WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'influence de la politique tarifaire sur la croissance des entreprises publiques. Cas de la REGIDESO de 2005 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Alida Hervé NDONTONI NZENZO
Université libre de Kinshasa - Licence en gestion financière 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I : CADRE CONCEPTUEL SUR LA POLITIQUE TARIFAIRE ET LA CROISSANCE DANS UNE ENTREPRISE

Le présent chapitre qui constitue notre fondement théorique aborde les concepts de base de notre recherche qui sont : l'entreprise, la politique tarifaire et la croissance a la relation qui les lie et le modèle retenu dans l'étude.

1. L'ENTREPRISE

I.1.1 Définition et importance

Selon VERHULST (A), l'entreprise est une cellule économique où sont combinés à l'initiative et sous la responsabilité de l'entrepreneur, les facteurs nature, travail et capital, en vue de la production des biens et services dans un but de lucratif.8(*)

L'entreprise est un groupe de production autonome disposant d'un patrimoine exerçant un effet d'attraction sur son environnement et dont le devenir dépend de la vente du produit de son activité.9(*)

Pour nous, l'entreprise est une cellule économique de base, où se combinent les facteurs de la production (le travail, le capital) afin de créer des biens, de les vendre sur le marché, de faire circuler ou d'assurer des services.

Son but est de couvrir ses couts et de faire un bénéfice afin de prospérer et de grandir.10(*)

Quelle que soit sa forme, l'entreprise étant une entité organisée répond aux caractéristiques essentielles ci-après :

- mobilisation des capitaux ;

- coordination des ressources humaines, matérielles et financière ;

- satisfaction des besoins économico-financiers et sociaux.

I.1.1 Objectifs et caractéristiques

L'objectif est, au contraire, un but concret et accessible sur un horizon déterminé. Plus précisément parce qu'il est concret et accessible, l'objectif a un effet mobilisateur sur les membres de l'entreprise. La mise en place des objectifs constitue donc une double technique de motivation et de coordination.

Les objectifs sont d'abord fixés au niveau de la direction générale qui peut adopter des objectifs stratégiques consistant à introduire un changement important pour agir sur l'environnement (création d'un produit nouveau, nouveau procédé de vente) ou des objectifs tactiques d'adaptation au changement imposé de l'extérieur (vendre sous emballage perdu pour répondre aux désirs de la clientèle). Au niveau de la direction générale, les objectifs sont à la fois quantitatifs (produit nouveau) et qualitatifs (rentabilité).

Dans une entreprise convenablement gérée, il doit y avoir une pyramide d'objectifs imbriqués les uns dans les autres. Les objectifs d'un échelon hiérarchique constituent un moyen de la réalisation de l'objectif du nouveau hiérarchique supérieur11(*).

Les caractéristiques de l'entreprise sont :

· Entreprises primaires : qui exploitent un élément naturel : agriculture, pêche, extraction hydrocarbure, carrières, mines, barrages, extraction forestière, etc.

· Entreprises secondaires : celles qui au départ de matières premières grâce à un processus de transformation

· Entreprises tertiaires : celles qui sont purement administratives ou qui produisent des services.

* 8 VERHULST. (A), Cours d'économie de l'entreprise, CRP, Kinshasa, 1984, p.9

* 9 DAYAN. (A) et al, Manuel de gestion, Ellipses édition Marketings. A, Paris, 2001, p.791

* 10 MATHIEU. (G), Op.cit, Paris, P.111

* 11 DARBELET (M) et LAUGINIE (J.M), Economie de l'entreprise, Tome1, les éditions FOUCHIER, France, 1984, p. 20

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.