des restructurations conflits sociaux, affrontements entre cultures d'entreprises différentes, licenciement pour postes redondants).

Quant aux modalités de cette croissance, les firmes dans leur évolution choisissent parallèlement ou concurremment d'évoluer par la croissance interne ou par la croissance externe. Dans le premier cas, la firme par le biais de l'investissement augmente ses capacités de production ajoute de nouvelles lignes de produits ou se lance dans des domaines nouveaux.

Dans le second cas, cette expansion se fait par l'acquisition de firmes déjà en place par le biais d'absorption ou de fusion en vue d'élargir sa zone d'influence.

* 30 www.ac-versailles.fr

* 31 CONSO (P) HEMICI (F), Op.Cit, p.301

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)