WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le contrôle de gestion dans les activités logistiques

( Télécharger le fichier original )
par Alexandre KHOSROVCHAHI
HEC - Mastère de Gestion Financière 2002
  

précédent sommaire suivant

Compte de résultat par activité

Le calcul des coûts par activité permet de donner une véritable nomenclature des ressources consommées par celles-ci. Le projet ABC/ABM substitue un nouveau

compte de résultat dans lequel les lignes ne sont pas les charges par nature, ni le coût des différents services, mais les ressources consommées par activité. La première présentation risque de perturber les dirigeants qui, surpris par la mise à l'index des activités grosses consommatrices de ressources, ne doivent pas forcement entraîner des mesures précipitées de réduction de coût. Comme nous l'avons vu précédemment, la réussite d'une démarche ABC/ABM doit se faire dans le temps et en expliquant aux différents acteurs internes et externes (clients) les mesures correctives et les objectifs finaux. Une fois de plus, nous insisterons sur le rôle primordial de la formation qui, d'une part doit familiariser l'entreprise avec la terminologie particulière de ce mode de gestion, et d'autre part expliquer les enjeux et dédramatiser les conséquences possibles sur la réorganisation souvent systématique de l'entreprise.

Impacts sur l'organisation

La problématique de l'ABM résulte du rapprochement de l'organigramme hiérarchique ou fonctionnel avec la liste des activités.

Les difficultés peuvent provenir d'un paradoxe entre la représentation des responsabilités à l'intérieur de l'entreprise et son fonctionnement transversal.

Il en résulte que l'organisation efficace ne peut être bâtie qu'à partir d'une représentation transversale en activités. Les besoins des clients sont bien en phase avec les réponses de l'entreprises grâce à l'enchaînement des activités au sein des processus.

Concrètement l'entreprise doit se réorganiser en deux temps :

- Formaliser le mode d'organisation : Les objectifs stratégiques sont d'abord déclinés en plusieurs axes de développement. L'approche consiste à établir une cartographie des processus en énonçant le contenu des actions et les interactions des unes par rapport aux autres. Ce mode de représentation permet une description de l'organisation cible et constitue un référentiel. Chaque processus se décline alors en activité qui de déclinent à leur tour en opérations.

- Mettre en oeuvre un projet d'amélioration pour opérer une transition entre l'existant et l'organisation cible : l'entreprise doit ainsi comparer sa situation réelle à la situation idéale, ce qui l'amène à définir les actions correctrices à engager, qui seront ensuite hiérarchisées par ordre de priorité. Toutes les améliorations doivent correspondre à des résultats visibles par le client sur lesquels l'entreprise va pouvoir communiquer. Le classement des activités selon la création de valeur pour le client peut d'ailleurs amener de décider l'externalisation de celles qui ne peuvent pas être valorisées par le client.

Le management par les activités suppose de se placer résolument dans une optique stratégique, ce qui suppose que les décisions prises doivent tenir compte des effets durables et des évolutions possibles de l'entreprise.

L'autre volet concerne la communication de la valeur au client. L'entreprise doit mettre en place des outils pour connaître les attentes des clients par de multiples enquêtes de satisfaction e, décrypter la psychologie des clients, bien interpréter leurs désirs d'achats, et y apporter une réponse satisfaisante en termes de prix - qualité - délais.

____________________________________

2.3.4) LES APPORTS DE LA METHODE ABC/ABM DANS LA LOGISTIQUE

Comme nous l'avons vu, le service est au coeur de l'efficacité logistique.

Les grandes entreprises ont compris que cette exigence plaçait la logistique dans les priorités stratégiques. Pour piloter l'entreprise dans ce contexte, la méthode ABC a été implantée pour répondre à plusieurs objectifs :

- La rapidité nécessaire de mise en place et la flexibilité des processus logistiques exigent un bon niveau de réactivité sur la base d'informations économiques rationnelles et fiables

- L'entreprise doit pouvoir prendre des décisions en mesurant par avance l'enjeu financier et l'impact sur l'organisation en terme de ressources.

- Les dirigeants veulent maîtriser leur positionnement commercial et leur marges. Ils veulent donc disposer d'un outil d'analyse multi- critères (magasins, agences, clients, familles de prestations)

- Le nombre des prestations et de clients est important. Les tarifs doivent être personnalisés en fonction des ressources employées.

Avantages généraux

- Le principal avantage de la méthode ABC est de lier les performances particulières de chacune des activités aux ressources particulièrement utilisées par ces activités ( COOPER et KAPLAN 1991).

- On peut imaginer sans peine l'avantage de cette méthode qui en quelque sorte "variabilise" pratiquement tous les coûts.

- Les coûts sont visibles et compréhensibles par tous les acteurs puisque la description des activités inclut des éléments non financiers.

- La mesure des performances est grandement facilitée: ainsi la performance financière d'un changement organisationnel peut être facilement chiffrable.

- Les postes de coûts sont clairement destinés à des activités réduisant ainsi le flou ou les redondances entre les différents services et donc nécessairement les coûts.

Avantages dans la logistique

- La méthode ABC établit un véritable lien entre les coûts et la performance logistique : la contribution de la logistique dans l'entreprise apparaît distinctement.

- La personnalisation courante dans les services logistiques, est facturée au bon prix, chaque service demandé par un client est tarifé de manière claire.

- Etendu sur l'ensemble de la chaîne logistique, la méthode ABC peut révéler des activités redondantes dans les réseaux de distribution.

- Le nombre d'activité est relativement faible par rapport à l'industrie, ce qui rend son application plus aisée.

- La mise en place d'une méthode ABC, est souvent accompagnée d'une réorganisation des processus logistiques. En cela elle fait ressortir la position stratégique de la logistique.

Inconvénients

- La mise en place d'un tel projet requiert des ressources importantes (formations, outil comptable, honoraires)

- Il faut refondre les procédures et les habitudes commerciales; c'est un exercice d'explication difficile car certains clients perdent forcément au change.

- La réingénierie des processus accompagnant la démarche, entraîne des problèmes humains, liés à des suppressions de postes ou des reconversions difficiles augmentant de ce fait les coûts de mise en place.

D'après une enquête réalisée aux Etats Unis sur 2250 entreprises, les avantages résultant de la mise en application ont aussi fait ressortir que la connaissance approfondie des coûts amenait à prendre des décisions suivantes:

Globalement, les entreprises qui ont mis en place la méthode ABC dans la logistique, ont été satisfaites des résultats.

Celles ci ont souhaité étendre cette méthode à toutes les activités et à toutes les entreprises appartenant à une certaine chaîne logistique.

Une autre caractéristique de l'étude fait ressortir que dans 30% des cas, les entreprises ont prévu la mise en place d'une gestion en fonction des activités (Activity Based Management) en tant que prochaine étape de leur processus de mise en application. Cela permet de transformer en actions les informations ABC.

Enfin le troisième enseignement principal de cette étude fait concerne la budgétisation par activité (Activity Based Budgeting). Les entreprises peuvent définir leur besoin futur des ressources en se basant sur la connaissance des ressources actuellement nécessaires pour exécuter chaque activité et sur la prévision des futurs volumes d'activité. Le système ABB fonctionne comme l'ABC, mais à l'envers : il traduit les demandes client ou produit en volume d'activité qui, à leur tour, sont convertis en coûts des ressources.

L'analyse ABC est de plus en plus largement acceptée en tant que moyen pour déterminer de façon précise le coût des activités logistiques. La réussite de la mise en place passe par l'amélioration de l'information fournie par l'augmentation des moyens humains (formations, équipes dédiées) et informatiques (ERP). Les orientations prévoient une plus vaste extension de l'ABC à tous les niveaux de l'entreprise.

La méthode ABC paraît être bien adaptée pour fixer des prix et pour mesurer la performance du processus logistique.

De nombreux coûts logistiques sont en effet enseveli dans les frais généraux, et les managers n'ont pas de visibilité et de contrôle suffisant sur les coûts. L'analyse des activités peut identifier les opportunités de réduction des coûts opérationnels ou d'amélioration des services.

Mettre en place cette méthode permet aussi en la développant sur l'ensemble de la chaîne logistique, d'identifier les activités redondantes.

____________________________________

THESE PROFESSIONNELLE : Le contrôle de gestion dans les activités logistiques

précédent sommaire suivant







Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



9impact, le film en entier sur vimeo

BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.