WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de l'optimalité de la zone monétaire uemoa dans un contexte d'intégration

( Télécharger le fichier original )
par Sèwanoudé Honoré HOUNGBEDJI
Université de Parakou - Maitrise en Sciences Economiques 2007
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : Suggestions de politique économique.

Ces mesures, aussi bien destinées aux autorités nationales que sous régionales, visent à recenser un ensemble de propositions dont la finalité est d'asseoir les bases d'une intégration économique réussie.

Paragraphe1 : Mesure visant à accroître les échanges intra UEMOA
A) Mesure de stimulation au commerce intra zone.

Les écueils majeurs entravant le commerce au de l'uemoa résulteraient de :

~ la non compétitivité des produits de la zone ;

~ l'offre par les pays, des biens similaires, ce qui pose le problème de la

spécialisation en leur sein ;

> d'une faible diversification de la production, ayant pour corollaire une

dépendance vis-à-vis d'un nombre limité des produits exportables.

Pour ceci, il apparaît nécessaire de :

> lever les contraintes qui entravent le dynamisme et la compétitivité du secteur

privé ; en adoptant les politiques axées sur :

la diminution des coûts des facteurs de production

le soutien à l'exportation à travers l'assistance aux entreprises, en termes de contrôle de la qualité et des normes.

> renforcer la spécialisation des structures par produit afin d'assurer une

stabilité interne à travers :

une bonne adaptation de l'appareil productif à la demande (internationale et nationale). Ceci concourira à stimuler l'élasticité revenue du commerce extérieur ;

une forte spécialisation des produits en général et en particulier pour celle à faible concurrence par les prix (recherche de nouveaux créneaux porteurs). Ce qui renforcera l'élasticité prix du commerce extérieur ;

promouvoir la recherche de débouchés des produits de rente au sein de la zone. Ces produits de rente pourraient être transformés en produits semi-finis dans l'espace avant leur éventuelle réexportation hors UEMOA.

L'application de ces mesures vont rendre compétitives les firmes locales, accroisseraient les échanges intra zones et permettraient à ces pays de bénéficier des initiatives prises par certains pays développés (notamment la loi AGOA : African Growth Opportunity Act).

B) Mesures visant à promouvoir l'intégration financière

Au service de l'intégration économique, le MFR de l'UEMOA doit être soutenu. Ceci par un renforcement de la culture boursière dans le but de promouvoir la finance directe ; d'assurer une fluidité des capitaux à travers l'espace et y attirer les IDE.

De façon pratique, il s'agira de :

~ rendre plus souples les conditions d'accès à la BVRM, ceci permet aux

unités économiques potentielles d'y trouver une source de

financement efficiente, gage d'une croissance économique ;

~ réduire certaines taxes sur activités financières afférentes aux transactions

de fonds au sein de la zone ;

~ harmoniser et assainir les codes d'investissement dans les pays de

l'UEMOA. Ce qui permettra d'attirer les IDE intra et extra ; et de surcroît fera émerger les firmes multinationales à l'échelle sous-régionale vecteur de la consolidation de l'intégration.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.