WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude d'un échographe: GE Vivid 3N Proexpert


par Tahar; Bachir; Salah Ait-Kaci-Ali ; Ben Rekia; Bakheti
Institut national spécialisé en formation professionnelle de Médea - Technicien supérieur en maintenance des équipements médicaux 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV.3.2.5. CHEMIN DU SIGNAL EMIS :

Le signal de transmission est configuré par le mode de fonctionnement qui a été choisi par l'utilisateur. Quand ce mode est choisi, il place ces paramètres d'emploi pour le FEC, et le FEC envoie un signal au bloc HT (HVPS) pour programmer une des alimentations (HVPS1 ou HVPS2).

Une fois le signal est transmis, il est reçu par le générateur d'impulsions de transmission (TP : transmit pulser) qui est un dispositif de commutation, cela propagera le signal entre différents éléments de la sonde. La propagation de ce signal dépend de la manière dans laquelle le FEC programme la table de RAM de panneau avant (Front Board RAM table).

Le signal du bloc HT entre au TP, ce dernier, produit alors un signal à la sonde (reliée au panneau avant), selon une commande produite dans le générateur d'impulsion de synchronisation (TPG). ce dernier, fonctionne selon des tables dans la table de RAM.

Fig. IV.7 : Schéma fonctionnel du chemin du signal émis.

IV.3.2.6. CHEMIN DU SIGNAL RECU :

Le signal reçu est programmé selon le mode de fonctionnement qui a été choisi par l'utilisateur. Dans certains cas le signal est reçu juste après qu'il a été transmis, parfois après un retard prescrit, et dans d'autres cas au même temps de transmission (transmission/réception simultanément).

Les éléments de sonde reçoivent les signaux d'écho de différentes profondeurs. Ces signaux sont amplifiés et conditionnés à la commande de (ATGC). Les différents modes de fonctionnement dictent dans quelle manière les signaux sont traduit :

> Mode continu (CW) : les échos sont transmis et reçus simultanément, et traduits par point d'écho pour une profondeur indiquée. Ceci fournit une image en temps réel.

> Mode 2D : des signaux sont reçus de chacun des 64 canaux (si une sonde a plus de 64 éléments, le MUX de la sonde est employé pour créer les canaux absents additionnels). Les signaux sont transmis en retarde prescrit entre les éléments, et juste après leur réception (tout le temps, visant un point à une profondeur spécifique). De cette façon, des signaux d'écho sont rassemblés de tous les points suivant une certaine ligne, de laquelle un vecteur est créé. Le vecteur est transmis au panneau de MUX, delà, à la formation du faisceau où il est amplifié et subit la conversion analogique-numérique. D'ici des signaux de RF sont transmis à RFT, où une image est créée.

> Mode d'écoulement de couleur (CFM : Color Flow Mode) : montrer le mouvement des particules (ce mode est habituellement employé avec le mode 2D). En mode CFM, l'écho reçu est employé pour mesurer la quantité de changement de phase de fréquence (degré de décalage), ceci désigné sous le nom de l'effet de Doppler. En utilisant CFM et mode 2D ensemble, au même temps que le signal est reçu, en parallèle il est employé pour produire un signal par un circuit qui traduit l'effet Doppler, et ce qu'il produit d'une image de couleur.

Fig. IV.8 : Schéma fonctionnel du chemin du signal reçu-Configuration RFI-.

Fig. IV.9 : Schéma fonctionnel du chemin du signal reçu-Configuration RFT-.

 
 

65

 
 
 
 

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net