WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mécanisme interne de gouvernance:effets et interactions sur la performance financière des entreprises au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Wulli Faustin Djoufouet
Dschang - Master 2 0000
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE II : MECANISMES INTERNES DE

GOUVERNANCE ET PERFORMANCE FINANCIERE

DE L'ENTREPRISE : UNE REVUE DE LA

LITTERATURE ET HYPOTHESES DE RECHERCHE

Dans le cadre de l'étude de l'effet des mécanismes internes de gouvernance d'entreprise sur le comportement des dirigeants, d'une part, et sur la performance de l'entreprise, d'autre part, nous allons nous intéresser à deux mécanismes internes de contrôle à savoir : la structure de propriété et le conseil d'administration. Cette étude sera enrichie en intégrant les apports de la théorie d'enracinement qui suppose un comportement actif des dirigeants.

Une revue de la littérature portant sur ce sujet va nous permettre de formuler nos hypothèses de recherche. Avant de passer au développement des hypothèses, nous allons essayer dans une première section de présenter les différents concepts présents de notre thème, dans une seconde section mettre en place le cadre d'analyse théorie de la gouvernance d'entreprise et dans une troisième section mettre en place le cadre d'analyse du rôle joué par la structure de propriété et du conseil d'administration en tant que deux mécanismes internes de gouvernement d'entreprise.

II.1 présentation des concepts

II.1.1 concept de gouvernance

Le terme « gouvernance » provient du verbe grec « kubernân » qui signifie « piloter un navire ou un char ». Utilisé par Platon, ce terme était employé en français comme synonyme de «gouvernement » jusqu'à la fin du XVIIIème siècle pour être repris dans le sens anglais «governance » dans les années 80. Depuis, deux nouveaux usages de la notion de gouvernance émergent dans le monde anglo-saxon où l'on a distingué la gouvernance publique de la gouvernance d'entreprise.

 
 

14

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

Le concept de gouvernance est apparu, en premier lieu, dans la sphère privée comme un standard de comportement des dirigeants ou des membres du conseil d'administration leur permettant de se prémunir contre une mise en cause judiciaire de leurs responsabilités par les actionnaires. Dès lors, le concept de gouvernance n'a cessé d'envahir plusieurs domaines.

La théorie de la gouvernance trouve son origine dans les travaux de Berle et Means (1932). Le débat sur la gouvernance repose sur l'hypothèse selon laquelle, les dirigeants d'entreprises, du fait qu'ils sont en mesure de s'affranchir des différents mécanismes mis sur pied pour les contrôler, ils sont capables de s'attribuer des rentes au détriment des actionnaires et des autres stakeholders.

C'est dans cet ordre d'idée que Charreaux (1999) propose la définition suivante : « les systèmes de gouvernance ont pour fonction de réduire les coûts d'agence entre les apporteurs des capitaux (actionnaires et créanciers financiers) et les dirigeants. De façon implicite, le facteur déterminant de la création de valeur, donc de l'efficience, est la sécurisation de l'investissement des apporteurs des capitaux ».

Charreaux (2000) a essayé de mettre en évidence deux visions de la gouvernance d'entreprise : la vision actionnariale, centrée sur la relation actionnaires dirigeants et le contrôle de ces derniers, et la vision partenariale qui est centrée sur le dirigeant. La vision actionnariale, axée sur l'apport des ressources financières, cadre avec la définition proposée par Shleifer et Vishny (1997) selon laquelle « la gouvernance des entreprises se préoccupe de la façon dont les apporteurs des capitaux, permettant de financer les sociétés, garantissent la rentabilité de leurs investissements ». Charreaux (1997) part de la limite de cette vision pour proposer l'approche partenariale dont il définit ainsi : « Le système de gouvernance est l'ensemble des mécanismes qui définissent et qui délimitent l'espace discrétionnaire des dirigeants ».

Il ressort de ces différentes définitions, les éléments centraux de la gouvernance des entreprises à savoir, la relation entre actionnaire et dirigeant, les autres stakeholders et le dirigeant, ainsi que le contrôle de ce dernier.

 
 

15

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

Par contre, beaucoup d'auteurs ont essayé d'aller plus loin pour montrer que la gouvernance d'entreprise ne se limite pas seulement aux conflits pouvant exister entre les dirigeants et les stakeholders. Elle ne se limite pas seulement au contrôle des dirigeants.

Labelle et Martel (1997) définissent la gouvernance d'entreprise comme « une procédure et une structure utilisée pour gérer les affaires tant internes que commerciales de l'entreprise, dans le but d'en augmenter la valeur pour les actionnaires, ce qui inclut d'en assurer la viabilité financière ».

? Différents mécanismes de gouvernance

Les mécanismes de gouvernance d'entreprise sont les mesures mises en place pour aligner l'intérêt des gestionnaires avec celui des actionnaires. La littérature sur la « corporate governance » distingue deux types de mécanismes de gouvernance: mécanisme externes gouvernance et mécanismes internes de gouvernance.

- Mécanismes externes de Gouvernance

Généralement, on trouve les différents marchés, ces principaux marchés assurant le fonctionnement des systèmes de gouvernance externes sont:

? Marchés` des capitaux ou au marché financier qui est un autre mécanisme de suivi des gestionnaires ;

? Les marchés des biens et services, où la concurrence, selon Fama (1980) c'est l'une des contraintes à la performance.

Enfin on a l'audit qui est l'examen des comptes par une personne indépendante et compétente qui un autre mécanisme externe.

- Mécanismes internes de gouvernance

La littérature nous permet d'identifier plusieurs mécanismes parmi lesquels:

? Les comités d'audit;

? La politique de rémunération des managers;

 
 

16

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

? Le système de recrutement des managers;

? les droits des actionnaires ;

? La transparence financière et la divulgation de l'information;

? Les relations et les droits des parties prenantes;

? La structure de propriété;

? Caractéristiques disciplinaires du conseil d'administration.

Les deux derniers mécanismes sont ceux retenues dans le cas de notre étude et qu'ils seront brièvement présentées dans le prochain chapitre.

II.1.1.1. Le conseil d'administration

Williamson (1988) considère que le conseil d'administration constitue un mécanisme permettant de garantir la sécurité des transactions, en premier lieu entre l'entreprise et les actionnaires en tant qu'apporteurs de capitaux et en second lieu entre l'entreprise et les dirigeants en tant qu'apporteurs de capital humain. Quelles que soient la composition ou les modalités d'organisation du conseil d'administration, ce dernier est et doit rester une instance collégiale représentant l'ensemble des actionnaires et à laquelle s'impose l'obligation d'agir en toutes circonstances dans l'intérêt social de l'entreprise. Parmi les missions qui lui sont généralement reconnues, on peut citer : La définition de la stratégie de l'entreprise, la désignation des mandataires sociaux chargés de gérer celle-ci dans le cadre de cette stratégie, le contrôle de la qualité de l'information fournie aux actionnaires ainsi qu'aux marchés. Ceci à travers les comptes ou à l'occasion d'opérations très importantes et le contrôle de gestion et l'évaluation de la performance de l'entreprise.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net