WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'une application web pour la gestion des certificats de mariage en RDC


par Gabriel DUNIA
Université protestante de Lubumbashi - Ingénierie informatique 2013
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

UNIVERSITE PROTESTANTEDE LUBUMBASHI FACULTE DES SCIENCES INFORMATIQUES

Département Réseau & Télécom

Par : DUNIA YAFUNGA Gabriel

Mémoire présenté et défendu en vue de l'obtention du grade d'Ingénieur en sciences informatiques

AOUT 2013

Vérité et Liberté

MISE EN PLACE D'UNE APPLICATION WEB
POUR LA GESTION DES CERTIFICATS DE
MARIAGE EN R.D. Congo

(Cas de la ville de Lubumbashi)

2

Année Académique: 2012-2013

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

UNIVERSITE PROTESTANTEDE LUBUMBASHI FACULTE DES SCIENCES INFORMATIQUES

Département Réseau & Télécom

Vérité et Liberté

MISE EN PLACE D'UNE APPLICATION WEB POUR LA GESTION DES CERTIFICATS DE

MARIAGE EN R.D.Congo
(Cas de la ville de Lubumbashi)

Par : DUNIA YAFUNGA Gabriel Mémoire présenté et défendu en vue de l'obtention du grade d'Ingénieur en sciences informatiques

Option: Réseaux et Télécommunications

3

EPIGRAPHE

« C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair »

Genèse 2 :24

DUNIA YAFUNGA Gabriel

4

DUNIA YAFUNGA Gabriel

DEDICACE

Au très haut seul maitre de la vie.

A mes très chers parents MICHEL DUNIA et SUDI FATUMA pour leur soutien tant morale que spirituel et pour leur amour et leurs encouragements tout au long de mon parcours estudiantin.

Nos sentiments de gratitude s'en vont également à l'endroit de nos frères et soeurs.

A mes cousins, cousines, neveux, nièces ainsi qu'à tous et à chacun je dédie ce travail fruit d'une longue lutte et d'un sincère but atteint.

5

AVANT-PROPOS

Au seuil de cette année académique de fin de cycle, période traditionnelle sanctionnée par la rédaction du travail de fin d'étude, nous nous offrons l'agréable devoir d'exprimer nos très profonds remerciements à toute âme sensible à cette cause pour sa contribution consciente ou inconsciente tant au niveau de la mise en chantier que durant tout le cheminement de la présente dissertation.

Aussi, aurions nous été indélicat si nous n'inaugurons pas cette série d'éloges pour notre Directeur de travail à la personne de monsieur Dr. Pr. SAINT JEAN DJUNGU et à notre co-directeur l'Ass. KABAMBA PATIENT pour leurs remarquables disponibilités assorties du souci d'amélioration constante les caractérisant daigne se reconnaître dans cette modeste oeuvre qu'il a su accompagner avec rigueur et adresse scientifique et ce, en dépit de leurs multiples occupations à divers échelons.

Nos remerciements s'orientent tout naturellement aussi à l'ensemble du corps académique et administratif de l'université protestante de lubumbashi (U.P.L) pour la qualité du travail en interface, synergie grâce à laquelle, il nous est à terme possible de disposer de tous les supports de sortie diversement requis par chaque finaliste.

Qu'il en soit de même à tous nos proches à diverses qualités au rang de quel figurent :

- Belly Ngoma, Jonathan Ngoma et Babito Ngoma

- Betty Munoko,Erick Munoko,Miguel Munoko John kamate, Chris Muteba, Freddy muteba, Paulin Onia, Deborah Nyota, Vanessa Omari, Ghuitto

6

omari, tressa Omari, Sylvie Dinganga, Serge Dinganga, Ryan Dinganga,

Tonny Mafuta et les Mafuta

- Evariste Mangi et les Mangis

- Gabriel Mukanya, Serge Mukanya, Elyane Mukanya et les Mukanya

- A tous les personnels de la RAWBANK SARL.

- A tous mes amis et connaissances.

Je vous remercie pour votre compagnie et initiative de la vie.

DUNIA YAFUNGA Gabriel

7

INTRODUCTION GENERALE

Une bonne gestion assure un lendemain meilleur à une société, cette réflexion a poussé l'Etat de la République Démocratique du Congo à décider depuis 1885, de réorganiser le service de l'état - civil ; à qui il assigna la mission de s'occuper des mutations qui interviennent dans la vie d'une personne ou des personnes (mariage, divorce, naissance, décès, changement de nationalité.). Ce service permet entre autre, à l'Etat congolais en général et à chaque province en particulier, de maitriser la population effective de sa juridiction et en assurer le suivi.

Cependant, plus les enregistrements de certificats de mariage congolais augmente, plus la tâche devient ardue pour l'état - civil.

Surtout que l'enregistrement s'effectue manuellement puis l'encodage dans un fichier Publisher qui ne garantit pas une bonne sécurité et un bon suivi. Le champ de notre étude La commune de Lubumbashi, n'est pas restée en l'esse par ce constat. Le manque de la maitrise de la population effective a beaucoup de conséquences pour un état en plein décentralisation.

Le but poursuivi dans ce travail scientifique sera donc d'offrir à l'état-civil de la République Démocratique Congo la facilité d'explorer les dossiers des différents mariages enregistrés dans une municipalité, de restreindre la fraude d'identification des couples et de mettre à la disposition des organisations nécessiteuses toutes les informations nécessaires sur un couple tout en facilitant certaines tâches: Enregistrer, se connecter, vérification avant enregistrement d'un quelconque mariage.

Ces procédures ne sont faisables que dans le cas où les municipalités du pays sont interconnectées dans un serveur central. Il faut donc penser à une technologie d'interconnexion, pour notre cas nous avons opté pour l'architecture réseau centralisé utilisant la technologie V.P.N.

Les raisons de ce choix sont soutenues dans le développement de cette étude. Ainsi donc nous avons intitulé notre travail comme suit:

8

« Mise en place d'une application web de gestion des certificats de mariage en République Démocratique du Congo ».

Il faut dire que les applications web demandent à être hébergées sur un serveur web ; et que ces applications doivent être accessibles au moment voulu par l'utilisateur. Il conviendrait donc de faire un bon choix sur la nature de la plateforme du serveur à utiliser. Car elle est déterminante pour la disponibilité de l'application sur la toile ou sur le réseau.

1. CHOIX ET INTERET DU SUJET a) Choix du sujet

Choix du sujet Le choix du sujet est une étape qui détermine les motivations qui ont poussé le chercheur à choisir son sujet1. Nous nous sommes dit qu'avec notre application informatisée de gestion des certificats de mariage en République Démocratique du Congo, nous mettrons fin à l'enregistrement de différents certificats de mariage manuellement et à son encodage sur Publisher.

Cette tâche consciencieuse n'est peut être atteinte qu'avec le concours de tout citoyen. Nous trouvant dans cette obligation, qui est de vouloir démontrer la faisabilité du développement d'une application web pouvant gérer les certificats de mariage. Aujourd'hui, la standardisation et la productivité poétisent avec l'automatisation des tâches, pour bien parler avec l'informatisation.

Notre choix porté sur ce sujet se justifie également pour approfondir les notions de programmation web qui ne cesse de prendre de l'ampleur dans la révolution technologique actuelle et en vue d'appréhender des détails de configuration réseau dans une institution de l'état qui s'inscrit au slogan de notre chef de l'état qui prône la révolution de la modernité du pays.

1 http://www.Commentçamarche/definition sur le choix du sujet d'un travail scientifique/22 févr 2013 13h35

9

b) Intérêt du sujet

Aujourd'hui les entreprises, les organismes internationaux et même les Etats recourent aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), car les résultats qu'elles produisent sont sans contestes optimaux et efficaces. Elles procurent donc une rationalisation, une productivité et une automatisation rassurantes.

Vu des nombreuses fiches d'identification de différentes natures que compte un bureau de l'état civil dans une commune en République Démocratique du Congo du point de vue enregistrement et archivage, selon leurs catégories ou nature(Projet de mariage, Publication de mariage, Acte de mariage, Extrait de mariage, les droits et obligations réciproques des époux ainsi que le livret de ménage).

L'état-civil ne peut pas rester en marge de ces contraintes environnementales. C'est ainsi que nous voulons montrer le bien-fondé d'une application web dans la gestion des certificats de mariage. L'état-civil congolais enregistrera donc une productivité, un progrès technologique qui sera au bénéfice de toute la nation de manière directe ou indirecte.

2. ETAT DE LA QUESTION

L'état de la question est une transition dans les méthodes de recherche scientifique. Il a été nécessité et rendu inévitable par les forces de choses, notamment pour sécuriser l'honnêteté scientifique et ériger une barrière à l'affluence des plagiats qui ont dénaturé le caractère originel que se veut tout travail scientifique. Le chercheur devra donc faire preuve de la démarcation nette entre ses propres idées et celles déjà diffusées par ses prédécesseurs.

Notre limite, par le souci nourri à travers cette recherche, est de développer une application (logiciel) simple à utiliser, donc une application web, laquelle application sera disponible à tous les bureaux de l'état-civil et

10

toutes les mairies de la République Démocratique du Congo, appelés à informer des enregistrements effectués des mariés via les différents certificats de mariage qu'ils éditent.

Cette facilité d'accès sera donc favorisée par la technologie V.P.N et pourra s'étendre à travers le pays et se révéler un instrument judicieux pour les bureaux de l'état-civil et les mairies de la République.

3. PROBLEMATIQUE

La problématique se définie comme étant un ensemble des questions que se pose un chercheur sur l'objet de sa recherche, lesquelles stimule l'observation et l'analyse en vue de l'explication de ces dernières2.

La consultation des différentes fiches de mariage dans les communes de la République Démocratique du Congo rend la tâche ardue au service de l'état-civil du pays et la mise en commun des informations enregistrées n'est pas si sure, pas de suivi en cette matière en ce qui concerne l'enregistrement des certificats de mariage au pays, car il arrive de remarier quelqu'un qu'il a déjà était sans pour autant être divorcé officiellement, le délai de publication ne garanti pas la sécurité et la loyauté des nouveaux mariés.

La problématique de notre travail tournera autour des réflexions ci-dessous, lesquelles comportent des questions fondamentales que voici :

? Quels apports notre application de gestion des certificats de mariage fournira-telle au système du bureau de l'état-civil de Lubumbashi en particulier et de la République Démocratique du Congo en général ?

? L'implémentation d'un système d'information informatisé, pourra-t-elle réduire le risque de double enregistrement de mariage? En se référant au code de la famille en rapport avec le mariage3?

Voila les préoccupations principales et globales, auxquelles nous tenterons de réserver des réponses provisoires.

2Dictionnaire Petit ROBERT de poche, page 565. 3 Code de la famille, art. 388

11

4. HYPOTHESE

L'hypothèse selon R. PINTO et M. GRAWITZ est définie comme étant une proposition de réponses aux questions que l'on se pose à propos de l'objet de la recherche, formulée de telles sortes que l'observation et l'analyse puissent fournir des réponses4.

En ce qui concerne notre cadre de recherche, nous utiliserons une démarche qui nous conduira à évaluer les besoins de l'état-civil en termes d'enregistrement de certificats de mariage et leur suivi ; pour asseoir nos axiomes en rapport avec la problématique, nous réservons des réponses provisoires aux questions fondamentales posées plus haut, de la manière ci-dessous et dans leur ordre d'idée.

Les apports que notre application web de gestion des certificats de mariage apportera à l'état-civil de la R D Congo sont les suivants :

· Les sollicitations des fiches en rapport avec mariage auprès des bureaux l'état-civil ne prendront plus un temps long;

· L'enregistrement des différentes fiches sera rapide et simple à faire ;

· Les consultations des différentes fiches seront commodes car les données sont dans une base de données, donc centralisées et facile à répertorier en cas de réclamation ou d'un nouveau enregistrement d'un couple.

L'implémentation d'un système informatique au sein du service de l'état-civil pourra :

· Réduire le temps de travail au service de l'état civil,

· Rendre fiable l'encodage des informations et faire une consultation rapide des données,

· Faciliter la tâche dans l'administration et suivi aux bureaux de l'état-civil en intégrant les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) dans sa gestion ;

· Sécuriser les données.

4R. PINTO & M. GRAWITZ Méthode de science sociale, éd. Dalloz, Paris 1975, P. 20.

12

5. METHODES ET TECHNIQUES

a) Méthode

La méthode est une démarche intellectuelle qui permet à l'auteur d'atteindre ses objectifs. Dans le cadre de notre étude, nous nous appuierons sur la conduite de projets informatiques en procédant à la modélisation basée sur le Processus Unifié (UP) qui est un processus du Langage de Modélisation Unifié (Unified Modeling Language) UML en sigle.

b) Technique

La technique est l'outil pratique de la méthode ou encore elle est l'instrument qui permet à la méthode de collecter les informations nécessaires.

En ce qui concerne les techniques utilisées, nous avons utilisé les techniques suivantes pour la collection des informations :

? Technique d'observation directe

? Technique d'interview

? Technique d'observation directe

Partant de cette technique, nous avons récolté quelques informations en discrétion, lors de notre passage au département de l'état-civil de la commune de Lubumbashi et avions rencontré certaines difficultés que rencontrent le département de l'état-civil de la dite commune.

? Technique d'interview

Nous avons été voir le chef de département de l'état-civil de la commune de Lubumbashi qui de part sa courtoisie nous a accordé une interview qui nous a permit de recueillir les données dont nous avions besoin afin d'avoir un bon moyen pour assurer des taux de réponses à nos questions et inquiétudes.

13

6. DELIMITATION DU SUJET

Nous ne prétendons pas étudier l'univers entier étant un travail en informatique, il nous est difficile de nous délimiter sur le plan temporaire ; cependant dans le cadre de cette étude nous avons délimitez notre travail en deux points :

? Délimitation spatiale : Notre champ d'investigation est la commune de Lubumbashi ayant son siège dans la commune portant le même nom sur l'avenue SENDWE au numéro... entre TABORA ET DJAMENA.

? Délimitation du point de vue matérialisation : Notre application web de gestion des certificats de mariage sera développée en PHP-MySQL et tournera sur une plate forme Windows.

7. SUBDIVISION DU TRAVAIL

Hormis l'introduction et la conclusion, notre travail est reparti de la manière que voici :

? Le premier chapitre concerne la présentation du cadre de travail,

? Le deuxième chapitre s'attèlera sur l'analyse de l'existant et à la conception de la maquette, il consistera aussi à la présentation de l'état-civil, de son infrastructure informatique mise en place pour le moment et aussi la manière dont l'information circule en son sein.

? Le troisième chapitre parlera des Caractéristiques, techniques et Réalisation de l'application. Ce chapitre présente les motivations du choix du langage de programmation web, du SGBD MySQL ainsi que certaines captures d'écrans de notre application.

? Le quatrième chapitre tournera autour du déploiement de l'application et de la configuration technologique. Ce chapitre dégage le choix de la plate forme que nous aurons à utiliser. Il étale par la même occasion la procédure du déploiement de l'application et la configuration technologique. Il s'agit de déployer l'application sur un serveur web (Apache-MySQL) et la configuration de l'architecture réseau dans le but d'interconnecter les différents bureaux de l'état-civil de la ville de

14

lubumbashi en particulier et de la République Démocratique du Congo en général.

? Le chapitre cinquième qui est le tout dernier évoque les notions de l'administration du futur système, des notions de sécurité et de maintenance pour la survie de cette infrastructure.

15

CHAPITRE PREMIER : PRESENTATION DU CADRE DE TRAVAIL

I. INTRODUCTION

La commune de Lubumbashi que nous Avons l'honneur de présenter

est l'une des sept communes qui composent la ville de Lubumbashi dans la province du Katanga à l'Est de la R.D.C. Elle est favorisée pour la situation géographique qui la place au coeur de la ville cuprifère qu'est Lubumbashi.

L'une de ses grandes caractéristiques est la prédominance des activités commerciales à laquelle s'ajoute l'implantation des sièges des grandes entreprises. Elle est aussi la commune qui héberge les autorités politiques, administratives, militaires et économiques, ainsi que les expatriés.

Elle est construite sur le plateau de Lubumbashi qu'est le chef-lieu de la province du Katanga ou la capitale économique du Congo.

I.1. HISTORIQUE

La commune de Lubumbashi anciennement appelée « ELISABETH » vit le jour le premier janvier 1958 par le décret du 26 mars 1957 exécuté par l'arrêté ministériel N°11/160 du 1er octobre 1957.

Ce décret constituait un régime préélectoral et accordait aux villes et communes des pouvoirs délibératifs, c'est-à-dire, des pouvoirs de décisions dans les matières d'intérêt urbain et communal.

Ainsi, la commune et la ville constituaient deux entités dotées de la personnalité juridique et possédaient chacune ses propres ressources ces pouvoirs furent confirmés par l'ordonnance-loi N°82/025 du 20/02/1982.

Pour la petite histoire, c'est en 1957 que furent organisées les premières élections qui ont porté à la tête de ladite commune Monsieur Emile DELARUELLE, premier bourgmestre de cette entité administrative et président du collège électoral composé de quatre membres.

16

Il fut remplacé par Monsieur Shamba GREGOIRE, agent de l'administration publique, nommé par arrêté N°11/01/1958 du 07 janvier 1958.

C'est le premier congolais à accéder à ce poste. Depuis son Avènement jusqu'à ce jour la commune de Lubumbashi a vu passé 17 Bourgmestres dont le dernier en date est Madame Marie claire SAIDI.

I.2. SITUATION GEOGRAPHIQUE

La commune de Lubumbashi s'étend sur une superficie de 38 km2 et compte 203.483 habitants dont 201.952 nationaux et 1.531 étrangers. Sa densité est de 3.816 habitants par Km2. Elle est subdivisée en neuf quartiers, qui sont : MAMPALA, MAKUTANO, KALUBWE, KIWELE, LIDO-GOLF, LUMUMBA, GAMBELA, SALAMA Et HEWA BORA.

Elle est traversée dans sa grande partie par la rivière Lubumbashi d'où elle tire son la dénomination.

Elle est limitée au Nord par la commune de KAMPEMBA et à l'Ouest par la commune KATUBA ; cette situation géographique la place au coeur de la ville de Lubumbashi et lui confère une importance non négligeable sur les plans économique, administratif, social et même politique certains quartiers sont reliés par des petits ponts.

I.3. STRUCTURES ADMINISTRATIVES

La commune de Lubumbashi est subdivisée en neuf quartiers qui sont à leur tour composés des cellules blocs et Avenues.

Les chefs des quartiers sont nommés par le ministre de l'intérieur sur proposition de la Mairie de qui ils dépendent étroitement.

17

I.4. SUBDIVISION ADMINISTRATIVE I.4.1. COMPOSITION ADMINISTRATIVE

La commune de Lubumbashi est dirigée par le bourgmestre qui en est l'autorité municipale ; il est secondé par le bourgmestre adjoint qui en charge les finances et le chef de bureau qui s'occupe de l'administration.

Il bénéficie de l'appui des services techniques dont les chefs et agents sont affectés par leurs divisions respectives.

Dans le cadre de la sécurité des personnes et de leurs biens, la municipalité est dotée d'un commissariat de police qui a ses ramifications dans les quartiers appelées « sous-commissariats».

18

sommaire suivant