WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le problématique du management de financements des organismes internationaux en rdc, cas de l'appui du pnud dans le secteur de micro-finance (période 2004-2007).

( Télécharger le fichier original )
par Richard MOSESI GOTHA EBAMBE.
Université catholique du CEPROMAD en république démocratique du Congo - Licencié en management & sciences économique,Gestion financiere et comptable. 0000
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE

UNIVERSITE CATHOLIQUE DU CEPROMAD

UNIC-ISGEA

B.P. 768 KINSHASA XI/CAMPUS

Agrée par Décret Présidentiel N 06/0106 du 12 juin 2006

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET MANAGEMENT

PROBLEMATIQUE DU MANAGEMENT DE FINANCEMENT DES ORGANISMES INTERNATIONAUX EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

« Cas de l'appui du PNUD dans le secteur de micro finance2004-2007 »

Par

MOSESI GOTHA EBAMBE Richard

richard.mosesi@undp.org, richard.mosesi@yahoo.fr

0816010332, 0812417647

Mémoire présenté et défendu en vue de l'obtention du grade de Licencié en Sciences Economiques et Management.

Option : Gestion Financière et Comptable

Directeur : Professeur. Dr N'SAMAN-O-LUTU

Co-Directeur : Assistant Willy PAGA.

Année Académique 2007-2008

EPIGRAPHE

En observant ce que tu as dit, Seigneur de tout mon coeur, je cherche à t'obéir, ne me laisse pas dévier tes commandements ;

Dans mon coeur je conserve tes instructions pour ne pas être coupable envers toi ;

Merci Seigneur de m'enseigner ta volonté (Ps 119,9-12) ;

Confies tes activités au Seigneur et tu réalisera tes projets.

(Prov. 16, 3).

DEDICACE

A vous feux Papa MOSESI GOTHA Gaston et à Maman AZIALA Catherine (Tous mes parents) instrument de la source de la lumière, pour votre soutien envers moi, vos sacrifices pour assurer mon éducation, ainsi que vos sages conseils malgré que la mort vous a arraché précocement parmi nous, me privant de l'affection que vous n'avez cessé de témoigner à ma personne.

Que vos âmes reposent dans la paix de notre Seigneur Jésus-Christ.

A toi ma chère épouse Mamy PUMA pour tout ce que tu as enduré, ta patience, ton affection et tes prières pour la protection contre tout esprit impur ;

A vous mes enfants : Gianni Versace, Deborah, Daniel, Glody et Aicha Brithnay que ce travail soit pour vous un model à suivre ;

A vous mes frères, soeurs, oncles, neveux et nièces : Thérèse, Jean Pierre, Joachim, Maguy, Samy, Alexis, Chantal, Djimmy, Major Aziza, Pablo, Vieux Samy, Marie Rose, Mamy PELEMPOKE, MOGBAKULU Nicolas, Oncle Denis, Oncle Joachim, Oncle AMBIDONIWA, TINDO, Vieux Lundi, Nathalie, Papa PUMA, Jacopot et les autres...

Je dédie ce travail.

LISTE DE QUELQUES ABREVIATIONS

- ONU : Organisation des Nations-Unies

- UNESCO : Organisation des Nations-Unies pour l'Education, la Science et la Culture

- OIT : Organisation Internationale du Travail

- AIEA  : Agence Internationale de l'Energie Atomique

- PNUD  : Programme des Nations-Unies pour le Développement

- OMS  : Organisation Mondiale de la Santé

- OMC  : Organisation Mondiale du Commerce

- OCDE : Organisation de Coopération et de Développement Economique

- U.E  : Union Européenne

- OTAN  : Organisation du Traité de l'Atlantique du Nord

- B.M  : Banque Mondiale

- RDC  : République Démocratique du Congo

- UNIC  : Université du CEPROMAD

- FMI  : Fond Monétaire Internationale

- UNIKIN  : Université de Kinshasa

- FENU  : Fonds de Equipements de Nations-Unies

- IMF  : Institution de Micro Finance

- BCC  : Banque Centrale Congolaise

- ISFD  : Institution du Système de Financement Décentralisé

- ONG  : Organisation Non Gouvernemental

- RIFIDEC  : Regroupement des Institutions du Système de Financement Décentralisé

- SWOT  : Strengts oe Weaknesses oe Opportinités - Threats (Forces oe Faiblesses oe Opportunités Menaces)

- USM  : Unité Spécial de Micro finance

- US  : United States (Etats-Unies d'Amérique)

- USD : Dollar Américain.

AVANT-PROPOS

Chaque chose a un début et une fin. Le mémoire que nous avons l'honneur de rédiger présentement sanctionne la fin de notre deuxième cycle d'études à l'UNIVERSITE DU CEPROMAD, résultat d'une longue période de sacrifices et de souffrances, fruit de notre effort, mais aussi du concours de plusieurs encadreurs, amis et connaissances qui ont permis la mise sur pied de ce travail. Il est l'expression de la formation reçue dans cet établissement d'enseignement supérieur et universitaire.

Nous sommes très reconnaissant au Professeur Docteur N'SAMAN-O-LUTU, lui qui fait remarquer que la valeur d'une institution de formation dépendra non seulement de ses formateurs mais surtout du comportement et de rendement de ceux qui y sont formés, car une théorie sans pratique est vide de sens.

Nos remerciements vont à toutes les autorités administratives, académiques et scientifiques de l'Université CEPROMAD qui ont rendu notre formation un objectif atteint.

Elles ont, malgré leurs multiples occupations permis de nous faire briser le cercle de l'ignorance et nous mettre au diapason de la mondialisation de toute élite congolaise outillée intellectuellement.

Nos remerciements vont droit au Professeur Docteur N'SAMAN-O-LUTU notre Maître du rudiment de management, Recteur et Directeur de ce Mémoire et à l'Assistant Willy PAGA pour son assistance intellectuelle nous ont permis à élaborer cette oeuvre.

Notre gratitude est témoignée envers nos autorités et collègues de service : Coordonnateur et Représentant du PNUD : Ross MONTEIN, Directeur pays PNUD : Adama GUINDO, René DA SILVA, Monsieur Ridha Zattal le Directeur du centre de services (encouragement), Madame SALIMA, Madame Elisabeth, Michel Vogt, Georgina DAKICHE, Louise RAZAFY, Gaël OLIVIER, Aicha CHERRIF (pour le conseil et encouragement), Professeur MUKOKO SAMBA, Monsieur Mamadou SYLLA, Monsieur Mediouf, Yves Alexandre (Coordonnateur du FM),Madame Nathalie MWAD,Jacques MARQUIS, YAHYA BA, PETIZON-FLORENCE, Mamy LUBUMA, Rodin NVINDU, José, Théodore KABALA, KAZADI TSHITSHI, KIWA ZETU, Paulin KALAMBA, Nadège, Maguy, Sandra, Didier LUIMI, OBENTO Thierry, J.P., MUSITU, FREDDY MUTEMBO et les autres...

Nous sommes reconnaissants aux serviteurs de Dieu : Pasteur MOSESI Joachim, Pasteur Denis LESSIE, Apôtre Taty, Apôtre Jean de PATMOS, Diacre Dadou, Soeur Mireille;

Nous gardons notre bon souvenir à l'égard de : Monsieur MUNDELE-NDOMBE (Moblanc), Blaisine, Efrazy, Corneillie BASILUA, Gisèle MAKOBO, Christian ULABILA, MANANGA, Samy, Léonard, Edo INGOY, Papa MADJO Arsène, Papa BOKANA Patrick, Jean Force MAKASI YULAKOMO, Mi- Jeannette ESEMOTI pour l'amour que vous n'aviez jamais cessé de me témoigner d'avantage, sans oublié mon petit frère MADJO Mbongo qui s'est donné la peine de saisir ce travail.

Nous remercions tous ceux qui, de loin ou de près ont bien voulu accepter de nous apporter concours en nous fournissant la documentation utile et des sages conseils.

Richard MOSESI

INTRODUCTION GENERALE

1. Problématique

La République Démocratique du Congo a traversé pendant plus d'une décennie une transition, émaillée de toutes sortes de turbulence socio-politiques et économiques. Les défis qui se présentent pour son développement sont énormes. Une majorité des Congolais vivent en dessous du seuil de la pauvreté absolue par ailleurs, l'indice de bancarisation est extrêmement faible, on estime qu'il existe au Congo un guichet d'institution financière pour près de deux millions d'habitants.((*)1)

Depuis l'avènement de nouvelles institutions, notre pays s'est engagé à relever les immenses défis qui se posent à son développement.

Cependant, malgré les efforts importants déployés par le gouvernement de la République Démocratique du Congo, la situation socio-économique dans la quelle se trouve notre pays, la demande de services financiers reste extrêmement importante. Plusieurs facteurs appuient ce constat :

a) La taille de la population estimée à plus de 60 millions d'habitants ;

b) La place au secteur informel et de micro, petites et moyennes entreprises comme sources d'emplois et de revenus estimée à plus de 90% ;

c) La pauvreté qui touche 71% de population ;

d) L'accès difficile aux services sociaux de base notamment l'éducation, la santé, l'eau, l'électricité, etc...). Face à cette demande illimitée, l'offre de services financiers est minimale et ne correspond pas toujours à l'objectif de mise en place de programmes prévus.

La plupart des prestataires de services financiers rencontrent des problèmes liés au leadership et à la gouvernance.

Au regard de cette situation, le PNUD, à la demande du gouvernement Congolais a eu à appuyer les initiatives nationales dans le domaine de microfinance.

En réponse à cette requête en collaboration avec les responsables du PNUD, les autorités de la République Démocratique du Congo ont mis en place un groupe de travail de microfinance dans le but d'élaborer une stratégie nationale de microfinance en vue de permettre à ce secteur de se professionnaliser et de se viabiliser.

Eu égard à ce qui précède, nous nous donnons le devoir de présenter clairement notre problématique à travers les questions suivantes :

- Quelles sont quelques réalisations concrètes du PNUD pour promouvoir la microfinance à travers la RD Congo ?

- Le management de financement de PNUD dans le secteur de microfinance répond-t-il aux attentes de la population Congolaise ?

- Pourrions-nous dire que le PNUD a une contribution déterminante à apporter pour l'émergence de la stratégie nationale de microfinance de la RD Congo ?

- Quelle est la capacité de la microfinance à toucher un grand nombre, plusieurs composantes de la population de Congolaise grâce à des dispositifs opérationnels complémentaires et diversifiés ?

2. Hypothèse

Nous savons que la microfinance et les structures y relatives, constituent les vecteurs spécifiques qui permettent la mise en place de politique indispensable pour surmonter les difficultés et obstacles à l'accès des populations aux services intermédiaires financiers classiques.

Le secteur financier de la R.D Congo dans lequel se trouve la microfinance ne pourra accompagner efficacement l'économie nationale que lors qu'il permettra à plusieurs milliers de Congolaises et Congolais d'avoir accès aux services financiers et de voir des changements s'opérer dans leurs vies.

Qu'il nous soit permis de formuler l'hypothèse de base de notre travail en ces termes : « le management de financement de PNUD dans le secteur de microfinance permettrait à plusieurs Congolaises et Congolais, à travers les institutions de microfinance (IMF) d'avoir accès aux services financiers de qualité et de voir des changements s'opérer dans leurs vie ».

Qu'à cela ne tienne, le PNUD s'efforcerait davantage non seulement de mettre en place de stratégies managériales mais permettrait à ce secteur de se professionnaliser et de viabiliser ce secteur. Il aura besoin d'un processus de planification nationale et de renforcement de capacité.

La volonté des acteurs et du gouvernement, clairement exprimée et les nouvelles visions du PNUD sur l'intégration au secteur financier national des systèmes de microfinance convergeraient à la réalisation de cette oeuvre combien exaltante qu'est la construction institutionnelle de l'industrie de la microfinance en R.D. Congo.

3. Intérêt et Choix du sujet

Le secteur de microfinance étant un domaine très complexe et considéré comme un sujet d'actualité se révèle être source de soulagement un facteur de réduction de la paupérisation de la population Congolaise.

Intérêt et choix du sujet restent étroitement liés dans la mesure où tous les deux se justifient par les buts poursuivis de notre sujet d'analyse noté «  La Problématique du management de financement des organismes internationaux » Cas du PNUD dans le secteur de microfinance en RD Congo.

Notre travail se veut un outil permettant d'appréhender la logique d'intervention de PNUD dans le secteur de microfinance. Il constitue un élément de référence et d'information pour les structures bénéficiaires d'appui en matière de microfinance.

Ce travail est également un guide d'orientation de management de financement du PNUD en matière de microfinance.

4. Méthodologie du travail

Ce travail est le résultat de nos investigations réalisées grâces à quelques techniques et méthodes suivantes que nous avons utilisées :

5. Techniques

- Technique d'interview

La technique d'interview nous a facilité de nous entretenir directement avec les responsables du PNUD et ceux des I.M.F.

- Technique documentaire

Nous avons consulté des documents (ouvrages, revues et conventions) relatifs au financement de PNUD en matière de microfinance.

Méthodes

- Méthode historique

Cet outil de recherche nous a aidé à reconstituer les faits, les événements et leur origine tel est le cas de la situation de PNUD et ses appuis.

- Méthode structuro-fonctionnelle

Cette méthode nous a permis de comprendre les mécanismes de management interne de PNUD d'une manière générale et de financement en matière de microfinance.

- Méthode systémique

La méthode systémique nous a permis de comprendre le PNUD en tant que sous système de fonctionnement au sein du système qui est l'ONU.

6. Délimitation du sujet

6.1. Espace d'étude

Notre étude concerne la Problématique du management de financement des organismes internationaux en République Démocratique du Congo. « Cas de l'appui du PNUD dans le secteur de micro finance ».

6.2. Période d'étude

Notre analyse va de 2004 à 2007.

7. Subdivision du travail

Hormis l'introduction générale et la conclusion générale, nous avons divisé notre travail en deux grandes parties dont chacune est agencée de la manière suivante :

v La première partie traitant de l'approche théorique comprend un chapitre :

- Le chapitre premier nous parle de considérations générales de concepts de base ;

v La deuxième partie concernant l'approche pratique est constituée de trois chapitres :

- Le deuxième chapitre décrit la présentation du PNUD ;

- Le troisième chapitre parle de l'intermédiation microfinance en RD Congo ;

- Le quatrième chapitre se concentre sur l'étude de cas sur quelques de la microfinance appuyée par le PNUD en RDC ;

- Le cinquième chapitre se concentre sur quelques considérations du management de la microfinance en RDC, quelques études de cas et recommandation.

* (1) EKOFO PANZOKO J.F. Le secteur de la microfinance une opportunité pour le développement de notre pays, In carrefour microfinance.

sommaire suivant