WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Automatisation de gestion de transport fluvial dans une institution publique cas de commissariat fluvial et lacustre de kisangani

( Télécharger le fichier original )
par Magloire PALUKU
Institut supérieur de commerce de Kisangani - Graduat en Informatique de gestion 2014
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

EPIGRAPHE

« La supériorité de l'architecte le plus maladroit sur l'abeille la plus experte réside en ceci que l'architecte porte d'abord la maison dans sa tête. »

Par Karl Max

DEDICACE

A nos très chers parents KATEMBO KISEKUSEKU Dieudonné et KAHINDO LUHAVO Georgette et à notre oncle KAKULE KASAMBI Prospèrepour les sacrifices consentis.

A nos frères et soeurs, cousins et cousines, neveux et nièces et à toute la famille KISEKUSEKU, KASAMBI et LUHAVO pour leurs soutient tant moral que financier.

Je dédie ce travail.

Magloire PALUKU KISEKUSEKU

REMECIEMENTS

Nous rendons grâce à DIEU, le Maître de notre existence et notre tendre Père, qui, par sa grâce nous a donné gratuitement son souffle et sa force vivante durant le temps passé au banc de l'Université.

Qu'il nous soit permis d'adresser nos sincères remerciements au Professeur UKUMU KHOTLEY UJOCK Boniface et à l'assistant KUTUMBAKANAPhilémon qui ont accepté respectivement de diriger et encadrer tout au long de nos recherches en vue de la formulation de la présente oeuvre scientifique.

Nous remercions tous les agents de Commissariat Fluvial et Lacustre de Kisangani, de nous avoir encadrés durant notre période de collecte des données.

Nos sentiments de gratitude s'adressent plus particulièrement à tous les membres ou personnel académique et administratif et les Enseignants de l'Institut Supérieur de Commerce de Kisangani ISC-KIS en sigle pour leur encadrement scientifique.

Nous tenons à remercient plus particulièrement nos oncles et nos tantes : KAMBALE Thadey, Trésor PALUKU LUHAVO, KAHINDO LUHAVO Claudine et nos grands-parents Modeste KAMBALE LUHAVO et Marie KAVIRA MBALUKANI ainsi que à nos frères et soeurs,cousins et cousine, neveux et nièces KAMBALE KISEKUSEKU Patrick, KASEREKA KISEKUSEKU Elie, KAHINDO KISEKUSEKU Dorcas et SOKI LUHAVODorcas de nous voir soutenu Moralement, Matériellement, Spirituellement que Financièrement durant notre parcours académique.

Il serait ingrat de notre part d'oublier nos compagnons de lutte, les camarades étudiants MBOLITINI MISIONI, IFANGA LOTILOSO, NKANGA MPUTELA, LOLA ESONGA, SABITI NGWE, Julie KIBANGE ainsi que toute la famille de G3 Informatique de Gestion de ISC-KIS tous nos sincères sentiments de gratitude.

En fin, nos sincères remerciements s'adressent à tous ceux qui nous ont apparentés de près ou de loin, qu'ils trouvent ici l'expression de notre gratitude.

Magloire PALUKU KISEKUSEKU

Abréviations, sigles et acronymes

Ø A  : Alphabétique

Ø AB  : Automatisé Batch

Ø AC  :Automatisé Conventionnel

Ø AN  : Alphanumérique

Ø B.D  : Base de Données

Ø B/P.EM : Baleinière ou Petite Embarcation

Ø C  : Calculer

Ø DEPF :Diagramme d'Enchainement des Procédures Fonctionnelles

Ø DGDA   :Direction Général des Douanes et Accise

Ø E  : Elémentaire

Ø GCI  :Le Graphe de Circulation des Informations

Ø GDF  : Graphe de Dépendance Fonctionnel

Ø GTF  :Gestion de Transport Fluvial

Ø M  : Manuel

Ø MCC  :Modèle Conceptuel de Communication

Ø MCD  : Modèle Conceptuel de Donnée

Ø MCT  :Modèle Conceptuel de Traitement

Ø MERISE:Méthode d'Etude et de Réalisation d'Information pour le Système d'Entreprise

Ø MLDR :Modèle Logique de Données Relationnelles

Ø MLT  :Modèle Logique de Traitement

Ø MPD  :Modèle Physique de Données

Ø N  : Numérique

Ø R.F.V.N.M  : Régie Fluvial, Voies Navigable et de Marine

Ø SGBD  : Système de Gestion de Base de données

Ø SI : Système d'Information

Ø SIA  :Système d'Information Automatisé

Ø SII : Système d'Information Informatisé

Ø T.P.F  : Tableau des Procédures Fonctionnelles

Ø UF  : Unité Flottante

Ø ULT : Unité Logique de Traitements

Ø VBA :Visual Basic Application

INTRODUCTION

Selon Wikipédia : « La technologie de l'information et de la communication est l'ensemble des technologies issues de la convergence de l'informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l'émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l'échange des informations. Elle est aussi l'ensemble des ressources techniques nécessaires à la mise en oeuvre des services de l'information et de la communication pour produire, manipuler, convertir, stocker, gérer, transmettre et retrouver l'information et pour communiquer.1(*) »

Pour Wikipédia : « La nouvelle technologie de l'information et de la communication regroupent les techniques principalement de l' informatique, et de la télécommunication qui permettent aux utilisateurs de se communiquer, d'accéder aux sources d'information, de stocker, de manipuler, de produire et de transmettre les informations sous toutes les formes.2(*) »

En tenant compte de l'évolution de la technologie de l'information et de la communication dans ce siècle présent, l'informatique reste l'outil indispensable pour pallier à d'énormes difficultés surgissant dans le secteur socio-économique causés par l'utilisation des systèmes des gestions manuelle, devenus archaïque et qui nécessitent d'être révisé ou soit réaménager en vis de les adapter aux nouvelles technologies de l'information et de la communication.3(*)

C'est ainsi que dans toute organisation, le besoin de recourir à l'outil informatique se fait sentir de plus en plus. Alors nous voulons faire appel à un système automatisé pour la gestion de transport fluvial.

0.1. PROBLEMATIQUE

D'après KIKUNI BUNGULU : «  l'informatique est une science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l'information considérée comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques économiques et sociaux4(*) ». Et l'évolution croissante des nouvelles technologies de l'information et de la communication a donné de nos jours, à toute organisation, la clé de son propre développement en mettant à sa disposition une infinité d'outils tant logiciel que matériel.5(*)

Pour Wikipédia : « Le monde actuel est entré dans le temps de traitement rapide et en grande quantité des informations avec le système d'automatisation de la gestion à travers une base des données, et c'est le système qui fait d'actualité dans la gestion responsable. L'outil informatique est devenu actuellement un véritable fait de société, par ses multiples applications et sa diversité de domaine à couvrir. L'informatique transforme rapidement et profondément la société en mettant à notre disposition des instruments puissants et permet de mieux satisfaire les besoins des utilisateurs. Elle ne remplace pas l'homme, mais le délivre des tâches plus complexes pour lui donner le temps de s'épanouir et de s'occuper des tâches nobles ainsi que de limiter les risques d'erreurs.6(*) »

La découverte de l'informatique et son évolution ont fait à ce qu'on parle du développement scientifique, ou de l'évolution des autres sciences. C'est pour cela que dans beaucoup des domaines, l'informatique n'intervient que pour donner la solution à une quelconque difficulté ou à un problème qui existait afin de donner une bonne marche pour le traitement de l'information.

Selon LOKANGA OTIKEKE Frédéric « La problématique est définit comme un écart constaté entre une situation de départ insatisfaisante et une situation d'arrivée désirable. Dont un processus de recherche est entrepris afin de combler cet écart.7(*) »

En effet, nous avons constaté que la gestion de transport fluvial est comblée des multiples problèmes par rapport à leur système existant qui est manuel,dont l'enregistrement des unités flottantes qui parcourent dans le fleuve Congo se fait avec beaucoup de lenteur, la difficulté de retrouver l'identité d'une unité flottante en cas d'un problème, la difficulté de contrôler le trafic des unités flottante.

C'est de ces problèmes constatés que, nous avons ressorti la grande problématique en nous posant ces questions lesquelles constitueront l'objet de cette étude :

§ Quel mécanisme permet-il au commissariat fluvial et lacustre d'éviter la lenteur dans l'enregistrement des unités flottantes ?

§ Pour obtenir rapidement l'effectif total de la liste complète des unités flottantes enregistrées au cours d'une année à une autre comment le commissariat fluvial et lacustre s'y prend-t-il ?

§ Comment le commissariat fluvial et lacustre contrôle-t-il les trafics des différentes unités flottantes sur le fleuve Congo ?

Tout au long de notre analyse, nous tenterons de répondre à ces interrogations.

0.2. HYPOTHESES

Quant à la Dictionnaire français Larousse « Une hypothèse est une proposition ou une explication que l'on se contente d'énoncer sans prendre position sur son caractère véridique, c'est-à-dire sans l'affirmer ou la nier. Il s'agit donc d'une simple supposition, appartenant au domaine du possible ou du probable. Une hypothèse destinée à être travaillée ou vérifiée au contraire, une hypothèse utilisée sans intention de la vérifier constitue un postulat.8(*) »

Nous avons émis les hypothèses selon lesquelles :

§ Une mise en place d'un système automatisé conviendrait mieux pour assurer la rapidité dans l'enregistrement des unités flottantes.

§ Le commissariat fluvial et lacustre appliquerait la Nouvelle Technologie de l'Information et de la Communication pour obtenir l'effectif total de la liste complète des unités flottantes enregistrées au cours d'une année.

§ L'automatisation de système d'information permettraitd'assurerun contrôle efficace des trafics des différentes unités flottantes sur le fleuve Congo.

0.3. OBJECTIFS

§ Mettre en place un système d'information automatisé qui favorisera un enregistrement rapide des unités flottantes.

§ Concevoir une application de la nouvelle technologie de l'information et de la communication pour la gestion de transport fluvial.

§ Automatiser le système d'information pour assurer le contrôle efficace et aisé des trafics des unités flottantes.

0.4. CHOIX ET INTERET DU SUJET

0.4.1. Choix du sujet

En choisissant ce sujet, nous avons voulu apporter notre modeste contribution quant à la gestion de transport fluvial en rendant facile l'exécution des tâches quotidiennes qui se déroulent de façon manuelle au commissariat fluvial de Kisangani ; ce qui permettra un gain de temps et d'énergie par l'utilisation d'une base des données.

0.4.2. Intérêt du sujet

Sur le plan scientifique, « Le résultat de ce travail fera l'objet d'une documentation de référence pour les futurs chercheurs qui s'orienteront dans le secteur de la gestion de transport fluvial. »

Sur le plan pratique, « Ce travail offre aux gestionnaires de Commissariat fluvial et lacustre de Kisangani un outil de travail qui devrait leur servir de guide dans la gestion automatisée de l'enregistrement des Unités Flottantes et le contrôle des trafics de ces différents unités flottantes ainsi que dans la résolution des problèmes liés dans la gestion de transport fluvial. »

0.5. METHODES ET TECHNIQUES

0.5.1. Méthodes

Selon PINTO Robert et Madeleine GRAWITZ la méthode est définie comme étant « un ensemble organisé des procédés mis en oeuvre afin d'atteindre l'objectif qu'on s'est assigné dans une recherche9(*). »

a. Méthode Historique

Pour les auteurs susmentionnés Cette méthode est basée sur la notion « de rapport entre un fait et son histoire ou son passé ainsi que la perspective de l'étude de ce fait étudié pour reconstituer le passé lointain ou récent10(*). »

Cette méthode nousa permis de se référé au passé du système de gestion de transport fluvial pour éclairer les décisions à prendre dans la perspective d'une gestion moderne de transport fluvial.

b. Méthode analytique

Elle consiste à décomposer les éléments d'un système afin de les définir et d'en dégager les spécificités ou à expliquer un phénomène en mettant en évidence les relations de cause à effet11(*).

c. Méthode MERISE

Pour KUTUMBAKA Philémon « c'est une Méthode de la conception et de développement de système d'information d'entreprise12(*). »

En ce qui concerne notre travail, nous a permis d'analyser le système d'information existant et de concevoir un système d'information futur.

0.5.2 Techniques

Selon PINTO Robert et Madeleine GRAWITZ « la technique est un moyen mis en pratique dans le but d'atteindre un objectif, mais elle se situe au niveau des opérations limitées liées à des éléments pratiques adaptées à un but défini13(*). »

Dans le cadre de notre travail, nous avons utilisé deux techniques suivantes :

a) La technique documentation :nous a permis de consulter les documents trouvés à travers les différentes bibliothèques de la ville et particulièrement dans les archives de Commissariat fluvial et lacustre de Kisangani pour y puiser toutes les informations relatives à notre recherche.

b) La technique d'interview libre: nous a permis d'entrer en contact avec les différents responsable de Commissariat fluvial et lacustre de Kisangani pour récolter le complément d'informations liée à nos investigation

0.6. Délimitation du sujet

Tant que tout travail scientifique se limite sur un temps et dans un espace donné, le nôtre se restreint au commissariat fluvial et lacustre de Kisangani, plus particulièrement dans la gestion de transport fluvial. Il s'étant sur la période de deux ans partant de notre formation académique en informatique de gestion, soit de 2013 à 2015.

0.7. Subdivision du travail

Mise à part la présente introduction et la conclusion générale, notre travail comporte quatre chapitres à savoir :

- Le premier chapitre présente notre milieu d'étude qui est le commissariat fluvial de Kisangani et définisse quelques concepts clés liée à notre sujet d'étude.

- Le deuxième chapitre s'articule sur l'analyse du système d'information existant au sein de commissariat fluvial.

Le troisième chapitre concerne la conception du systeme d'information futur.

Le quatrième chapitre est axé sur l'implementation du systeme automatisé et l'application informatique en Ms Access.

0.8. Difficultés Rencontrées

Commetouttravailscientifique est toujours bité par des difficultés et incertitudes pour récolter les données possibles et nécessaires pour enrichir le travail.

En effet, nous nous sommes bités aux difficultés suivantes :

- Manque des données nécessaires qu'on avait besoin au service concerné pour enrichir notre travail;

- La perte des données qu'on avait besoin mais le service en question n'était pas en mesure de fournir ces données ;

- La lenteur dans la recherche des informations demandées.

* 1 http://Technologies de l'information et de la communication-Wikipedia.htm, 23/03/2015, 15h13

* 2 Idem

* 3 http://fr.NTIC-Nouvelles technologies de l'information et de la communication.htm, 23/03/2015, 15h19

* 4 KIKUNI, B.,Informatique Général « L'avenir est aux ordinateur », Cours dispensé en G1 Informatique de Gestion, ISC-KIS, 2012-2013, (Inédit),p.1

* 5 http://Wikipédia-Evolution de l'Informatique, 24/03/2015, 19h15

* 6http://fr.Wikipédia.Org/Wiki/Informatique# la programmation, 24/03/2015, 19h19

* 7 LOKANGA, OTIKEKE, F., Méthodes de Recherche Scientifique, Cours dispensé en G2 Informatique de Gestion, ISC-KIS, 2013-2014, (Inédit), p.10

* 8 http://Définitions hypothèse - Dictionnaire de français Larousse-Wikipédia.mht, 28/03/2015, 10h02

* 9 PINTO,R. et GRAWITZ, M., Méthodes des sciences sociales, Paris Dalloz, 1971, p.145

* 10PINTO,R. et GRAWITZ, M.,Op. cit., p.147

* 11 Idem, P.148

* 12 KUTUMBAKANA, P., METHODOLOGIE D'ANALYSE INFORMATIQUE I (M.A.I, I), COURS dispensé en G2 Informatique de Gestion, ISC-KIS, 2013-2014, (Inédit),P.5

* 13 PINTO,R. et GRAWITZ, M.,Op. cit.,, p.155

sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



Chez Mémé Coucou, gite à Lauzerte sur le chemin de compostelle