WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Lutte contre l'excision au Burkina Faso: l'expérience du plan intégré de communication de radio Vénégré

( Télécharger le fichier original )
par Pagnidemsom Nestor BOULOU
Université de Ouagadougou - Maîtrise ès sciences de l'information et de la communication Option: Communication pour le développement 2007
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

3.1.2 La pratique de l'excision

La pratique de l'excision recouvre plusieurs facteurs à savoir les moyens utilisés, l'âge de l'excision, le statut de l'exciseuse et le caractère culturel de l'acte.

? Les moyens utilisés

En général, l'exciseuse utilise un couteau traditionnel en forme de faucille ou un rasoir. Les vieilles du village assistent l'exciseuse en écartant et retenant les jambes de la petite fille. Bien souvent, celle-ci ignore ce qui l'attend, ce qui crée des réflexes de défenses compréhensibles, mais préjudiciables dans les conséquences de l'acte.

? L'âge de l'excision

L'âge de l'excision varie d'une communauté à une autre. Il est généralement associé à des évènements significatifs de la vie des femmes : naissance, adolescence, premières menstrues, mariage... Depuis quelques années, l'âge de l'excision diminue chez toutes les communautés et de plus en plus, on tente d'exciser l'enfant dès les premières années de vie et de préférence avant l'âge scolaire.

? Le métier d'exciseuse

Le rôle d'exciseuse est un véritable métier qui se transmet de mère en fille au sein d'une même famille. L'exciseuse est une vieille femme soit accoucheuse villageoise, matrone, sorcière ou de la famille des forgerons. Dans certaines communautés, elle devra être nécessairement ménopausée, dans d'autres, extérieure au village.

En tant que métier, l'excision devient nécessairement une source de revenus indéniable.

? Cérémonies et rituels

La pratique de l'excision revêt un caractère culturel dans toutes les sociétés où elle se manifeste et elle fait généralement l'objet de cérémonies et de rituels. Les cérémonies varient d'une communauté à une autre, mais toujours est-il qu'avant, cela était une véritable fête où diverses incantations ou sacrifices étaient effectués. Les vieilles exécutaient des chants, danses, claquements de mains pour masquer les cris de la jeune excisée.

Mais les cérémonies de l'excision subissent une mutation profonde de nos jours. En effet, devenant de plus en plus clandestine, elle se pratique sans cérémonie. Soit on se rend chez l'exciseuse, soit celle-ci se déplace de village en village. Déphasée par rapport aux coutumes ancestrales, l'excision perd peu à peu son rôle d'initiation et d'apprentissage social pour n'être désormais qu'une mutilation coupée graduellement de sa symbolique originale.

3.2 Causes et conséquences de l'excision

La pratique de l'excision est sous tendue par des causes économiques, culturelles, religieuses et morales.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour