WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La francophonie et la prévention des conflits post électoraux en Afrique:cas de la Côte -d'Ivoire

( Télécharger le fichier original )
par Stéphane Aloys MBONO
Université de Lyon 3 - Master  2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 2 : LES ACTIONS DE PREVENTION DE LA FRANCOPHONIE PENDANT LE PROCESSUS ELECTORAL IVOIRIEN

La cote d'Ivoire a pu donner, ne serait ce que pendant l'entre deux tours, l'illusion d'un pays qui souhaitait laisser derrière lui les vieux démons de la violence. La campagne pour le second tour, avec notamment le débat télévisé entre les deux candidats intervenu le 25 novembre 2010, avait fait rêver plus d'un sur la capacité de ce pays à aller vers une élection réussie, c'est-à-dire sans contestation, sans violence. Mais hélas, tel ne fut pas le cas. Pourtant un certain nombre d'actions ont été menées pour qu'on sorte d'une décennie de crise, et qu'on se dirige vers un avenir plus radieux fait de stabilité, de paix durable. On peut faire une distinction des actions qui ont été menées dans ce pays et qui visaient somme toutes à prévenir un éventuel conflit à la suite du scrutin présidentiel qui se faisait en deux tours le 31 octobre et le 28 novembre2010. En effet, il faut dire que ce scrutin, en raison de son caractère particulier, était suivi par l'ensemble de la planète. Qu'il s'agisse de ses voisins immédiats ou des pays africains, ou encore des Organisations internationales, tous avaient les yeux rivés vers ce pays et souhaitaient plus ou moins54(*) qu'il retrouve les chemins de la stabilité et de la normalité politique. C'est ce qui explique la multitude d'observateurs et d'institutions qui se sont mobilisés pour cette élection. Parmi ceux-ci, figure bien la Francophonie, pour des raisons évidentes d'appartenance du pays à cette Organisation, mais aussi d'une réponse favorable à la demande que lui a adressée les autorités de Cote d'Ivoire. Il sera donc question d'étudier les actions menées par la Francophonie avant, pendant et après le scrutin, actions qui sont de nature à prévenir une situation de conflit post électoral. D'où l'intitulé les actions préventives propres à la Francophonie (Section1).Ce sera l'occasion de voir la mise en oeuvre des textes réglementaires de cette institution dans une situation précise. Par la suite, il sera question de voir comment la Francophonie a accompagné les actions d'autres acteurs en présence puisque n'évoluant pas en autarcie, d'où l'accompagnement par la Francophonie des actions d'autres acteurs (section2).

SECTION1 : Les actions préventives propres a la francophonie en cote

d'Ivoire

Pour avoir une meilleure appréciation de la nature des actions menées par la Francophonie, il sera question de les envisager sous deux prismes. D'abord les actions avant et pendant les élections (paragraphe1), et par la suite, étudier les actions de cette organisation après les élections (paragraphe2).

* 54 Une vision réaliste pourrait faire comprendre que la stabilité d'un pays n'est pas toujours la chose la mieux partagée dans la mesure où certains acteurs tirent profit du désordre, tandis que d'autres trouvent leur intérêt dans le désordre.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.