WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La rentabilité, un levier de la performance

( Télécharger le fichier original )
par Oualid CHEDDADI
PSB ex ESG PARIS - MBA option FINANCE 2016
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 3 : étude de cas

chiffre a augmenté de plus de 238%, donc demander de l'aide avant qu'il soit trop tard, ça fait partie de la performance de l'entreprise. Tous les chiffres de l'entreprise, pour ces trois années annoncent des progressions permanentes CA, Résultat et Patrimoine, cela explique que l'entreprise a tiré une grande leçon de l'exercice de 2012, et avec l'expérience maintenant elle gère bien son cycle d'exploitation, ce dernier enregistre un BFR négatif (RFR) qui est une ressource financière pour l'entreprise, et elle améliore la trésorerie de l'entreprise.

Toutes les rentabilités : commerciale, financière, économique et même le retour sur investissement, taux de marge, taux d'intégration, la marge d'exploitation, PER et BPA sont tous en progression, cela signifie que l'entreprise est devenue, très concurrentielle sur son marché, et surtout que les charges financières, qui sont nulles ca a permet de ne pas avoir des dépenses, qui amoindrissent la rentabilité de l'entreprise.

Le seuil de rentabilité pour l'entreprise, est en amélioration vu que, le nombre de jours ne cesse de reculer, passant de 280 J a 197 J, ce qui laisse une marge de sécurité, en croissance pour l'entreprise passant de 79 J seulement à plus de 162 J, pour faire les affaires, ce qui explique l'augmentation, de la rentabilité de l'entreprise passant de, 68 millions de DA en 2013 à plus de 198 millions de DA en 2015, et si l'entreprise veut maximaliser sa rentabilité, elle doit encore maitriser ce risque d'exploitation, en réduisant au maximum ses charges fixes, pour avoir un délais du SR plus proche.

Conclusion :

89

Conclusion

Nous avons vu, qu'il faut bien maitriser le risque, c'est un événement indésirable qui vient de déstabiliser une situation espérée dans le futur, ce risque est représenté par le seuil de rentabilité pour avoir une rentabilité meilleure, cette dernier est l'aptitude pour l'entreprise à réaliser un résultat, cette rentabilité à trois formes : rentabilité commerciale, économique et financière.

Nous avons vu que l'entreprise est une entité juridico-économique très organisée, qui utilise le travail des autrui, dans un but d'être rentable, et que les états financiers sont : le bilan qui est une photographie instantanée du patrimoine de l'entreprise, ce dernier est composée de l'actif, tout élément du patrimoine qui a une valeur positive pour l'entreprise, et le passif, tout élément du patrimoine qui a une valeur négatif pour l'entreprise.

Les états financiers ne sont pas composés seulement du bilan, aussi le compte de résultat qui est un film (un document dynamique instantané), qui indique la performance de l'entreprise et qui complète le bilan.

Nous avons vu aussi qu'il existe plusieurs concepts proches de la rentabilité tels que : la solvabilité, la liquidité, la productivité, l'efficacité, l'efficience, la flexibilité, l'élasticité et la viabilité, qui se trouvent souvent confondus.

Le bilan fonctionnel est un bilan de structure, qui permet à l'entreprise de respecter un certain équilibre financier, pour assurer sa sérénité financière, et que la rentabilité a une relation directe avec le bilan, via les fonds propres qui viennent pour renforcer le FDR.

Les soldes intermédiaires de gestion, permettent de nous donner le détail de la composition du résultat, qui sont des éléments très essentiels, pour analyse les anomalies financières, au sein de chaque entreprise.

L'entreprise peut augmenter sa rentabilité globale, en s'appuyant sur le levier financier, qui nous permet de gagner plus avec un risque faible, ce risque est pris par la banque, aussi une bonne gestion du portefeuille, composé d'actifs financiers diversifiés (leviers sur les opérations boursières), qui nous permet d'offrir plus de produits financiers à l'entreprise, et par la suite avoir une rentabilité meilleure. C'est un indicateur d'une intelligence financière particulière pour l'entreprise,

90

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.