WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Influence des technologies de l'information et de la communication sur l'éducation formelle des élèves des établissements secondaires publics de n'djaména; cas du lycée Félix Eboué I

( Télécharger le fichier original )
par Mathias Allafi Bamaré
Ecole Normale Supérieure de N'Djaména - CAPEL 2 2014
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Introduction

Nous vivons dans un monde globalisé marqué par l'avènement des Technologies de l'Information et de la Communication qui ont révolutionné la circulation de l'information et le partage du savoir. Les usages des TIC sont à l'origine de la naissance d'une « société de l'information et de la connaissance » ayant permis à l'humanité de vaincre les facteurs temps et espace. Les pays occidentaux ont compris très tôt leurs enjeux et c'est pourquoi ils se sont empressés à les valoriser, ce qui n'est pas le cas de ceux de l'Afrique noire. L'Internet et les nombreux services qu'il offre se développe encore à pas de tortue dans la plupart de nos grandes villes à coté de la téléphonie mobile qui a connu un développement fulgurant voire prodigieux. Même si les usages des TIC demeurent encore embryonnaires chez nos, les adolescents instruits manifestent un grand engouement à utiliser l'Internet et le téléphone portable dans leur vécu quotidien. Ils naviguent sur la Toile mondiale, attirés par les loisirs, les vidéos et films axés sur la violence, la sexualité, mais aussi visitent des sites de rencontre pour tisser des liens amicaux avec d'autres jeunes à travers la planète. Ces jeunes internautes ignorent parfois les dangers ou méfaits que regorgent les TIC auxquels ils sont exposés, aveuglés certainement par la passion qui les anime quand ils naviguent sur la Toile mondiale ou manipulent leurs téléphones portables. Il est clair que les dangers qui guettent les jeunes gens sur l'Internet et à travers leurs téléphones sont issus des effets plus ou moins négatifs de leur usage qui semble immodéré par nos jeunes gens. Ainsi, l'on pourrait dire que les TIC sont comme un couteau à double tranchant, pouvant être a la fois bénéfiques et nuisibles, déterminant la vie des jeunes sur le plan comportemental et cognitif. Autrement dit, les impacts des TIC sur le savoir-être et les aptitudes intellectuelles, du moins sur les apprentissages scolaires semblent visiblement négatifs. C'est pourquoi notre modeste étude s'emploie à les mettre en relief en vue d'y apporter un traitement préventif. Les TIC à travers l'Internet suscitent de nombreuses inquiétudes quant à leurs influences sur la santé morale et mentale des esprits immatures sur le Continent noir. Cette remarque a été faite par DUPONT E. et LEGENDRE J.F quant ils relèvent que « Le média Internet a aussi mis en évidence des dérives avérées et potentielles en matière d'éthique1(*)

En fait, le réseau des réseaux est constitué de deux facettes, la plus noble et bienfaisante constituée des ressources documentaires et cognitives riches et variées, opportunités de formation à distance, de tissage de liens amicaux virtuels, etc. L'autre, sombre et nuisible, mise en relief par la cyberdélinquance, arnaque, jeux-vidéos, films violents, pornographiques, sites véhiculant des idées xénophobes, intégristes et axées sur des déviances sociales, etc. recélant donc des risques avérés et potentiels qui menacent dangereusement nos jeunes scolarisés. La Toile mondiale peut aussi devenir pernicieuse du fait du manque de contrôle de l'usage de ces piles de données cognitives. Cet état des choses engendre le plagiat, le fameux copier-coller qui pourrait au tournant conduire les élèves à la paresse, au manque de discernement et de créativité, de perspicacité, et d'éveil de l'esprit. C'est dans ce sens que RONDEAU (1997) note que « Les jeunes sont plongés plusieurs heures par jour dans un univers d'images souvent très violentes, et rarement éducatives...qui les transforment graduellement en consommateurs passifs de sensations, d'images et de sons. »2(*)

Notre objectif principal à travers ce modeste travail de recherche est de déterminer l'impact des TIC, en l'occurrence de l'Internet et du téléphone portable sur les apprentissages scolaires des lycéens. En clair, nous allons répertorier les risques auxquels les apprenants pourraient se confronter dans leur usage des technologies innovantes communicationnelles susceptibles d'influencer leurs aptitudes pédagogiques voire leur personnalité.

Nous emploierons des outils de recherche quantitatifs à savoir le questionnaire en vue de mener des investigations sur notre terrain d'enquête qu'est le Lycée Félix Eboué I auprès des élèves et enseignants. Puis, nous userons de l'entretien, outil de recherche qualitatif pour recueillir les données cette fois auprès de certains gérants de cyber-cafés de N'Djaména. Notre présent travail se recherche est structuré par deux grandes parties comportant chacune deux chapitres. La première traite du cadre théorique avec la problématique de l'étude. La seconde comporte la clarification des concepts-clés, les théories de référence explicatives du sujet d'étude et la revue de la littérature. La seconde partie est consacrée au cadre méthodologique renfermant le cadre et le contexte de l'étude (chapitre III) et enfin la présentation et la discussion des résultats globaux de l'enquête (dernier chapitre).

PREMIERE PARTIE : CADRE THEORIQUE

* 1 DUPONT, E. et LEGENDRE, J. F. (2000). Normalisation de la nouvelle société de l'information. In Ethique et société de l'information (sous la direction de D. BAHU-LEYSER et P. FAURE), pp.97-105. La documentation française, Paris.

* 2 RONDEAU, J-C. (1997). L'impact des NTIC sur la famille, l'école et les Eglises, sur le site http://agora.qc.ca.

sommaire suivant






La Quadrature du Net