WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de l'optimalité de la zone monétaire uemoa dans un contexte d'intégration

( Télécharger le fichier original )
par Sèwanoudé Honoré HOUNGBEDJI
Université de Parakou - Maitrise en Sciences Economiques 2007
  

précédent sommaire suivant

Paragraphe 2 : Mesures destinées à accélérer le processus de

convergence des économies

Grand maillon de la coordination des politiques économiques dans une UEM, cet aspect mérite une attention particulière.

En effet, outre les mesures répréhensibles visant à assainir les finances publiques, il urge à ce que l'on :

+ renforce la cohérence des politiques économiques.

Cohérence des politiques économiques entre elles et cohérence entre les politiques nationales et régionales. Pour cette fin, il serait opportun d'apporter des assistances techniques et l'expertise nécessaire au CNPE (Comité National de Politique Economique) ;

+ asseoir des mécanismes appropriés pour que les taux de

croissance réels des pays de l'UEMOA ne divergent pas de façon importante et durable. Le cas échéant, une croissance plus forte que la moyenne se traduirait par un déséquilibre des échanges qui à son tour engendrerait soit :

un relâchement de la croissance qui est préjudiciable à la zone ;

un changement de parité (dévaluation) avec les limites, incertitudes et effets

pervers. L'adoption d'une politique démographique et d'innovation aux progrès techniques communs au sein de l'UEMOA serait l'une des mécanismes à promouvoir pour cette fin.

La prise en compte de toutes ces propositions de politique économique pourrait inhiber les contraintes structurelles et extérieures pesantes sur ces économies, et fera émerger ces pays de l'UEMOA lorsque la paix et la stabilité politique seraient une réalité au sein de l'espace. De même l'application de toutes ces mesures contribuera à, rendre effective l'existence de la 9 ème économie au sein de l'UEMOA.

CONCLUSION

GENERALE

Cette étude avait pour objectif d'analyser l'optimalité de la zone monétaire l'UEMOA dans un contexte d'intégration. S'appuyant sur la littérature théorique et empirique des ZMO, nous retenons que l'UEMOA n'est pas encore une ZMO par excellence.

En effet, outre la faiblesse du niveau du commerce intra observé (en moyenne 11.75%), la propension régionale à importer révèle que sur 100 unités monétaires (UM) dépensées par l'UEMOA, seul 1,5 UM vont accroître le pouvoir d`achat de cette zone. De même, sur le plan des échanges financiers ; il est constaté une faible culture boursière au sein de cette ZM. Elle se justifie par le fait que 28% du financement des économies de l'UEMOA se fait par la finance directe toute chose égale par ailleurs.

Ces résultats portent à croire que, outre la crédibilité qu'accorde cette UEM aux économies, elle ne permet pas de générer et de stimuler les couloirs d'échanges en son sein. Ce qui est la résultante de trois facteurs notamment : la non compétitivité des produits, la non spécialisation sous régionale et la faible culture boursière au sein de la zone. Ce constat atteste l'idée selon laquelle l'UEMOA n'est pas horizontalement intégrée avec ses pays membres mais plutôt verticalement à plus de 85% au reste du monde.

En revanche l'analyse de la convergence des économies indique des résultats mitigés. S'il est vrai qu'un effort est consenti par l'UEMOA vers un rapprochement des économies, il est non fondé sur des réformes structurelles. Ce qui n'écarte pas un éventuel risque d'essoufflement. Des différentes estimations, nous retenons que seul l'indicateur R3 (encours de la dette/PIB) sur 9 indicateurs a entamé un processus de convergence et la vitesse de convergence des économies vers l'état stationnaire est de 2.4%. Ce fait s'illustre par l'impact différencié soumis aux économies face aux chocs asymétriques. Cette situation est contraire aux principes d'optimalité d'une ZM.

Au regard des résultats de cette étude, les suggestions de politique économique vont dans le sens :

+ d'une levée des contraintes qui entravent le dynamisme et la

compétitivité du secteur privé ;

+ d'un renforcement de la spécialisation des structures par produit

afin d'assurer une stabilité interne à cette UEM ;

+ d'une promotion de la culture boursière au sein de la zone ;

+ d'une gestion cohérente et durable des politiques économiques

afin d'assoir les bases d'une convergence des économies.

Néanmoins, s'il est vrai que ces modèles de convergence nous ont permis de se rendre contre de l'état de convergence des économies de l'uemoa ; ils ne permettent pas de mettre en évidence les pays qui accélèrent ou qui retardent le processus de convergence. Ce qui prévisage une limite dans la portée de ces indicateurs à apprécier le caractère optimal ou non de l'UEMOA.

En revanche à cette heure des grandes mutations, où les UEM se soucient des outils optimum pour se prémunir contre les crises de change, le caractère optimal d'une ZM pourrait être appréhendé essentiellement par sa finalité ; de manière à apprécier sa capacité à soutenir le taux de change actuel du franc CFA sur une longue période (ONDO OSSA, 2000). De ce fait, la problématique d'optimalité d'un espace économique et monétaire peut se scruter à travers d'une part, la solidarité qui s'y règne et d'autre part, l'instauration des indicateurs d'alerte de vulnérabilité pouvant déclencher les attaques spéculatives sur le marché des changes.

En outre la situation géographique de l'UEMOA par rapport aux autres pays de la CEDEAO ne stimule pas le processus d'intégration de façon harmonieuse. De ce fait, l'UEMOA pourrait accélérer ce processus d'intégration, lorsqu'elle serait sûrement capable de s'intégrer pleinement avec les autres pays de la CEDEAO à travers une politique prospective.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.