WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La problématique de l'intégration de l'Afrique face à  la multiplicité des organisations sous- régionales africaines

( Télécharger le fichier original )
par Timothée MBOMBO KASANKIDI
Université de Kinshasa - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3. HYPOTHÈSES

L'hypothèse peut se définir comme étant relative à l'exploitation des phénomènes naturels et qui doivent être vérifiés par les faits.5(*)

D'après PINTO et GRAWITZ, l'hypothèse est une proposition des réponses aux questions que l'on se pose à propos de l'objet de recherche formulée dans les termes tels que l'observation et l'analyse puissent fournir une réponse aux questions.6(*)

Quant au professeur BONGELI, l'hypothèse constitue généralement l'aboutissement de la formation d'une problématique et une anticipation de la réponse à la question principale ; elle doit être plausible, vérifiable et précise. Elle est une proposition qui doit être confrontée à des données recueillies durant l'enquête afin d'être confirmée ou infirmée.7(*)

La multiplicité des Organisations Sous-Régionales africaines a été voulue par les pères des indépendances dans le but de partir d'une intégration sous-régionale afin d'aboutir à l'intégration régionale ou générale du Continent africain. Nous constatons aujourd'hui que les Organisations Sous-Régionales africaines au lieu de contribuer à l'intégration régionale constituent un frein à cet idéal, or le développement de l'Afrique en ce temps des grands enjeux n'est possible qu'avec l'intégration régionale

4. CHOIX ET INTÉRÊT DU SUJET

Le choix de ce sujet se justifie par le résultat qui relève d'un constat. En effet, depuis d'accession des Etats Africains à l'indépendance, plusieurs initiatives à l'échelle continentale et mondiale ont été arrêtées avec comme objectif final de sortir l'Afrique de ses manquements ou son sous-développement. Cependant, malgré tout ce multiple effort fourni, la condition de l'Afrique n'a guère changée.

Quant à l'intérêt, ce travail interpelle les Dirigeants Africains sur l'obstacle à l'intégration régionale que constitue la multiplicité des Organisation Sous-Régionales et de l'autre côté c'est un apport documentaire aux autres chercheurs qui, à leur tour, peuvent le critiquer et apporter leurs suggestions.

5. MÉTHODES DE TECHNIQUES

5.1. Méthode

Le mot méthode peut revêtir plusieurs sens. C'est la raison pour laquelle nous essayerons de l'expliquer selon les différentes conceptions.

De leur part PINTO et GRAWITZ définissent la méthode comme un ensemble des opérations intellectuelles par lesquelles une discipline atteint les vérités qu'elle poursuit, les démontre et les vérifie.8(*)

Pour le Professeur TSHIAMALA MUJANGI, la méthode est l'ensemble de procédés d'analyse susceptible de conduire à une explication des phénomènes observés.9(*)

S'agissant de notre travail, nous avons opté pour la méthode analytique, laquelle nous a permis de comprendre en quoi la multiplicité des Organisations Sous-Régionales africaines peut constituer un obstacle à l'intégration africaine.

* 5 KUYUNSA et SHOMBA, Initiation aux méthodes de recherche en sciences sociales, PUZ, Kinshasa, 1995, p.42

* 6 PINTO, R., et GRAWITZ, M., op-cit , p.23

* 7 BONGELI,E., Méthodes des sciences sociales et juridiques, Notes de cours G2 Droit, UNIKIN, 2001-2002, p.51

* 8 PINTO, R., et GRAWITZ, M., op-cit , p.103

* 9 TSHIAMALA MUJANGI.I., Science administrative, Notes de cours G1 RI, UOM, 2006-2007

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.