WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Place et rôle du secteur privé dans la gestion des déchets solides dans les villes moyennes du Burkina Faso : cas de Banfora

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel DIAGBOUGA
Université de Ouagadougou - Licence professionnelle en génie de l'environnement 2013
  

précédent sommaire suivant

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

ABACO: Association Baragniny de la Comoé

AFC/Munyu: Association des Femmes de la Comoé/Munyu

AFD: Association Faso Dèmè

As-CACB : Association Coopérative pour l'Assainissement de la Commune de Banfora

CHR : Centre Hospitalier de Banfora

DREDD/Cas : Direction Régionale de l'Environnement et du Développement Durable des Cascades

DSTM : Direction des Services Techniques Municipaux

EPI: Equipement de Protection Individuelle

GIE : Groupement d'Intérêt Economique

IGEDD : Institut du Génie de l'Environnement et du Développement Durable

JAD COMOE: Jeunesse Associative pour le Développement de la Comoé

OM: Ordures Ménagères

RGPH : Recensement Général de la Population et de l'Habitation

UO : Université de Ouagadougou

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1 : les dispositions réglementaires pour la mairie............................................6

Tableau 2 : Dispositions règlementaires pour le secteur privé.......................................7

Tableau 3 : Nombre d'abonnés par association et les moyennes des valeurs indicatives des recettes mensuelles .......................................................................................17

Tableau 4 : typologie des matériels de pré-collecte par association...............................18

Tableau 5 : coût d'investissement pour le système à traction asine................................18

Tableau 6 : coût d'investissement pour le système à tractionautomobile.........................19

LISTE DES FIGURES

Figure 1 : proportion des secteurs concernés pour la pré-collecte des OM ......................14

INTRODUCTION

Le fort taux d'urbanisme est l'origine de la production de quantités importante de déchets urbains dont la gestion efficace constitue un défi majeur pour les villes africaines. Au Burkina Faso, le niveau de gestion des déchets urbains est globalement insuffisant, car bien que les villes comme Ouagadougou et Bobo-Dioulasso possèdent des schémas directeurs de gestion des déchets, force est de constaté que la situation n'est pas reluisante dans les autres communes (urbaines comme rurales).

Ce constat contraste avec le rôle central des mairies en matière de gestion des déchets urbains à travers le processus de décentralisation en marche au Burkina Faso.

Dans la commune de Banfora, les autorités communales se sont investies pour assurer un cadre de vie sain aux populations à travers la mise en place d'un système de gestion des déchets urbains. Toutefois, ces multiples efforts se heurtent à des difficultés sur le plan financier et organisationnel qui contribuent à rendre la filière moins efficace. Cette situation a conduit les autorités communales à faire appel au secteur privé pour appuyer les efforts qu'elles fournissent. Cette contribution du secteur privé dans la gestion des déchets urbains nécessite une évaluation périodique afin de mieux orienter sa stratégie d'intervention.

L'objectif général de cette étude est de promouvoir un large développement du secteur privé dans la gestion des déchets urbains pour épauler les autorités municipales.

Pour ce faire, des objectifs spécifiques ont été déterminés. Il s'agit de faire l'état des lieux de la contribution actuelle du privé dans la gestion des déchets et dégager les éventuels difficultés rencontrées ; d'évaluer l'économie et d'identifier les opportunités pour le privé à se lancer davantage dans la gestion des déchets et de déterminer les conditions d'une large émergence du secteur privé dans la gestion des déchets au niveau des villes moyennes du Burkina.

Le rapport comprend deux (2) grandes parties. La première partie concerne les généralités et renferme trois (03) chapitres à savoir la présentation de la structure d'accueil, la méthodologie et les matériels utilisés ainsi que les dispositions réglementaires en matière de gestion des déchets.

La deuxième partie concerne les résultats et discussion contenant quatre (04) chapitres dont la présentation et l'analyse du système de gestion actuelle des déchets dans la commune de Banfora , l'état des lieux de la contribution actuelle du privé dans la gestion des déchets dans la ville de Banfora ainsi que les difficultés rencontrées et l'évaluation de l'économie des déchets et les opportunités pour le privé.

Le rapport se termine par une conclusion et des perspectives suivies par une bibliographie et des annexes.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.