WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche exploratoire de la relation de conséquence : description et implémentation

( Télécharger le fichier original )
par Sébastien Druon
Université Toulouse 2 - DEA de Sciences du Langage 2001
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.4 La relative

4. Autres moyens de signaler une relation de conséquence

 

surtout est utilisée: les relatives continuatives et les relatives dont l'antécédent est un pronom relatif anaphorique de la proposition qui précède.

4.4.1 Qui

On peut exprimer une relation de conséquence à l'aide d'une relative d'un type particulier, la relative continuative, comme le montre l'exemple suivant:

(4.23) Vous pouvez essayer de lui envoyer un signal 9 à partir de top qui devrait le forcer à s'arrêter.

Par une paraphrase avec donc, on voit bien la valeur consécutive que prend la relative:

(4.24) Vous pouvez essayer de lui envoyer un signal 9 à partir de top. Cela devrait donc le forcer à s'arrêter.

(4.25) Il ne quittera vraisemblablement la tête du classement que frappé par la limite d'âge de 2 ans, qui le fera sortir de la base de données Hot Papers.

Les relations de conséquence marquées par une relative continuative sont très rares (seulement deux occurrences dans nos corpus), il nous a donc été difficile de déterminer des critères permettant leur interprétation consécutive. De plus, il nous semble que cette forme est simplement compatible avec l'expression de la conséquence plutôt qu'un moyen d'exprimer cette relation rhétorique. En revanche, un autre type de relative justifie plus qu'on la considère comme moyen d'expression de la conséquence: les relatives introduites par ce qui.

4.4.2 Ce qui

Les relatives introduites par ce qui permettent l'expression de la conséquence:

(4.26) Compter le nombre d'articles plutôt que leur qualité incite à produire des textes saucissonnés et contribue à augmenter le nombre de revues, ce qui accentue la crise actuelle.

En fait, ces relatives ont comme antécédent le pronom ce qui reprend anaphoriquement la proposition qui précède. On peut à ce propos faire un parallèle avec les propositions introduites par cela ou ceci, avec lesquelles elles sont complètement interchangeables, comme le montre l'exemple suivant paraphrasant l'exemple 4.26:

(4.27) Compter le nombre d'articles plutôt que leur qualité incite à produire des textes saucissonnés et contribue à augmenter le nombre de revues. Ceci / cela accentue la crise actuelle.

De même, si elle est placée en début de phrase après un point, une proposition introduite par ce qui se substituera à un groupe nominal:

(4.28) Ce qui se passe généralement est que ce qui est tapé au clavier est envoyé directement à l'ordinateur hôte uniquement qui en retour renvoie au terminal chaque caractère qu'il reçoit.

La partie anaphorique, le pronom ce, doit reprendre la proposition qui précède et non constituer un «substitut» nominal:

(4.29) Une routine fait une vérification pour déterminer ce qui vient de se passer.

(4.30) Tout ce qui a été tapé à toute vitesse est exécuté.

(4.31) Il s'agit d'un mâle, ce qui n'est pas particulièrement un atout, alors qu'il reste aujourd'hui quatre mâles et une seule femelle dans cette population.

La seule possibilité de placement de ce qui est donc après une virgule en début de proposition. De plus, le verbe de cette proposition ne doit pas être un verbe d'état sans quoi on n'aurait plus une relation de conséquence:

(4.32) On peut utiliser stty pour configurer le comportement de ce terminal, ce qui comprend l'arrêt de tout ou partie de cette fonctionnalité.

Voici donc un tableau reprenant les conditions dans lesquelles on peut avoir une relation de conséquence en présence de ce qui:

 

conséquence

elaboration

phrastique

verbe de

changement d'état

état

libre

env. ortho.

, ce qui

, ce qui

[A,] ce qui

incise

-

+

-

TAB. 4.3 - Relative

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net