WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche exploratoire de la relation de conséquence : description et implémentation

( Télécharger le fichier original )
par Sébastien Druon
Université Toulouse 2 - DEA de Sciences du Langage 2001
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre 2

Préalables théoriques

Après avoir brièvement le cadre théorique dans lequel se situe notre étude et la méthodologie que nous avons adoptée afin de rendre compte des moyens d'expression de la relation de conséquence, nous allons maintenant devoir réfléchir sur la notion même de conséquence et poser les bases théoriques indispensable à l'analyse des moyens d'expression de la relation de conséquence.

Nous allons donc essayer de définir ce que nous entendons par conséquence et relation de conséquence et après avoir réfléchi à la manière dont nous percevons un lien de cause à effet, nous préciserons les notions d'aspect verbal et de verbe efficient, notions indispensables pour l'analyse qui suivra.

2.1 La conséquence

Pour bien délimiter l'objet de notre étude, il nous faut commencer par définir la notion de «conséquence». Après avoir passé en revue les notions proches, nous préciserons ce que nous entendons par «conséquence» en limitant le terme au domaine du raisonnement.

2. Préalables théoriques

 

2.1.1 Conséquence logique, effet, résultat

Certaines notions classiques correspondent en partie au sens que nous attribuons à «conséquence» : il s'agit de l'effet, du résultat et de la conséquence logique.

Définition 2.1 -- Effet: «Fait réel, actualisé, conçu le plus généralement dans sa relation avec un autre fait réel, considéré comme sa cause. » AUROUX (1990), p. 753

L'effet est donc le pendant de la cause, et c'est en cela qu'il se rapproche de la notion de conséquence que nous voulons établir. En revanche, l'effet est uniquement perçu comme un fait réel ce qui n'est pas le cas de la conséquence comme nous le verrons par la suite.

En logique, on parle souvent de conséquence logique, qui se rapproche de la notion de conséquence que nous voulons définir:

Définition 2.2 -- Conséquence logique: On dit que est la conséquence logique de si est nécessairement vrai lorsque l'est.

Cette définition n'est pas convenable pour définir la notion de conséquence en langage naturel du fait du caractère nécessaire de la relation entre et . Cette nécessité n'apparaît pas en langage naturel:

(2.1) Pierre est tombé donc il s'est fait mal.

En effet, le fait que Pierre tombe n'entraîne pas nécessairement qu'il se fasse mal. La conséquence logique ne correspond donc pas vraiment à la conséquence comme nous l'entendons.

Nous allons maintenant aborder le concept de résultat afin d'obtenir une définition de la conséquence.

Définition 2.3 -- Résultat: « Point d'aboutissement, provisoire ou

définitif, d'un mouvement physique ou intellectuel. » LABARRIÈRE (1990), p. 2260

2. Préalables théoriques

 

C'est la définition de «résultat» qui est la plus proche de celle que nous voulons donner à «conséquence». En effet, l'effet est restreint à un fait et la conséquence logique présente un caractère nécessaire qui n'apparaît pas pour le résultat.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net