WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La pêche sur dispositif de concentration de poissons (DCP) à  Anse d'Hainault : contribution au revenu des marins pecheurs et marge des distributeurs

( Télécharger le fichier original )
par Marie Pascale G. SAINT MARTIN FRANà‡OIS
Universite d'Etat d'Haiti - Ingénieur Agronome 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.7 Notion d'effort de pêche

D'après FAUCHEUX ET NOËL (1995), cité par ROMELUS (2005), l'effort de pêche, est le nombre de bateau par unité de temps ou toutes informations plus détaillées de type : nombre de filets, de nasses, de lignes, ou d'hameçons utilisés par unité de temps dans l'activité de pêche. L'effort de pêche est exprimé en nombre de bateaux, en sorties de pêche, ou en ligne-heure.

2.8 Les différents engins de pêche utilisés en Haïti

Les différents engins cités ci-dessous sont ceux utilisés par les pêcheurs haïtiens. Ce sont: Les filets maillants fixes, les filets en mono filaments, les filets trémails, bouées orphies, pêche à la palangre, les sennes de plage, l'épervier, les nasses, les lignes simples et multiples, pêche à la lumière, pêche aux jorfilles, pêche canal. Cette dernière est une pêche au large, à la traîne ou à la ligne plombée, des grands poissons pélagiques ; on pratique également, depuis l'installation des DCP, une pêche similaire, au large, à la ligne (autour du DCP) pour capturer les grands pélagiques carnassiers. Il faut préciser que seulement les lignes simples et multiples sont actuellement utilisées sur les DCP en Haïti (ROMELUS, 2005).

2.9 Dispositifs de Concentration de Poissons

On constate souvent que les espèces pélagiques, comme les thonidés, s'assemblent, parfois en grandes concentrations, autour du bois qui flotte ou d'autres épaves à la dérive. Les pêcheurs, qui ont observé ce comportement, ont ainsi appris que leurs captures étaient bien meilleures lorsqu'ils pêchaient à proximité d'épaves flottantes. Certaines techniques de pêche industrielle s'appuient sur cette tendance qu'ont les thonidés à se rassembler autour des épaves naturelles à la dérive pour améliorer les prises. Il est ainsi arrivé que soient capturées des tonnes de poissons près d'objets flottants parfois de toute petite taille (BEN-YAMI et al, 1990).

C'est au début du 21ème siècle que les pêcheurs de l`Indonésie et des philippines commencèrent à construire des radeaux de bambou pour attirer les bancs de poissons. Ils amarraient ces radeaux au fond au moyen de cordages en fibres naturelles attachés à des paniers de pierres qui tenaient lieu d'ancres. Ces structures artificielles furent les premiers dispositifs de concentration de poissons ou DCP traduit en anglais par Fish Agregating Devices (FAD). L'exploitation des DCP, tant par les petits pécheurs que par la flottille de pêche industrielle, est désormais très répandue. Aux philippines plus de 3000 DCP sont aujourd'hui en service et ils représentent le gros de la production de thon jaune (BEN-YAMI et al. ,1990).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy