WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evolution de l'état de l'aquifère plio-quaternaire de la côte orientale du Cap-Bon de la Tunisie (Etude hydrodynamique et Modélisation numérique)


par Adel ZGHIBI
Institut National Agronomique de la Tunisie - Mastère en Hydraulique Agricole et Aménagement Rural 2007
  

sommaire suivant

MODÉLISATION DE L'AQUIFÈRE PLIO-QUATERNAIRE DE LA CÔTE ORIENTALE DU CAP-BON (TUNISIE)

A .ZGHIBI*, J. TARHOUNI*, N. GAALOUL**,

*Département de Génie Rural, Eaux et Forêts, Institut National Agronomique de Tunisie, Tunis, Tunisie

**Institut National de Recherche en Génie Rural, Eaux et Forêts, Tunis, Tunisie

RESUME

La modélisation hydrodynamique de l'aquifère plio-quaternaire de la côte orientale du Cap-Bon par le code MODFLOW a permis de comprendre le fonctionnement hydrodynamique de l'aquifère, en estimant les échanges latéraux de la l'aquifère avec la mer Méditerranéen et son réseau hydrographique. Ainsi le calage du modèle mathématique en régime permanent sur l'état piézomètrique de 1970 a permis d'affiner la distribution spatiale de la perméabilité sur l'ensemble du domaine et de dresser le bilan de l'aquifère en régime permanent. Le calage du modèle en régime transitoire a permis d'affiner la distribution spatiale du coefficient d'emmagasinement de l'aquifère. Le bilan issu de ce calage a mis en évidence des entrées d'eau de mer. Le déstockage enregistré est de l'ordre de 4Mm3/an. La recharge artificielle de l'aquifère dans la zone de Diarr El Hojjaj-Menzel Témime avec un débit d'injection de 200 l/s est capable d'inverser le gradient hydraulique et donc de faire reculer le biseau salé dans cette zone.

Mots clés : Côte orientale, MODFLOW, piézomètrie, modélisation, régime permanent - transitoire, biseau salé.

INTRODUCTION

La région du Cap-Bon est localisée au Nord-Est du pays. Elle est limitée au Sud-Est par la mer Méditerranée, au Sud par le gouvernorat de Sousse et à l'Ouest par les gouvernorats de Zaghouan et de Ben Arrous. Elle se situe entre les parallèles 36°20'et 37°10'de latitude Nord et entre les méridiens 10°30'et 10°10'Est.

L'aquifère de la côte orientale occupe une superficie d'environ 475Km2 (Fig.1), elle s'étend depuis Beni Khiar jusqu'à Kélibia sur environ 45Km. Elle est limitée à l'Ouest par Jebel Sidi Abderrahmane, au Nord par Oued H'jjar (ville de Kélibia), à l'Est par la mer Méditerranée et au Sud par la région de Béni Khiar.

Elle est comptée parmi les principaux aquifères des plaines côtières Tunisiennes. Cette plaine est dépourvue de cours d'eau pérennes et l'apport des Oueds Bouleddine, Lebna, Chiba, Abidis, El K'bhir et El H'jarr qui la traversent ne sont apparents qu'en période de crues.

Ainsi, la seule ressource en eau disponible sur place, provient des eaux souterraines peu profondes. Cette disposition favorable à l'irrigation par pompage a été l'un des atouts majeurs du développement des cultures. Par ailleurs, le développement des pompages a engendré la surexploitation de l'aquifère, son dénoyage par endroits et par conséquent l'avancée, a un rythme très accéléré, du biseau salé.

sommaire suivant