WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des dégàąts causés par l'exploitation forestières sur les tiges d'Avevir: cas de l'ufa 10 060 de la SCTB, est Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Lionel Constantin FOSSO
Université de Dschang, FASA - Ingénieur des Eaux, Forêts et Chasses/Master II Professionel 0000
   Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

3.3.2.4 Activités agricoles de rente

Les cultures de rentes pratiquées dans cette localité sont la cacaoculture et la caféiculture. La culture du cacao connait un regain d'intérêt en raison de la hausse des prix d'achat alors que celle du café est en recul. Ces deux cultures sont souvent pratiquées seules (monoculture) ou parfois en association avec quelques arbres fruitiers tels que l'avocatier, le safoutier, l'oranger, le manguier... ces associations sont lâches et les arbres fruitiers se retrouvent en pieds isolés dans les cacaoyères. On y retrouve aussi parfois quelques fruitiers sauvages laissés sur pieds pendant la mise en place de la plantation isolés dans les cacaoyères. C'est le cas du Moabi et de l'Andok ou Manguier sauvage. L'espace occupé par les cultures de rente avoisine en moyenne 2 ha par ménage.

Les cultures de rente, contrairement aux cultures vivrières, sont l'affaire des hommes qui cependant sont souvent assistés par les femmes et les enfants en période de cueillette ou de traitement phytosanitaire.

3.3.2.5 La pêche

La pêche est pratiquée autant par les hommes, les femmes que par les enfants. C'est une pêche traditionnelle et l'activité est plus intense en saison sèche, période pendant laquelle la chasse est relativement moins fructueuse. Elle est exercée principalement dans les grandes rivières telles que la Doumé, Mpouop et le Nyong et même dans tous les petits cours d'eau de ces concessions forestières. Les méthodes de pêche les plus pratiquées sont :

- La pêche à la ligne beaucoup plus pratiquée par les enfants

- La pêche au filet par les hommes ;

- La pêche à la nasse pratiquée tant par les hommes que par les femmes ;

- La pêche au barrage qui est la spécialité des femmes.

Les différentes prises effectuées concernent plus les poissons d'espèces très différentes et diversifiées. D'autres reptiles comme les crocodiles et les serpents boa (Python) sont aussi souvent capturés lors de la pêche. Les poissons et les reptiles capturés sont soit consommés localement, soit vendus. Ils sont vendus soit en paquets boucanés ou alors en morceaux et quelques fois en cuvettes pour les crevettes.

3.4.2.6 L'élevage

C'est une activité traditionnelle qui n'est pas l'affaire des pygmées plus intéressés par la chasse et la cueillette. Il porte essentiellement sur les caprins (chèvre, moutons), porcins (porcs) et la volaille. Tous ces animaux sont laissés en divagation pour leur alimentation. Ils ne bénéficient pas aussi d'un abri à l'exception de la volaille. En effet, certains poulets dorment dans les recoins des cuisines ainsi que les canards.

Les produits de cet élevage sont essentiellement destinés aux cérémonies traditionnelles (mariages, deuils, funérailles, fêtes religieuses...) et à la réception des visiteurs de marque. La vente n'intervient qu'occasionnellement.

précédent sommaire suivant