WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Faire sa bonne comptabilité et l'audit comptable

( Télécharger le fichier original )
par EPHREM ALAKINI MUHIGIRWA
Université de Douala - DEA spécialisé en Audit et Comptabilité 2014
  

précédent sommaire suivant

Sous-section 4 : L'imputation comptable : qu'est-ce-que c'est ?

Faire sa comptabilité passe par enregistrer toutes les opérations impliquant les ressources de l'entreprise. Afin de mieux communiquer entre comptables et diffuser les bonnes pratiques, les opérations en questions sont attribuées à des catégories prédéfinies : c'est l'imputation comptable.

a) Les comptes comptables

D'abord, vous devez connaître les « comptes » auxquels vous allez attribuer vos imputations. En clair : à chaque type d'opération (vendre un véhicule de société, payer le loyer, ...) correspond un compte (exemple : les comptes commençant par 60 correspondent à des comptes d'achats).

Le plan comptable général (le PCG) répertorie toutes les informations nécessaires à une bonne tenue de comptabilité, tenu à jour par le Conseil Permanant de la Comptabilité au Congo (CPCC),

Selon OHADA, On peut classer toutes les opérations relatives à une entreprise au sein de 9 grandes familles de comptes numérotés de 1 à 9 : les classes.

? Les comptes du bilan

· Classe 1 : Comptes des ressources durables (capitaux propres et dettes financières),

· Classe 2 : Comptes d'actif immobilisé,

· Classe 3 : Comptes de stocks,

· Classe 4 : Comptes de tiers

· Classe 5 : Comptes de trésorerie

? Les comptes de gestion

· Classe 6 : Comptes de charges des activités ordinaires,

· Classe 7 : Comptes de produits des activités ordinaires

· Classe 8 : Comptes des autres charges et d'autres produits

? Les comptes des engagements hors bilan et comptes de la comptabilité analytique

· Classe 9 : Comptes des engagements hors bilan et comptes de la comptabilité analytique de gestion.

b) Le grand livre : le répertoire de vos écritures comptables

Ce document est un grand registre où l'on doit retrouver toutes les écritures comptables, imputées selon la nomenclature du PCG d'un exercice comptable donné. Les montants de solde débiteur et créditeur sont précisés au sein du grand livre.

19

Les obligations de tenue de comptabilité

En tant de qu'organisation, vous êtes obligés de tenir votre comptabilité en respectant les règles du plan comptable. En cas de non-respect de cette règle le fisc peut considérer qu'il vous taxera d'office sur la base d'un résultat qu'il déterminera.

L'obligation de tenue des comptes correspondant à l'enregistrement des écritures au jour le jour, la mise en place d'inventaires annuels et l'établissement des comptes annuels.

Sous-section 5 : Crédit-bail ou emprunt

a) Définition

Le crédit-bail est un contrat de location d'une durée déterminée, passé entre une entreprise (industrielle ou commerciale) et une banque ou un établissement spécialisé. Un crédit-bail est assorti d'une promesse de vente à l'échéance du contrat. Un emprunt est une dette financière à long terme octroyée par un organisme de crédit qui sert à participer à l'ouverture des besoins de financement durable de l'entreprise.

b) Détails sur le crédit-bail

Le crédit-bail est souvent utilisé pour financer des équipements qui ont une durée de vie courte et qui doivent donc être renouvelés rapidement.

Il permet une plus grande souplesse dans la gestion des immobilisations.

L'utilisation du bien, appelé crédit-preneur, n'est pas propriétaire du bien mis à sa disposition pendant toute la durée du bail. Il en devient propriétaire lorsqu'au terme du bail il lève l'option d'achat.

c) Différence entre crédit-bail et emprunt

Lorsqu'un bien est acheté par emprunt, l'emprunteur devient directement le propriétaire du bien grâce à l'emprunt. Ce qui n'est pas le cas dans un crédit-bail.

Le crédit-bail est un peu plus cher que le crédit classique et moins intéressant depuis que les crédits-bailleurs imposent le versement d'un dépôt de garantie ou un premier loyer important dans le barème de location.

Le crédit-bail présente l'avantage important d'éviter le problème de la récupération de la TVA payée sur les investissements de départ. Dans le crédit-bail, on n'avance pas la TVA sur l'intégralité de l'investissement.

Le crédit-bail est un engagement « hors bilan », cela signifie que la dette ne figure pas dans le bilan mais uniquement dans les annexes.

Ainsi l'entreprise conserve son entière capacité de réaliser des emprunts car la capacité d'endettement n'est pas affectée par le crédit-bail.

En cours de période, les entités peuvent utiliser les comptes produits exceptionnels pour enregistrer les produits sur exercices antérieurs à condition de les répartir au moins en fin

20

d) Enregistrement d'une redevance de crédit-bail

X X

623 Redevance crédit-bail

443

TVA collectée

52 Banque (crédité) X

 

e) Enregistrement d'une échéance d'emprunt

X X

17 Emprunt Obligatoire capital

671 Intérêts emprunts

52 Banque/ 57 Caisse (Crédité) X

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.