WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de l'épargne dans le bas Congo. cas des ménages de la cité de Mbanza-Ngungu

( Télécharger le fichier original )
par Kiakumba Mansesa
Université Kongo UK - licencié en Economie 2010
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE

UNIVERSITE KONGO

« U.K »

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

MBANZA-NGUNGU

SUJET : PROBLEMATIQUE DE L'EPARGNE DANS LE

BAS - CONGO « CAS DES MENAGES DE

MBANZA-NGUNGU »

?

MANSESA KIAKUMBA Gloire

Travail de fin de cycle présenté en vue de l'obtention du grade de gradué en Sciences Economiques et de Gestion.

Directeur  : Prof. BITEMO Xavier

Rapporteur : C.T. KIMFUTA Franck

ANNEE ACADEMIQUE 2007 - 2008

0. INTRODUCTION

0.1. PROBLEMATIQUE

Le revenu du ménage est généralement affecté à la consommation et à l'épargne. Les ménages épargnent pour plusieurs raisons parmi lesquelles nous pouvons citer : faire face aux aléas du futur (on parle alors de l'épargne de précaution), constituer un capital ou un fonds de démarrage des activités génératrices des revenus, constituer les ressources nécessaires pour acquérir des biens durables.

Au niveau de l'économie, l'épargne permet de financer l'investissement et d'assurer le maintien et la croissance du niveau de la production nationale.

Suivant Keynes, les ménages choisissent d'abord un niveau de consommation, l'épargne étant alors ce qui reste du revenu. (1(*)) Cette optique est conforme à la réalité de beaucoup des ménages dans les pays en développement car la consommation représente une proportion très importante du revenu des ménages pauvres. Ceux-ci doivent satisfaire leurs besoins physiologiques qui entraînent des dépenses d'alimentation et d'habillement quel que soit leur niveau de revenu.

Dans ces conditions, nous nous posons la question suivante :

Les ménages de la cité de Mbanza-Ngungu épargnent-ils ?

0.2. LES HYPOTHESES.

Pour répondre au questionnement ci-dessus nous formulons les hypothèses suivantes :

- Malgré la faiblesse de leur revenu, les ménages de la cité de Mbanza-Ngungu arrivent à épargner.

- Les dispositifs qui leurs permettent d'épargner sont entre autre les tontines, les coopératives d'épargne et de crédit.

03. CHOIX DU SUJET.

Le choix que nous avons porté sur ce sujet se justifie par l'importance de l'épargne pour les ménages et pour la nation toute entière.

En effet, l'épargne permet d'accroître les revenus futurs des ménages et d'améliorer leur bien-être.

A ce titre, il importe de dégager les déterminants de l'épargne et voir comment encourager celle-ci.

0.4. METHODOLOGIE.

Pour mener à bien cette étude, nous avons procédé à une enquête auprès des ménages de la cité de Mbanza-Ngungu.

Nous nous sommes servi d'un questionnaire d'enquête comme support de collecte des données et comme guide de l'interview. Les données ainsi collectées on fait l'objet d'une analyse statistique descriptive et inférentielle.

* 1 1 Yves Capul et Olivier Garnier (1997), Dictionnaire économique et social, France, Herisses, P181.

sommaire suivant









Aidez l'hopital de Montfermeil

Moins de 5 interactions sociales par jour