WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Recherche de substances bio actives de centaurea microcarpa coss et dur.

( Télécharger le fichier original )
par Maroua FERHAT
Université de M'sila - Diplôme étude supérieur de biochimie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III.1.2. Déscrioption botanique :

Les centaurées sont des plantes herbacées annuelles, bisannuelles ou vivaces, à feuilles alternes. Comme pour toutes les composées, les fleurs, ou fleurons, sont disposées en capitule multiflores homomorphes ou dimorphes, entourées d'un involucre ovoïde ou globuleux à bractées imbriquées sur plusieurs rangs . Dans le cas des centaurées, les fleurs sont toutes tubulées, multiflores homomorphes ou dimorphes, celles de la périphérie (souvent stériles) s'ouvrant largement en cinq lobes. Leur couleur varie le plus souvent entre le rose, le pourpre et le violet, mais il existe aussi quelques espèces à fleurs jaunes. Ces fleurs entourées d'un involucre ovoïde ou globuleux à bractées imbriquées et inégales sur plusieurs rangs, à la manière des artichaut .Ces bractées peuvent être ciliées (cas le plus fréquent) ou épineuses. Leur observation est essentielle pour déterminer les espèces. Le réceptacle plan ou sub plan est garni de soies abondantes, Les fruits sont des akènes longues ou ovoïdes, lisses, à hile latéral, profond, barbu ou non, portant une aigrette assez courte, simple ou double , persistante ou caduque (Quezel et Santa, 1963).

Centaurea microcarpa Coss. et Dur. Présente des bractées de l'involucre à épines médiane très forte et valnérante (1,5-2,5cm de long ),akénes chauves

III.1.3. Aire de répartition :

Le genre Centaurea présente une large distribution géographique. Ce genre ce rencontre en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique du Nord (Canada et USA) et en Australie (Mishio et al.,2006). Quelques exemples sont résumés dans le tableau qui suit :

Tableau 04 : Aire de répartition de quelques espèces du genre Centaurea.

Taxon :

 

Nom commun :

Origine :

Référence :

Centaurea benedicta L.

 

Région méditerranéenne .

Van wyk et wink, 2004

Centaurea calcitrapa L.

 

Afrique du Nord

Bellakhder, 1997

Centaurea chamaerhaponticum Ball.

 

Tafga (ar).

Afrique du Nord

Bellakhder, 1997

Centaurea cyanus L.

 

Toute l'Europe .

Schauenberg et Paris ,2006

Centaurea maroccana Ball.

 

Endémiqued'Afri que du Nord

Bellakhder, 1997

Centaurea montana L.

 

Centaurée des

montagnes(fr).

Régions montagneuses de l'Europe et
l'Afrique du Nord

Schauenberg et Paris ,2006

Centaurea pugens Pomel.

 

Neggir (ar).

Saharienne

Bellakhder, 1997

Centaurea ruthencia Lam.

 

Europe de l'Est .

Mishio et

al.,2006

Centaurea solstitialis L.

 
 

Régions halophytique,Afri que du Nord

Mishio et

al.,2006

 

III.1.4. Composition chimique :

Le genre Centaurea est connu pour produire des lactones sesquitérpeniques du groupe desgermacranolides et des guainolides, du type de le solstitialine et de la répine ( Bellakhder, 1997).

Les flavonoïdes ont été signalés dans de nombreuses espèces Centaurea et près de 80 taxons ont été étudiés pour leur contenu en flavonoïdes, isolées à partir des feuilles, des parties aériennes et parfois des racines de nombreuses espèces de Centaurea, et identifiés comme des flavones, des flavonols, 6-deoxyflavones, et leurs O-et C-glycosides. .(Mishio et al.,2006).

Tableau 05: Composition chimique de quelques espèces du genre Centaurea.

Taxon :

 

Nom commun :

Composition chimique :

Références :

Centaurea acaulis L.

 

Nagour (ar).

Lactones sesquiterpeniques comme

la costunolide et la zaluzanine germacranolides, eudesmanolides et guaianolides

Bentamène et al., 2005

Centaurea calcitrapa L.

 

Substance amère, l'acide

calcitrapique, un glucoside ;la

cnicine.

Bellakhder, 1997

Centaurea cyanus L.

 

Principe amère : la cnicine ou

centaurine , les fleurs renferment un glucoside, la cyanidine.

Schauenberg et Paris ,2006

Centaurea montana L.

 

Centaurée des montagnes

(fr).

Substance amère ,centaurine,

quelques traces d'hétérosides, de la cichoriine, des tanins, des cyanines sensibles à la lumière et du

potassium.

 
 
 

10,5 % de protéines par rapport au poids sec, et deux lactones sesquitérpeniques.

Bellakhder, 1997

 

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net