WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des dégàąts causés par l'exploitation forestières sur les tiges d'Avevir: cas de l'ufa 10 060 de la SCTB, est Cameroun


par Lionel Constantin FOSSO
Université de Dschang, FASA - Ingénieur des Eaux, Forêts et Chasses/Master II Professionel 0000
  

précédent sommaire suivant

3.3.2.7 La chasse

Les populations riveraines de l'UFA sont étroitement impliquées dans les activités de chasse, domaine de prédilection des pygmées. Ces activités s'exercent partout dans l'espace environnant les villages (les jachères agricoles, les forêts vierges et les zones marécageuses). Dans certains villages, les populations vont déjà à plus de 40 km en forêt pour chasser. Les activités de chasse sont plus intenses en période de saison pluvieuse. Les techniques de chasse utilisées sont multiples : les pièges au câble d'acier, les fusils, la chasse à courre etc. la plus pratiquée reste les pièges qui occupent plus de 75% de chasseurs. Les principales espèces chassées sont : les Céphalophes, les Athérures, les Pangolins, les Aulacodes, les Singes...

Le gibier attrapé est destiné principalement à l'autoconsommation. Cependant, il y'a une partie non moins négligeable qui est vendue aux Bayam-Sallam qui viennent des villes avoisinantes. La viande est ainsi achetée soit au village, soit auprès des campements de fortune installés en forêt. Une autre partie alimente les petits restaurants du camp de la scierie de la SEBC.

Le gibier est vendu en entier pour les petits animaux et en morceaux pour les plus gros. Les prix moyens des athérures, aulacodes et céphalophes bleu communément appelé ici lièvre, varie entre 1000 et 2500 FCFA. Les morceaux de gros animaux découpés et plus souvent fumés, coûtent entre 500 et 1500. (MEDINOF, 2004). Mais ces prix sont constamment en hausse à cause de la forte demande sur le marché local et environnant dû à l'augmentation de la population, la présence d'un marché routier sur l'axe Abong-Mbang - Bertoua, et de la rareté du gibier qui fuit les bruits de l'exploitation.

3.3.2.8 La cueillette

Les activités de cueillette sont réalisées autour des lieux d'habitation et parfois même en profondeur dans la forêt. Les écorces, les racines, les feuilles et même les fruits de certaines essences sont ainsi récoltés pour satisfaire les besoins des populations. Ces besoins portent sur l'alimentation, la pharmacopée, la matière première pour l'artisanat et les matériaux de construction.

Les espèces végétales les plus utilisées dans l'alimentation des populations sont consignées dans le tableau 8 :

Tableau 8: Liste des espèces végétales les plus utilisées dans la zone d'étude

Nom pilote

Nom scientifique

Parties utilisées

Amvout

Trichoscypha arborea

La pulpe rouge des fruits est sucrée

Andok

Irvingia gabonensis

La pulpe est sucrée et l'amande utilisée dans la préparation des sauces gluantes. Elle est aussi vendue sous forme de pate

Bilinga

Nauclea diderrichii

Les fruits sont consommés crus

Ebom

Anonidium mannii

Le fruit est consommé

Essessang

Ricinodendron heudelotii

Les amandes sont utilisées comme condiment dans la préparation des sauces

Kanda

Beilschmeidia obscura

Les fruits sont comestibles

Colatier

Cola acuminata

Les amandes sont très consommées par les hommes

Moabi

Baillonnella toscisperma

La pulpe du fruit est très consommée et l'amande utilisée dans la préparation de l'huile de Moabi

Onié

Garcinia cola

Les écorces et les racines sont utilisées comme adjuvants dans la fermentation du vin de palme et de raphia.

Onzabili

Antrocaryon micraster

Les fruits sont comestibles

Source : MEDINOF (2004).

Certains de ces fruits sont ramassés. Il s'agit notamment du Moabi, du Bilinga, de l'Essessang et le Kanda. Les fruits de colatier sont souvent ramassés. C'est à cet état qu'ils sont préférés par les consommateurs qui les croient plus mûrs. Ils sont aussi souvent cueillis avant la maturité. Les autres fruits cueillis sont ceux de l'Amvout et quelques fois l'Andok.

précédent sommaire suivant