WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La rentabilité, un levier de la performance

( Télécharger le fichier original )
par Oualid CHEDDADI
PSB ex ESG PARIS - MBA option FINANCE 2016
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 2 : Les méthodes d'appréciation de la rentabilité

Figure 11 : les outils d'analyse du compte de résultat.

Source : Gérard Melyon ; gestion financière ; édition BREAL ; 2007 ; p97 ; Paris.

Les SIG permettent de faire des comparaisons, sur la performance de l'entreprise, si celle-ci est due à une compétence interne, ou bien une performance du fait d'un élément externe.

Prenons ces deux exemples :

Exemple1 : deux entreprises qui nous communiquent les informations suivantes :

Entreprise 1 : EBE 10, CA 100. Entreprise 2 : EBE 10, CA 200.

Comparaison : l'entreprise 1 est préférable par rapport à l'entreprise 2, car son EBE représente 10% du CA contrairement pour l'entreprise 2 que son EBE représente 5%.

51

Chapitre 2 : Les méthodes d'appréciation de la rentabilité

Exemple2 : entre deux entreprises qui réalisent un CA de 100 da, et un résultat de 20 da, à priori ces deux entreprises sont égales en termes de comparaison, et pour porter un jugement, on doit connaitre comment le résultat s'est formé.

Entreprise 1 : CA 100, EBE -10, résultat exceptionnel 30, RNC 20.

Entreprise 2 : CA 100, EBE 60, dotation amortissement et provision 40, RNC 20.

Là on peut porter un jugement, et faire une comparaison, on trouve que l'entreprise 1, pour réaliser un résultat, à compter sur un événement exceptionnel, qui ne reflète pas sa performance intrinsèque. Contrairement à la deuxième, qui a réalisé ce résultat, en s'appuyant sur ses compétences.

2.2.6 La capacité d'autofinancement14 :

On peut aussi évoquer la notion de la CAF, qui fait partie du tableau des soldes intermédiaires de gestion, qui est la capacité pour l'entreprise, de financer le développement de son cycle d'exploitation, sans demander des emprunts (financement externe), c'est le résultat net comptable corrigé des dotations d'amortissement et de provision, et les reprise sur les provision, elle prend la formule suivante :

CAF = RNC + charges non décaissées - produits non encaissés15

3. Les ratios :

Comme nous l'avons vu au premier chapitre, il existe trois ratios essentiels de la rentabilité : commerciale, économique et financière, nous voulons faire une immersion, sur les composantes de la rentabilité économique et financière :

résultatrésultat CA HT

la rentabilité économique =total actif = CA HT X total actif , elle représente le taux de la

marge économique et la rotation de l'actif.

14 La CAF aussi est une composante essentielle de la trésorerie effective globale, car la TEG prends la formule suivante :

TEG = CAF - ? BFR.

15 C'est égal à la MBA (la marge brute d'autofinancement).

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.