WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Place et rôle du secteur privé dans la gestion des déchets solides dans les villes moyennes du Burkina Faso : cas de Banfora

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel DIAGBOUGA
Université de Ouagadougou - Licence professionnelle en génie de l'environnement 2013
  

précédent sommaire suivant

REMERCIEMENTS

Qu'il me soit permis au terme de ce travail d'adresser mes remerciements à tous ceux qui d'une manière ou d'une autre, ont contribué à la réussite de ce stage. Ils s'adressent particulièrement :

  • - au PrJean KOULIDIATI, Directeur de l'Institut de Génie de l'Environnement et du Développement Durable pour nous avoir acceptés dans son Institut ;
  • - au PrArsène H.YONLI, Responsable pédagogique de l'IGEDD et l'ensemble du personnel pour les efforts consentis dans notre formation;
  • - au Pr Alfa Oumar DISSA, Co-responsable pédagogique de la licence professionnelle option GPAT ;
  • - au DrSalifou K. OUIMINGA,mon Directeur de mémoire  pour tous les efforts consentis à mon égard au cours de ce stage. Son attention pour ce que nous faisions nous ressourçait chaque jour ;
  • - àMonsieur Alexis Bahona SOULAMA, Maire de la Commune de Banfora, pour m'avoir accepté dans sa structure ;
  • - à Monsieur Karim TRAORE, notre maître de stage pour son soutien multiforme. Ses conseils, sa disponibilité et sa rigueur dans le travail ont été une inspiration pour moi ;
  • - à Monsieur Adama GUINKO, Directeur Régional de l'Environnement et du Développement Durable des Cascades, pour m'avoir accordé le temps nécessaire malgré les charges du service afin de suivre la présente formation ;
  • - à Monsieur Edmond ZONGO pour ses encouragements et conseils ;
  • - aux responsables des structures rencontrées ;
  • - à tous ceux qui ont contribué d'une manière ou d'une autre à la réussite de cette étude ;
  • - au DIEU TOUT PUISSANT, pour la santé et la sagesse.

RESUME

Dans le cadre de la décentralisation, les mairies reçoivent les compétences d'assurer l'assainissement dans leurs limites territoriales.

La commune de Banfora, champ de notre étude, fait face à la problématique de gestion des déchets urbains. La filière connait deux types d'évolution à savoir la motivation individuelle des acteurs et la naissance des associations de pré-collecte ayant une reconnaissance officielle. Il existe quatre associations de pré-collecte pour neuf (09) des quinze (15) secteurs que compte la commune avec un taux de pré-collecte de 8%. Ce faible taux révèle les difficultés que rencontrent les différents acteurs qui sont d'ordre administratif, organisationnel, financier, matériel et en matière de formation.

Cependant, la filière est économiquement rentable pour le secteur privé pouvant générer un chiffre d'affaire moyen annuel de 1 920 000 FCFA selon le nombre et type d'abonnés. De même, la filière présente des opportunités pour le privé à savoir la croissance urbaine, les secteurs non couverts, le faible nombre des associationsde pré-collecte, la quasi absence de valorisation des déchets.

Pour favoriser l'émergence du privé dans cette filière, la Mairie doit élaborer un schéma directeur de gestion des déchets, adopter et faire appliquer des textes règlementaires, créer un service dédié à la propreté de la ville. Les structures de pré-collecte doivent évoluées en GIE, rendre dynamique l'As-CACB, se doter en moyens à traction automobile et se faire former.

Mots clés : Associations ; déchets ; économie ; mairies ;valorisation.

ABSTRACT
Under decentralization, the municipalities receive skills to ensure sanitation within their territorial limits. The town of Banfora scope of our study faces the problem of urban waste management. The sector knows two types of evolution to knowing the individual motivation of the actors and the birth of associations of pre-collection having an official recognition. There are four groups of pre-collection for, nine (09) of the fifteen (15) sectors which account the municipality with a pre-collection rate of 8%. This low level reveals the difficulties which the various actors encounter who are of an administrative nature, organizational, financial, material and as regards formation. However, the sector is economically profitable for the private sector which can generate an annual sales turnover average of 1,920,000 FCFA according to the number and type of subscribers. In the same way, the sector presents opportunities for the private namely the urban growth, the not covered sectors, the low number of associations of pre-collection, the absence of valorization of waste. To support the emergence of private in this sector, the municipality must prepare a strategic plan of waste management, adopt and make apply statutory texts, to create a service dedicated to the cleanliness of the city. The structures of pre-collection must advance in GIE; make dynamic As-CACB, be equipped in means with automobile traction and be made formed.

Keywords: Associations; waste; economy; municipality; valorization.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.