WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

En quoi le comportement d'un parieur influence-t-il sa réussite ?


par Clément Battistini
Sports Management School - Bachelor 2014
  

précédent sommaire suivant

3.2) Vérification de la pertinence des hypothèses posées

Pour affirmer ou infirmer les hypothèses émises dans la partie 2.2, nous allons suivre un protocole précis. Ce protocole consiste, pour chacune des questions liées à une hypothèse, à comparer la moyenne du ROI% des parieurs ayant choisi la réponse A à la question, avec la moyenne du ROI% des parieurs ayant choisi la réponse B à cette même question (idem pour les réponses C, D, E ou F lorsqu'il y en a). Pour chaque résultat à une question, ce protocole va nous permettre de voir les variations du ROI% moyen des parieurs. Une hypothèse sera confirmée (et considérée Vraie) en cas de variation significative du ROI% entre les diverses réponses à la question à laquelle elle est liée. Sans variation significative du ROI% entre les différentes réponses à une question, l'hypothèse sera infirmée (et considérée Fausse). Afin de faciliter la relecture rapide du paragraphe et voir rapidement le bilan de la vérification, nous indiquerons en police rouge les hypothèses rejetées et en vert les hypothèses validées.

- Hypothèse 1 :

L'ancienneté, en termes de jeu, d'un parieur sportif est un facteur clé de sa réussite

Expérience

R0I%

A) Moins de 2 ans

-12,96

B) Entre 2 et 5 ans

-3,51

C) Plus de 5 ans

-11,87

 

TOTAL

-8,66

Résultats de -13 à -4

Pas de variation majeure du ROI% => l'hypothèse 1 est infirmée.

L'interprétation peut être double : soit la prédiction reste, dans tous les cas, difficile ; soit le vieux parieur a pris des habitudes, ne corrige pas ses défauts et obtient donc un ROI% faible.

- Hypothèse 2 :

L'étendue des connaissances sportives d'un parieur constitue un facteur de réussite

Connaissances

R0I%

A) 0/5

-

B) 1/5

-100,00

C) 2/5

-45,00

D) 3/5

-28,05

E) 4/5

6,14

F) 5/5

50,14

 

TOTAL

-8,66

Résultats de -100 à +50

34

Variation significative et allant dans le sens de l'hypothèse => l'hypothèse 2 est validée. Nous observons une nette proportionnalité entre la connaissance et la réussite.

- Hypothèse 3 :

Limiter le nombre de matchs par pari est un facteur de réussite pour le parieur.

Match(s)/pari

R0I%

A) 1 ou 2

9,70

B) 3 ou 4

-25,95

C) 5 et +

-44,14

 

TOTAL

-8,66

Résultats de -44 à +10

Variation significative et allant dans le sens de l'hypothèse => l'hypothèse 3 est validée. L'attrait du pari multiple tient à la multiplication des cotes entre-elles et à l'importance du gain potentiel. Nous voyons ici que gagner souvent est plus impactant que gagner beaucoup.

- Hypothèse 4 :

Limiter le nombre de sports sur lesquels le parieur mise est un facteur de réussite.

Sport(s) pariés

R0I%

A) 1 ou 2

-6,47

B) 3 ou 4

-8,92

C) 5 ou 6

-10,59

D) 7 et +

-16,50

 

TOTAL

-8,66

Résultats de -17 à -6

Variation insuffisamment étendue pour valider l'hypothèse => l'hypothèse 4 est infirmée. De tous les résultats obtenus, celui-ci est le plus surprenant. Pas tant pour le faible écart en faveur du parieur focalisé sur peu de sports que pour sa contradiction (apparente) avec les résultats de l'hypothèse 2. La conclusion est que la facilité d'accès aux informations offerte par Internet permet aux parieurs de suivre plusieurs sports avec un niveau plutôt correct bien que restant insuffisant pour augmenter leur réussite.

- Hypothèse 5 :

Le temps passé à analyser un pari permet d'améliorer la réussite d'un parieur.

Résultats de -14 à -4

Temps/pari

 

R0I%

A) Moins de 15 minutes

-4,19

B) Entre 16 et 30 minutes

-13,84

C) Entre 31 minutes et 1 heure

-4,83

D) Plus d'1 heure

-8,50

 

TOTAL

-8,66

35

Pas de variation majeure du ROI% => l'hypothèse 5 est infirmée.

Ce résultat conforte l'avis exprimé par Julien MIRABEL lors de notre interview : « il n'est pas forcément bénéfique de passer trop de temps en préparation car on risque de se perdre ».

- Hypothèse 6 :

L'information prioritaire prise en compte par le parieur influe sur sa réussite.

Résultats de -41 à +29

Information sportive

 

R0I%

A) L'avantage de jouer à domicile

10,13

B) L'influence du classement général

-26,40

C) L'historique entre les 2 équipes

-41,46

D) La forme récente

-27,36

E) L'enjeu

19,50

F) L'effet causé par la fatigue

28,83

 

TOTAL

-8,66

Variation majeure du ROI% => l'hypothèse 6 est validée.

Les parieurs qui prennent en compte de façon prioritaire l'avantage de jouer à domicile, l'enjeu ou l'effet de la fatigue ont une réussite nettement meilleure que les autres parieurs.

- Hypothèse 7 :

La fréquence de recherche d'informations avant un pari est un facteur de réussite.

Résultats de -19 à -8

Fréquence d'analyse

 

R0I%

A) Jamais

-

B) Rarement

-18,83

C) Parfois

-8,38

D) Souvent

-7,98

E) Toujours

-7,86

 

TOTAL

-8,66

Pas de variation majeure du ROI% => l'hypothèse 7 est infirmée.

Ici encore, le résultat peut surprendre. En fait, il montre que le parieur est en constante captation et s'approprie l'information externe en la transformant en information interne.

- Hypothèse 8 :

L'importance attribuée par un parieur à ces informations améliore sa réussite.

Résultats de -48 à +17

Importance des informations

 

R0I%

A) Faible

-48,00

B) Modérée

-34,21

C) Importance

0,56

D) Capitale

17,43

 

TOTAL

-8,66

36

Variation significative et allant dans le sens de l'hypothèse => l'hypothèse 8 est validée.

La relation (quasi linéaire) entre le fait d'accorder de l'importance aux informations sportives avant de parier et la réussite globale du parieur est très nette.

37

- Hypothèse 9 :

Le type de sources d'information étudié par un parieur sportif influe sur sa réussite.

Type de source d'information

R0I%

A) Sites officiels des clubs

-17,00

B) Site d'actualité sportive

-3,69

C) Forums de paris sportifs

-10,84

D) Sites de statistiques

-10,35

 

TOTAL

-8,66

Pas de variation majeure du ROI% => l'hypothèse 9 est infirmée.

Nous constatons ici qu'en pratique, la source importe assez peu. Seul le contenu affecte la réussite du parieur... ainsi que sa capacité à tirer les bonnes conclusions de ces informations.

- Hypothèse 10 :

Plus un parieur se préoccupe de trouver des « value bet », meilleure est sa réussite.

Cotes

R0I%

A) Je joue ce que je pense sans me préoccuper des cotes

-48,43

B) Les cotes ont un impact limité sur mes choix

-32,94

C) Je ne joue que les cotes qui me semblent intéressantes

-9,14

D) Je compare systématiquement mon estimation de l'issu d'un match avec la probabilité induite par la cote

34,94

 

TOTAL

-8,66

Variation significative et allant dans le sens de l'hypothèse => l'hypothèse 10 est validée. Les réponses à la question associée nous rappellent qu'il existe plusieurs types de parieurs. Le parieur dilettante qui simplement s'amuse à parier pour son équipe favorite et le parieur amateur qui n'oublie pas que le but premier de parier est de rentabiliser ses mises et de gagner de l'argent pour financer ses prochains paris et pouvoir continuer à parier.

- Hypothèse 11 :

Un parieur « réfléchi » a plus de réussite qu'un parieur « intuitif ».

Personnalité

R0I%

A) Logique et réfléchi. Parier vous demande du temps et un effort important car vous vous basez sur des recherches de statstiques et d'informations sportives.

-11,07

B) Intuitif et immédiat. Vous vous basez sur votre expérience, ce qui vous demande un effort moins important.

-6,83

 

TOTAL

-8,66

Pas de variation majeure du ROI% => l'hypothèse 11 est infirmée.

Nous pouvons dire heureusement ! En effet, s'il suffisait de préparation et de réflexion pour réussir ses paris, le pari disparaitrait faute d'excitation pour le parieur et d'intérêt économique pour le bookmaker.

38

précédent sommaire suivant