WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche exploratoire de la relation de conséquence : description et implémentation

( Télécharger le fichier original )
par Sébastien Druon
Université Toulouse 2 - DEA de Sciences du Langage 2001
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Bibliographie

«La recherche ». mai 2000.

AMSILI, P. et ROSSARI, C. (1998). « Tense and connective constraints on the expression of causality ».

ASHER, N. (1993). Reference to abstract objects in discourse. Kluwer Academic Publishers, Amsterdam.

AUROUX, S. (1990). « Effet ». In AUROUX, S. (Éd.), Encyclopédie philosophique universelle. II Les notions philosophiques. PUF.

CHARAUD EAU, P. (1992). Grammaire du sens et de l'expression. Hachette, Paris.

COPELAND, J. (1997). «CYC : A Case Study in Ontological Engineering ». Electronic Journal of Analytic Philosophy, 5. http://www.alanturing.net/pages/pub/cyc/cyc.pdf.

CORSTON-OLIVER, S. (1998a). « Beyond string matching and cue phrases: improving efficiency and coverage in discourse analysis ». In HOVY, E. et RADEV, D. (Éds.), Papersfrom the 1998 spring symposium of theAAAI, pages 9-15, Menlo Park. AAAI Press.

CORSTON-OLIVER, S. (1998b). Computing representations of discourse
structure
. PhD Thesis, Université de Californie à Santa Barbara.

DANLOS, L. (1988). « Connecteurs et relations causales ». Langue Française, 77 :92-127.

DENDALE, P. (1994). « Devoir épistémique, marqueur modal ou évidentiel? ». Langue française, 102 :24-40.

DENDALE, P. (2000). « Devoir épistémique à l'indicatif et au conditionnel: inférence ou prédiction? ». In ENGLEBERT, A. et ET AL. (Éds.), Actes du XII Congrès international de linguistique et de philologie romanes, Bruxelles. 23-29 juillet 1998.

Bibliographie

 

DENDALE, P. et ROSSARI, C. (2000). « Abduction et déduction, inférence et évidentialité. Le cas de devoir et de donc ». In Colloque international La médiation, marquages en langue et en discours.

DESCLÉS, J.-P., CARTIER, E., JACKIEWICZ, A., et MINEL, J.-L. (1997). « Textual processing and contextual exploration method ». In Actes de Context 97, Rio de Janeiro.

DRUON, S. (2000). « Projet de taxinomie des connecteurs du français pour le traitement automatique: l'exemple des consécutifs ». Mémoire de maîtrise, Université Bordeaux III. http://druon.free.fr/travaux/druon2000.pdf.

DUBOIS, J., GIACOMO, M., GUESPIN, L., MARCELLESI, C., MARCELLESI, J.-B., et MÉVEL, J.-P. (Éds.) (1994). Dictionnaire de linguistique et des sciences du langage. Larousse, Paris.

FORGET, D. (1984). « Quelques particularités des connecteurs de consé-

cutivité: essai polyphonique ». Semantikos, pages 17-39.

FRASER, B. (1999). « What are dicourse markers? ». Journal of pragmatics, 31(7) :931-952.

GALIOTOU, E. (1999). Modélisation de la causalité à partir de l'analyse des phénomènes temporels dans les langues naturelles: application au grec moderne. PhD Thesis, Université Paris 13.

GARCIA, D. (1998). « Exploitation, pour l'élaboration de requêtes de fiiltrage de textes, des connaissances causales détectées par COATIS ». In Actes de RIFRA '98, Sfax, Tunisie.

HYBERTIE, C. (1993). Étude des marqueurs de consécution en français contemporain. Thèse de doctorat, Université Paris III.

HYBERTIE, C. (1996). La conséquence en français. Ophrys, Paris.

ITKONEN, E. (1994). « Causation ». InASHER, R. (Éd.), TheEncyclopaedia of Language and Linguistics. Pergamon Press.

JACKIEWICZ, A. (1998). L'expression de la causalité dans les textes. Contribution au filtrage sémantique par une méthode informatique d'exploration contextuelle. Thèse de doctorat, Université Paris 4.

JAYEZ, J. et ROSSARI, C. (1997). « Connecteurs de conséquence et portée sémantique ». Cahiers de linguistique française, 19 :233-265. http://worldserver2.oleane.com/jjayez/clf19.ps.gz.

Bibliographie

 

JAYEZ, J. et ROSSARI, C. (1998). « Pragmatic connectives as predicates. The case of inferential connectives ». In Predicativeforms in natural language and in lexical knowledge bases. Kluwer Academic Publishers, Dordrecht.

http://worldserver2.oleane.com/jjayez/klu.ps.gz.

KNOTT, A. (1996). A data-driven methodology for motivating a set of

coherence relations. PhD Thesis, Université d'Edimbourg. http://www.cs.otago.ac.nz/staffpriv/alik/papers/ thesis .ps .gz.

KOZLOWSKA-HEUCHIN, R. (1996). Étude comparée des connecteurs en
français et en polonais
. Thèse de doctorat, Université Paris VII.

LABARRIÈRE, P.-J. (1990). « Résultat». In AUROUX, S. (Éd.), Encyclopédie philosophique universelle. II Les notions philosophiques. PUF.

LENAT, D. (1995). « CYC : A large-scale investment in knowledge infrastructure ». Communications of the ACM, 38(11) :33-38. http://riss.keris.or.kr:8080/pubs/citations/journals/ cacm/1995-38-11/%p33-lenat/.

MANN, W. C. et THOMPSON, S. A. (1987). «Rhetorical structure theory: a theory of text organisation ». ISI Reprint Series ISI / RS-87-190, Information Sciences Institute.

MARCU, D. (1997). The rhetoricalparsing, summarization, andgeneration of natural langage texts. PhD Thesis, Université de Toronto. http://www.isi.edu/marcu/papers/phd-thesis.ps.gz.

MINEL, J.-L., DESCLÉS, J.-P., CARTIER, E., CRISPINO, G., BEN HAZEZ, S., et JACKIEWICZ, A. (2001). «Résumé automatique par filtrage d'informations dans les textes. Présentation de la plateforme FilText ». Technique et Science informatiques, 3.

http://www.lalic.paris4.sorbonne.fr/\~minel/fichiers/ TSI .pdf.

MOESCHLER, J. (1998). « Ordre temporel, causalité et relations de discours: une approche pragmatique ». In VOGELEER, S., BORILLO, A., VETTERS, C., et VUILLAUME, M. (Éds.), Temps et discours. BCILL, Louvain la Neuve.

Bibliographie

 

MOESCHLER, J. et REBOUL, A. (1994). Dictionnaire encyclopédique de pragmatique. Seuil.

NAZARENKO, A. (2000). La cause et son expression en français. Ophrys.

PIOT, M. (1991). « Quelques problèmes inédits de constructions avec des conjonctions «Conséquentielles» ». Lingvisticæ Investigationes, 15(2) :285-303.

PLANTIN, C. (1990). Essais sur l'argumentation. Kimé, Paris.

REY, A. et REY-DEBOVE, J. (Éds.) (1993). Le Nouveau Petit Robert. Dictionnaires Le Robert, Paris.

ROSSARI, C. (1999). « Les relations de discours avec ou sans connecteurs ». Cahiers de linguistique française.

ROSSARI, C. (2001). « Les relations de discours: approches rhétoriques,
approches pragmatiques et approches sémantiques ». Verbum.

ROSSARI, C. et JAYEZ, J. (1996). « Donc et les consécutifs. Des systèmes de contraintes différentielles ». Lingvisticæ Investigationes, XX(1) :117-143.

SCHMID, H. (1994). « Probabilistic part-of-speech tagging using decision trees ». In International Conference on New Methods in Language Processing.

http://www.ims-stuttgart.de/ftp/pub/corpora/ tree-tagger1 . ps . gz.

STONE, M. (1994). « The reference argument ofepistemic must». In Actes deICWS 1, pages 117-143.

http://www.cs.rutgers.edu/\~mdstone/pubs/iwcs94.pdf.

TAMOWSKI, L. et DENDALE, P. (1994). « Pouvoir : un marqueur d'évidentialité ». Langue Française, 102 :41-55.

VENDLER, Z. (1967). Linguistics inphilosophy. Cornell University Press, Ithaca (NY).

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net