WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Faire sa bonne comptabilité et l'audit comptable

( Télécharger le fichier original )
par EPHREM ALAKINI MUHIGIRWA
Université de Douala - DEA spécialisé en Audit et Comptabilité 2014
  

précédent sommaire suivant

Sous-section 5 : Prix d'un expert-comptable

Lorsqu'on est chef d'entreprise et qu'on n'est pas un spécialiste de la comptabilité, il vaut mieux faire appel à un expert-comptable. Cependant, le prix de l'expert-comptable peut être un frein dans ce type de démarche. Pour bien comprendre comment un expert-comptable fixe son prix, lisez l'article !

79

I. Les critères de détermination du prix

Pour évaluer le prix de ses services, l'expert-comptable va apprécier un ensemble de critères : volume des travaux que vous lui confiez, complexité des travaux qu'il va réaliser, conseils accessoires dont vous avez besoin... Pour que cela soit plus clair, voici quelques exemples.

a) Volume des travaux

Dans l'exemple d'une prestation comptable effectuée auprès d'une entreprise, il peut s'agir du nombre total de factures que vous émettez à vos clients et que vous recevez de vos fournisseurs. Ce chiffre varie en fonction du type d'activité (par exemple, un boulanger va émettre a priori plus de factures qu'un entrepreneur du bâtiment) et de l'intensité de l'activité (il y aura plus de factures pour une forte activité que pour une faible activité).

b) Complexité des travaux

Cette complexité dépend des démarches que l'expert-comptable devra accomplir pour réaliser sa mission. Dans l'hypothèse d'une mission effectuée auprès d'un particulier, pour l'assister dans ses démarches fiscales si le patrimoine du particulier est très complexe avec :

y' des propriétés foncières et immobilières,

y' des propriétés professionnelles et parts d'entreprises,

y' des placements financiers (comptes bancaires et portefeuille de valeurs mobilières

comprenant des actions, obligations, produits dérivés et/ou des OPCVM),

y' des objets d'art et de collection,

y' de la propriété intellectuelle (brevets, droits d'auteur).

Les travaux de l'expert-comptable seront plus longs et donc coûteront plus chers que dans le cas d'un patrimoine plus « simple ».

c) Conseils complémentaires apportés

En plus de sa mission de base, un expert-comptable apporte un certain nombre de conseils à son client tout au long de l'année. Il peut s'agir par exemple de :

? conseil en gestion,

? conseil en organisation,

? conseil fiscal, juridique et social.

Ces conseils peuvent être inclus dans le devis proposé initialement ou facturé en sus.

80

II. Le prix n'est pas le seul critère

a) L'expert-comptable, un partenaire de confiance

Il faut savoir que l'expert-comptable est votre véritable partenaire. Il estime un prix juste en fonction des critères exposés ci-dessus. Il vous appartient néanmoins d'accepter ou pas son devis. En effet, si vous estimez qu'il ne correspond pas à la prestation fournie, vous pouvez négocier. Il faut alors expliquer en quoi le prix proposé ne vous convient pas et l'expert-comptable cherchera à s'adapter à vos besoins.

b) L'expert-comptable et sa déontologie

Cependant, la déontologie de l'expert-comptable l'oblige à accomplir pour une mission donnée, un nombre de diligence nécessaire. Il ne pourra donc pas vous fournir un service de qualité pour un prix trop bas. A l'inverse, il ne doit pas facturer un prix trop élevé qui l'amènerait à perdre son indépendance vis-à-vis de votre entreprise.

c) L'indexation des prix de l'expert-comptable

La revalorisation automatique des prix de l'expert-comptable est possible sous condition de respect des dispositions du Code monétaire et financier qui interdit toute clause prévoyant des indexations fondées :

? sur le SMIC,

? sur le niveau général des prix ou des salaires ou sur les prix des biens, produits ou services n'ayant pas de relation directe avec l'objet du statut ou de la convention ou avec l'activité de l'une des parties.

En dehors de ces interdictions, la lettre de mission (contrat qui lie le client et son expert-comptable) peut utiliser d'autres références pour la mise en place de l'indexation des honoraires, notamment l'évolution indicielle des biens, produits ou services ayant une relation directe :

? soit avec l'objet de la convention,

? soit avec l'activité de l'une des deux parties.

Ainsi, l'expert-comptable détermine avec son client, les besoins de celui-ci et lui propose une mission et un prix les plus adaptés possibles. Le prix est fonction des paramètres précédemment cités (volume, complexité) et de la renommée/ancienneté du cabinet d'expertise comptable.

Vous avez besoin d'un expert-comptable mais vous craignez que ses honoraires soient trop chers pour vous ? Cet article est fait pour vous expliquer comment les honoraires de l'expert-

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut