WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Faire sa bonne comptabilité et l'audit comptable

( Télécharger le fichier original )
par EPHREM ALAKINI MUHIGIRWA
Université de Douala - DEA spécialisé en Audit et Comptabilité 2014
  

précédent sommaire suivant

Sous-section 13: Le code de déontologie des experts comptables

Ou comment bien exercer la profession grâce au manuel du savoir-vivre la comptabilité à l'usage des experts comptables et de leurs salariés.

a) Qu'est-ce qu'un code de déontologie ?

Le terme déontologie provient du grec, et signifie la science de ce qu'il faut faire. C'est un document qui régit le bon exercice d'une profession, en définissant notamment les droits et devoirs à respecter entre les professionnels, ainsi qu'envers leurs clients. Le code de déontologie est donc un code éthique.

b) Pourquoi un code de déontologie chez les experts comptables ?

Les experts comptables font partie au Congo des professions dite réglementées, c'est-à-dire que l'exercice de la profession est subordonné à la possession d'un diplôme ou d'une qualification spécifique.

Le code de déontologie a pour but de définir les principales modalités d'exercice de la profession, unie par un diplôme, vis-à-vis des tiers, et des autres professionnels.

Au travers du code de déontologie, c'est l'image, que la profession de l'expertise comptable souhaite donner, qui transparaît : une profession consciencieuse, indépendante et experte, soit une marque de qualité reconnue par tous.

Sous-section 14 : Profession d'audit en République Démocratique du Congo

En République Démocratique du Congo (RDC), la fonction d'audit externe est exercée par les commissaires aux comptes qui sont nommés par l'assemblée générale des actionnaires, pour les entreprises privées et par l'ordonnance présidentielle, pour les entreprises publiques et mixtes. Il n'y existe pas un corps d'auditeurs externes à proprement parler, ni celui régissant les auditeurs internes au niveau national.

La loi Congolaise dispose que toute entreprise constituée par plus de cinq associés notamment les Sociétés par Actions à responsabilité limitée du droit Congolais, doit nommer un ou plusieurs commissaires aux comptes dont la mission consiste :

En tant que discipline scientifique, l'audit a été introduit à l'enseignement supérieur et universitaire en 1972 et pour la première fois, c'était à l'Institut Supérieur de Commerce de

90

a) prendre connaissance sur place et sans les déplacer, des documents comptables et financiers. Il le fait seul ou assister de spécialistes choisis par lui à ses frais ou à charge de l'entreprise, si tel arrangement est pris. Cette disposition avait favorisé un tel laxisme que les commissaires aux comptes n'exerçaient parfois pas leur mission ;

b) dresser un rapport de sa mission à l'assemblée générale, auquel il peut joindre des propositions d'amélioration de la gestion le cas échéant ;

c) le commissaire ne doit pas avoir un intérêt quelconque, de loin ou de près dans l'entreprise qu'il va auditer.

L'implantation de l'audit en RDC est mieux perçue en considérant la période avant l'indépendance et celle qui a suivi l'indépendance.

4.1 L'audit avant l'indépendance de la ROC

Toutes les entreprises implantées en RDC à cette époque dépendaient de leurs propriétaires installés dans la métropole. Il va sans dire que les auditeurs qui devaient certifier les comptes annuels des filiales congolaises venaient de la métropole.

4.2 L'audit après l'indépendance de la ROC

La situation d'avant l'indépendance a continué pour toutes les entreprises constituées par de capitaux étrangers. Les auditeurs sont annuellement envoyés au Congo pour certifier les états financiers et les rapports sont toujours adressés aux propriétaires qui sont installés à l'étranger.

En ce qui concerne les sociétés paraétatiques et publiques, les commissaires aux comptes sont nommés par ordonnance.

En 1990, les commissaires ont été désignés parmi les membres du CPCC, de la Banque Centrale et du Ministère du Portefeuille.

Au niveau des entreprises à capitaux Congolais, les dirigeants de ces firmes recourent toujours aux maisons d'audit étrangères installées à Kinshasa. Ils ont donc plus de confiance aux étrangers qu'à leurs compatriotes, quand bien même ils savent que les nationaux recrutés par ces entreprises étrangères exécutent finalement toutes les missions.

Signalons que la plupart des maisons qui veulent être des cabinets d'audit ne tiennent finalement qu'une comptabilité fiscale à la place de l'audit.

Il est à noter que l'introduction de l'audit dans notre pays a été favorisée par l'ouverture des succursales des sociétés multinationales euro-américaines, comme Golf Oil Compagnie, City Banck, Good Year, ... Ces sociétgés sont venues avec leurs auditeurs : Coopers & Lybrand, Price Watershouse & Cie.

91

Kinshasa. A l'heure actuelle, certaines d'Universités n'ont pas encore introduit l'audit dans le programme de formation des économistes.

En 1975, le Conseil Permanent de la Comptabilité au Congo, Organisme autorisé à développer la fonction d'audit, a envoyé quelques économistes auprès de la chambre des comptables, au Collège des Experts comptables de Belgique et à Coopers & Lybrand à Bruxelles pour y suivre la formation des auditeurs.

En dehors des économistes envoyés en formation, le Conseil Permanent de la Comptabilité au Congo n'a encore rien fait sur place pour la profession d'audit. Toutefois, un effort a été fourni par les professionnels, car ils ont introduit au bureau du Président de la République plusieurs projets sur l'audit en RDC.

Il est à remarquer qu'en RDC, les teneurs de livres, les analystes financiers et les comptables veulent tous être appelés : Auditeur ou Experts Comptables.

Il est donc souhaitable que l'Etat, par l'entremise du Conseil Permanent de la Comptabilité au Congo, de la Cour des comptes et du Ministère du Portefeuille, puisse organiser la profession d'audit en RDC

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.