WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Reverse logistics et déchets d'équipements électriques et électroniques

( Télécharger le fichier original )
par Grégoire FLORIE
ESC Bretagne Brest - dees logistique 2005
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

ABSTRACT

Reverse logistics (return of goods from the point of consumption to the point of origin) has taken a major place in our companies since a few years. A new facet of this subject consists in the treatment of end-of-life Electrical and Electronic Equipments, which is imposed by a new European regulation written in 2002. This regulation has been translated for France in July 2005. New logistic schemes are therefore implemented since 8 months. At the present time the WEEE's channel is poorly structured; nevertheless it develops itself around three points: collection, logistics and treatment. This organisation will be based on logistic plans described in the conclusions of this thesis. The efficiency of gate keeping and costs optimization are the major challenges faced by the participants in order to create a proper industrial structure.

SOMMAIRE

INTRODUCTION

METHODOLOGIE

PARTIE I : LA REVERSE LOGISTIQUE

1

4
8

1

INTRODUCTION

8

 

1.1

Historique de la Reverse Logistics

9

 

1.2

Un problème de vocabulaire

10

 

1.3

Importance de la rétrologistique

10

 

1.3.1

Enjeux des retours

11

 

1.3.2

Les raisons des inefficacités de la rétrologistique

12

2

LA REVERSE LOGISTIQUE

12

 

2.1

Vers une définition

12

 

2.2

Les bénéfices de la logistique à rebours

14

 

2.3

Les différentes activités de la rétrologistique

15

 

2.4

Une typologie des réseaux à rebours

19

 

2.5

La reverse logistique : une nouvelle complexité

22

3

DIVERSES STRATEGIES POUR LA REVERSE LOGISTIQUE

23

 

3.1

Réduire les flux de reverse logistique

23

 

3.1.1

La gestion du cycle de vie des produits

24

 

3.1.2

Les technologies de filtrage d'accès aux flux à rebours

24

 

3.1.3

L'échange de données informatisées

24

 

3.1.4

Conception adaptée à la reverse logistics

25

 

3.2

La gestion des flux logistiques retour

25

 

3.2.1

L'externalisation des retours

25

 

3.2.2

Les marchés secondaires

26

4 LA MISE EN OEUVRE OPERATIONNELLE DE LA REVERSE LOGISTIQUE 26

4.1 L'automobile 28

4.2 Les produits de consommation courante 28

4.3 Les produits électroniques 28

PARTIE II : LA REVERSE LOGISTIQUE ET LES DEEE 30

1 LA DIRECTIVE DEEE 30

1.1 Origine de la loi française 30

1.2 Les textes de référence : La Loi française du 20 juillet 2005 et ses décrets

d'application parus 31

1.3 Les DEEE : Déchets d'Equipements Electriques Electroniques 32

1.3.1 Définition des EEE - Equipements Electriques et Electroniques 32

1.3.2 Définition des DEEE - Déchets Equipements Electriques et Electroniques33

1.3.3 Volumétrie : Chiffres clés 34

1.3.4 Composition des DEEE 35

1.3.5 Les 5 flux principaux retenus pour classifier les DEEE 36

1.4 Synthèse : Que dit la Directive et en quoi cela impacte-t-il l'organisation

logistique de la filière ? 36

1.4.1 Dispositions à la conception des EEE 36

1.4.2 Traçabilité des DEEE 37

1.4.3 Collecte sélective des DEEE 37

1.4.4 Stockage des DEEE 38

1.4.5 Immatriculation au Registre National des producteurs 39

1.4.6 Traitement, opérations de valorisation et réutilisation 39

1.4.7 Objectifs donnés par la Directive. 41

2 LES ACTEURS CONCERNES 42

2.1 Les producteurs 42

2.2 Les distributeurs 43

2.3 Les professionnels du traitement des déchets 44

2.4 Les prestataires de services logistiques 45

2.5 Les Eco-organismes 45

2.6 L'Economie « Sociale et Solidaire » 46

2.7 Les municipalités et collectivités territoriales 47

2.8 Le citoyen consommateur 47

3 L'ARTICULATION GENERALE DE LA FILIERE 48

3.1 Les flux financiers des DEEE ménagers 48

3.2 Les flux physiques DEEE ménagers 50

3.2.1 Le niveau collecte 50

3.2.2 Le niveau logistique 51

3.2.3 Le niveau traitement 51

3.3 Positionnement des acteurs 51

PARTIE III : STRATEGIES & ORGANISATIONS LOGISTIQUES
ACTUELLES 53

1 EXEMPLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES 53

1.1 L'étude INTIATIVE RECYCLAGE® à Nantes 53

1.1.1 Présentation de l'étude 53

1.1.2 Intérêt de cette étude pour notre travail 54

1.1.3 Analyse des résultats de l'étude sur Nantes Métropole 54

1.1.4 La filière au niveau national : les enseignements de l'expérience et les

recommandations 56

1.2 Quels enjeux pour les collectivités territoriales 57

2 LES SCHEMAS EXISTANTS DES DISTRIBUTEURS 58

2.1 L'exemple d'une Grande Surface Spécialisée : DARTY 58

2.1.1 Présentation de DARTY 58

2.1.2 La reverse logistics mise en place 59

2.1.3 DARTY, un précurseur 61

2.2 L'exemple du mouvement E. LECLERC 61

2.2.1 Présentation de l'enseigne 61

2.2.2 Obligations des magasins E. Leclerc 62

2.2.3 Obligations des metteurs sur le marché du groupe E. Leclerc 62

2.2.4 Choix stratégiques envisagés par le groupe 63

3.2 Principaux enseignements tirés de cette opération 63

3.2.1 L'impossibilité d'anticiper les coûts de fin de vie 64

3.2.2 Le rôle capital du détenteur final 64

3.2.3 L'implication nécessaire et complémentaire du constructeur 64

3.2.4 Le positionnement des prestataires de maintenance 65

3.3 Une collecte différenciée pour les DEEE professionnels 65

4 LES INDUSTRIELS « PRODUCTEURS » : LE CAS CANON BRETAGNE 66

4.1 Présentation de CANON BRETAGNE 66

4.2 Organisation de la filière DEEE chez Canon 67

4.3 Opportunités et enjeux 69

5 LES PROFESSIONNELS DU TRAITEMENT ET DU RECYCLAGE 69

5.1 Le cas VEOLIA PROPRETE 69

5.1.1 Le projet de création d'un centre de tri de grande capacité à Angers 69

5.1.2 Schéma logistique 70

5.1.3 Opportunités et enjeux 71

5.2 L'exemple d'ECOTRI FOUESNANT 73

5.2.1 Présentation d'Ecotri 73

5.2.2 Positionnement d'Ecotri sur la filière DEEE : 73

6 LES PRESTATAIRES DE SERVICES LOGISTIQUES : LE CAS GEODIS 74

6.1 Historique de GEODIS en reverse logistics 74

6.2 L'alliance GEODIS et SITA : VALOGISTIC 74

6.3 Naissance d'un pôle majeur 75

7 L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : LA STRUCTURE ENVIE 2E 75

7.1 Présentation d'ENVIE 2E Rennes 35 75

7.2 Organisation de la filière Envie 2E 76

7.3 Opportunités et enjeux 78

8 SYNTHESE 79

8.1 Des initiatives pour l'instant individuelles 79

8.2 Présentation des coûts par appareil traité 80

PARTIE IV : QUELLE(S) STRATEGIE(S) LOGISTIQUE(S) FUTURE(S) POUR LA FILIERE ? 81

1 LA FILIERE DEEE : UN RESEAU DE REVERSE LOGISTICS 81

1.1 Caractérisation de la filière DEEE 81

1.2 Typologie et facteur de complexité logistique de la filière DEEE 82

1.3 La chaîne de valeur 83

1.3.1 La recherche du point optimum en termes de coûts de collecte et logistiques

85

1.3.2 La recherche de valeur ajoutée dans les prestations de traitement 85

2 LES DEFIS LOGISTIQUES DE LA FUTURE FILIERE DEEE 86

2.1 La capacité des « gatekeeping » à fournir un flux entrant critique de DEEE 87

2.2 L'optimisation des coûts logistiques de la filière 87

2.2.1 La spécialisation des points de collecte en zone urbaine 87

2.2.2 Le tri sur les points de collecte et l'acheminement direct en centre de

traitement 88

2.2.3 La massification des DEEE sur un nombre limité de plateformes 89

2.2.4 Schéma logistique reconfiguré 90

2.3 Le développement de capacité de traitement en France 90

2.4 Quel partage de la chaîne de valeur dans la filière ? 91

2.4.1 Une logique purement économique et industrielle 91

2.4.2 Une logique de valorisation du tissu économique local et social 91

2.4.3 Des opportunités de partenariat 92

2.5 Le pilotage de la filière par un système d'informations intégré 92

3 PROPOSITION D'UNE STRATEGIE LOGISTIQUE POUR LA FUTURE FILIERE

DEEE AU PLAN NATIONAL

93

3.1

Méthodologie

93

3.2

Hypothèses

93

3.3

La filière logistique pour le flux GEM hors froid, PAM et écrans

94

3.4

La filière logistique pour le flux GEM froid

95

3.5

Synthèse

96

CONCLUSION : TRANSFORMER UN ELDORADO ATTENDU EN UNE
VERITABLE FILIERE INDUSTRIELLE 97

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour