WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude d'un échographe: GE Vivid 3N Proexpert


par Tahar; Bachir; Salah Ait-Kaci-Ali ; Ben Rekia; Bakheti
Institut national spécialisé en formation professionnelle de Médea - Technicien supérieur en maintenance des équipements médicaux 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.4.3. TRAITEMENT DE L'IMAGE :

II.4.3.1.REGLAGE DU GAIN :

Une même interface donne un écho dont l'amplitude, à cause de l'atténuation, dépend de sa profondeur : les échos provenant de la profondeur sont plus faibles que les échos superficiels. Pour homogénéiser le contraste en profondeur, il faut appliquer compensatrice de l'atténuation.

Fig. II.6: (A+B)

A-Rôle de la courbe de gain. B -Remplissage de la matrice par

Interpolation.

> On distingue :

- Le gain général agissant de manière identique sur tous les échos.

- La pente d'amplification ou courbe de gain qui peut être linéaire ou modulable zone par zone grâce à des potentiomètres.

- Le gain proche atténuant de manière sélective les échos proximaux souvent saturés.

II.4.3.2. INTERPOLATION :

Le nombre de lignes de tir est de l'ordre de 100 : pour remplir les 512 colonnes de la matrice, une interpolation à partir des échos les plus proches est réalisée. Ceci est particulièrement nécessaire en distalité pour les balayages sectoriels.

II.4.3.3. LISSAGE :

Afin de rendre moins brutales les variations d'amplitude d'échos voisins, un "moyennage1" est réalisé : lissage spatial.

De même, un lissage temporel est effectué entre deux valeurs successives d'un même point de l'image.

1 Moyennage fait partie des traitements d'image en informatique. Il consiste à faire une moyenne entre plusieurs pixels d'une image. Cette opération rend par conséquent l'image plus floue. On peut notamment l'utiliser afin d'afficher en noir et blanc une image qui est à la base en couleur.

II.4.3.4. COMPRESSION LOGARITHMIQUE :

Entre les échos les plus faibles et les échos les plus forts, existe un rapport de l'ordre de 100. Afin de privilégier, sur une échelle de gris de 16, les échos les plus faibles (échos de structure), une fonction logarithmique leur est appliquée. La pente de cette fonction ou gamma peut être choisie par l'opérateur.

Fig. II.7: Compression logarithmique.

II.4.3.5. ZOOM :

Il est possible de visualiser le tout ou une partie de la profondeur de l'image, ce qui réalise un effet d'agrandissement.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net