WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Recherche de substances bio actives de centaurea microcarpa coss et dur.

( Télécharger le fichier original )
par Maroua FERHAT
Université de M'sila - Diplôme étude supérieur de biochimie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV.3.Extraction des flavonoïdes:

· Principe:

Tous les flavonoïdes n'ont pas la même propriété de solubilité car certains flavonoïdes sont solubles dans l'eau et l'alcool alors que d'autres ont des propriétés hydrosolubles extrêmement faible (Bruneton, 1999) de ce fait le principe utilisé pour l'extraction des flavonoïdes est basé sur le degré de solubilité des flavonoïdes dans les solvants organiques.

· Mode opératoire :

Environ 20g de matière sèche finement broyée de Centaurea microcarpa Coss. et Dur. est mélangée avec 200 ml de Méthanol (85%). Le mélange est filtré sur un tissu 24 heurs plus tard. Après deux extractions successives avec le Méthanol, 85%, trois fois et du Méthanol, 50%, deux fois, les filtrats sont combinés, filtrés sur du papier filtre puis soumis à une

évaporation à basse pression à 35°C (Rotavopor, Buchi 461) la phase aqueuse ainsi obtenue est conservée pendant 48 heurs à 4°C puis filtrée. Le filtrat est débarrassé des cires, des lipides et de la chlorophylle par trois lavages successifs avec du n-hexane (v/v) pour donner une phase aqueuse.

Afin de séparer les flavonoïdes en fraction aglycone et glycosilées.la phase aqueuse est mélangée à volume égale avec du chloroforme pour obtenir une phase organique contenant les flavonoïdes aglycones et les aglycones méthoxylés .la phase aqueuse restante subit une série d'extraction avec l'acétate d'éthyle (10fois) afin de récupérer dans la phase organique certains flavonoïdes aglycones ,mais sur tout les mono et les diglycosidiques .La phase aqueuse restante contient les flavonoïdes glycosylés plus polaires comme les di,tri et tetraglycosidiques .les extraits obtenus sont dénommés selon le solvant qui a permis leur séparation : extrait chloroformique et extrait d'acétate d'éthyle et extrait aqueux. Les trois fractions récupérées sont soumises à une concentration à basse pression à 35°C puis pesé pour déterminer les rendements d'extraction exprimés par rapport à100g de matière sèche (figure13).

Figure : Protocole d'extraction des flavonoides :

IV.4.Extraction des huiles essentielles par hydrodistilation :

· Principe:

La plante est mise en contact avec l'eau dans un ballon lors d'une extraction au laboratoire ou dans un alambic industriel. Le tout est ensuite porté à ébullition. Les vapeurs sont condensées dans un réfrigérant et les HE se séparent de l'eau par différence de densité. (Benayad N, 2008) (figure14).

Figure 14: Schéma de principe d'une extraction par hydrodistilation.

· Protocole expérimental d'extraction:

La matière végétale, constituée des parties aériennes (50g) est introduite dans un ballon en verre , à trois cols, de 1L, remplie au 2/3 d'eau distillée (700 ml).

Une fois placé, le dispositif d'hydrodistilation est mis en marche. La température dans le ballon contenant l'eau et la plante est réglé tout au long de l'extraction à 100 °C au moyen d'yn thermomètre placé dans l'autre col du ballon.

L'ensemble est porté à ébullition et la vapeur chargé d'eau et d'huilese condensent dans un réfrigérant inclinée.Le distillat, s'écoule goutte à goutte et est recueilli dans une ampoule à décanter située à l'extrémité.

L'HE est séparée de l'eau distillée par décantation après relargage au NaCl (Prolabo) et traitement par l'acétate d'éthyle (Prolabo) afin d'extraire l'huile solubilisée le surplus d'eau est éliminé par ajout du sulfate de sodium anhydre (Na2 SO4) (Prolabo) puis filtrer sur un papier plissé. L'ensemble HE et le solvant est conservée dans des flacons, dans un endroit frais et obscure à l'abri de la lumière, pour permettre l'évaporation du solvant (figure15).

Chapitre IV : Matériels et méthodes.

.

Figure 15 : Extraction des HE par hydrodistilation.

/ I- rI-TI-P I-WI- ITF ( II-AMEDINI TRP P I- MIA : MHE

R%= X 100.

Ou : MS

Ms : Masse de la matière végétal sèche. MHE : Masse en HE.

IV.5. Tests phytochimiques :

Le bute de ces tests est de connaître la composition des principales classes de métabolites secondaires qui entrent dans la composition de Centaurea microcarpa Coss. et Dur., les tests sont effectués sur un infusé.

IV.5.1. Préparation de l'infuser:

Environ 10 grammes (10g) de poudre sont mit à infuser dans 100ml d'eau bouillon pendant 15 min. le filtrat est ajusté à 100 ml avec l'eau distillée.

IV.5.1.1. Mise en évidence des polyphénols:

Quelques goutes d'HCL, sont ajoutées à 5ml d'infuser, la réaction donne une coloration rouge en présence de polyphénols.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net