WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Recherche de substances bio actives de centaurea microcarpa coss et dur.

( Télécharger le fichier original )
par Maroua FERHAT
Université de M'sila - Diplôme étude supérieur de biochimie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.4.1.Technique de micro-atmosphère :

Elle consiste à adapter un disque de papier filtre imprégné d'HE au centre du cercle d'une boite de Pétrie, sans que l'HE entre en contacte avec la gélose ensemencée par les microorganismes. La boite est hermétiquement fermée. Il se produit une évaporation des substances volatiles dans l'enceinte de la boite et les cellules sensibles de l'inoculum.

Cette méthode ne quantifie pas l'activité antimicrobienne réelle des HE, elle montre seulement l'activité des constituants volatiles à la température d'incubation. On considère que l'espace occupé par l'air est très petite (le disque imprégné d'HE est prés d'environ 5mm de la surface de l'agar) et ne permet pas de mesurer la concentration des vapeurs de l'HE, c'est pour cette raison qu'on emploi une boite en verre hermétiquement clos d'un volume d'air de un litre.

II.4.2. Technique par contact directe :

Les techniques par contact directe consistent à mettre en présence l'HE et les microorganismes, puis d'observer la croissance de ces derniers. Le contacte peut avoir lieu en milieu gélosé ou liquide. II.4.2.1. Aromatogramme :

C'est l'un des teste les plus simples et le plus ancien, il a été développé dans les années 1940, l'antibiogramme par diffusion, testant l'action des antibiotiques sur les microorganismes en mesurant leurs zones d'inhibition. Etant plus facile a mettre en oeuvre, cette technique adoptée par les aromathérapeutes, fut baptisé : Aromatogramme.

L'aromatogramme est basé sur la diffusion en milieu gélosé. Ce test est réalisé à l'aide de disques de cellulose imprégnés d'une quantité connue d'HE déposé à la surface d'un milieu gélosé préalablement ensemencé avec la suspension bactérienne. Après incubation, chaque disque apparait entouré d'une zone d'inhibition de la croissance.

II.4.2.2. Méthode du puits ou cylindre :

Proposé par Cooper et Woodman en 1946, reprise par Shroder et Messing (1949), elle mesure une diffusion radiale de l'HE a partir d'un puits en donnant une zone d'inhibition clair et facilement mesurable. Elle consiste à découper un tronc circulaire vertical dans la gélose et d'y verser une solution d'HE de concentration connu. L'HE diffusant radialement créant une zone d'inhibition circulaire à la surface de la gélose préalablement ensemencée avec la suspension bactérienne.

II.4.2.3. Méthode de dilution et micro-méthode :

Les HE à tester peuvent également être directement mélangées en concentration connue au milieu de

ulture, qu'il soit solide ou liquide sans oublier que les techniques de dilutions exigent une dispersion

homogène. Le milieu est ensuite inoculé à un taux déterminé de microorganismes et après incubation,

on note la présence ou l'absence de culture; la lecture peut ~tre visuelle ou spectrophotométrique car le degré d'inhibition est en rapport avec la turbidité du milieu.

Des micro-méthodes en milieu liquide ont été mises au point, ce type de méthode sert à déterminer les paramètres définissant l'activité antimicrobienne en introduisant des concentrations connues dans le milieu.

Plante d'é\MIe

III.1. La Plante d'étude

Le genre botanique Centaurea (les centaurées, à ne pas confondre avec les espèces du genre Centaurium, de la famille des Gentianacées) regroupe de nombreuses plantes de la famille des Astéracées (ou Composées),en effet , ce genre comprend 500-600espèces (Mishio et al.,2006).

Notre plante d'étude est connu sous le nom de Centaurea microcarpa Coss. et Dur. (fig.05). III.1.1. Classification

Régne : Plantae.

Division : Magnoliophyta

Classe : Magnoliopsida

Ordre : Asterales

Famille : Asteraceae

Genre : Centaurea

Espece : Centaurea microcarpa Coss. et Dur.

Figure 05: Centaurea microcarpa Coss. et Dur.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net