WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le contrôle de gestion dans les activités logistiques

( Télécharger le fichier original )
par Alexandre KHOSROVCHAHI
HEC - Mastère de Gestion Financière 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

La valeur pour le client

Le concept ancien de la logistique, ne comprenait que les prestations de stockage et de transport de marchandise. Dans cette optique la meilleure valeur que l'on peut créer pour le client est de minimiser les coûts.

Maintenant que l'on parle de la logistique à travers la chaîne et que celle ci fait partie intégrante de la stratégie des grandes entreprises, la valeur est crée pour le client quand sa satisfaction est accomplie. Dans ce contexte, la valeur est perçue par le client en intégrant les nouvelles exigences telles que, la personnalisation, la flexibilité, l'innovation et la réceptivité.

Dans ce cas, il s'agit d'un véritable partenariat où le client doit être connu, suivi et régulièrement consulté.

La valeur pour l'entreprise

Améliorer la logistique constitue un objectif durable pour la plupart des entreprises, et on peut se poser la question de la méthode à adopter pour mesurer les gains apportés par cette politique.

Nous allons plus particulièrement nous intéresser à la méthode moderne de mesure de la création valeur, abordée dans la première partie.

Les mesures financières doivent dans ce cas incorporer les éléments susceptibles de créer de la valeur aussi bien à l'intérieur de l'organisation, mais aussi à l'extérieur (partenaires).

Une première approche pour mesurer la création de valeur dans la chaîne logistique est d'analyser les parties de cette chaîne susceptibles d'impacter la performance à travers L'EVA.

Ces indicateurs peuvent être :

- Les temps de livraison objectifs et la part de celle ci livrées dans les temps

- Le temps total de livraison, de la commande jusque l'installation chez le client.

- La valeur ajoutée par salarié

- Le temps de rotation du stock, calculé en nombre de jour de Chiffre d'affaires.

Toutes ces mesures peuvent être liées à la création de valeur directement ou de manière évidente.

Plus arithmétiquement, on peut aussi simplement calculer les ratios modernes de mesure de performance.

Le concept d'EVA abordé dans la première partie peut facilement mesurer les conséquences des décisions sur la logistique.

Pour améliorer l'EVA, les acteurs doivent viser à maximiser le NOPAT* et réduire les capitaux employés.

*Le NOPAT(Net Operating Profit After Tax) peut correspondre au Résultat d'exploitation après impôt.

Pour bien comprendre les incidences de la logistique sur L'EVA, le schéma n° 2 nous donne un aperçu synthétique des éléments logistiques susceptibles d'améliorer les performances de l'entreprise.

Schéma n°2 : influence de la logistique sur l'EVA

Immobili-sation

Fond de

roulement

Capital

Employé

Résultat d'exploitation

après impôt

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net