WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Systématique phonologique et morphologique du Baguiro de Zangba (sud-est de centrafrique)

( Télécharger le fichier original )
par Félix Benjamin Zalabo
Université de Bangui - Master 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Conclusion du chapitre

Conclusion de la deuxième partie

CONCLUSION GÉNÉRALE

BIBLIOGRAPHIE

ANNEXES

TABLES DES MATIÈRES

Conclusion generale

Ce projet qui vient d'être élaboré, est l'image de la description et de la présentation des mécanismes de fonctionnement du baguiro. Il sera sans doute exécuté en deuxième année de notre formation en Master. Nous avons envisagé :

Une systématique phonologique et morphologique du baguiro,

C'est à dire des systèmes qui aux plans phonologique et morphologique le constituent comme langue.Une langue qui est méconnue d'un point de vue linguistique, langue minoritaires en voix de disparition de la RCA.Rappelons que la description d'une langue est la présentation et la classification des régularités observables. Elle est procédée d'un travail d'analyse qui commence par le niveau de l'enquête et progresse par des hypothèses qui se confirment, s'infirment et se renouvellent [...].

Il importe de mentionner que le projet a été conçu depuis la présentation du cadre d'étude ainsi que du peuple Baguiro jusqu'aux cadres théoriques et méthodologiques de la recherche, en passant par les deux(2) grandes parties de ce travail que sont la phonologie et la morphologie, pour aboutir par l'Esquisse d'un plan de Mémoire en Master2.

Ce modeste travail n'est qu'une tentative d'apport scientifique à des problèmes auxquels se heurte la langue baguiro. Il ne saurait prétendre à une quelconque exhaustivité phonologique et morphologique. D'autres travaux plus scientifiques seraient souhaitables pour son enrichissement et son approfondissement. Comme tout travail de recherche scientifique, l'élaboration de ce projet a été émaillé de difficultés de tous genres, mais tout à été bien sublimé. Le fait également pour nous de ne pas être un locuteur de la langue baguiro, constitue un handicap sérieux à ce travail.

Au vue de ce qui précède, cette tentative s'adresse en premier lieu aux linguistes et aux africanistes. Elle s'affirme donc comme une contribution fondamentale à la connaissance du baguiro et surtout des langues du groupe «sara». Ainsi les travaux menés aideront les communautés linguistiques dans leurs actions d'éducation, de revitalisation et de préservation Enfin notre travail pourrait être considéré comme un guide capable d'orienter tout chercheur qui entreprendrait des travaux sur cette langue.

Bibliographie

Ouvrage généraux

· HAMPATÉ Bâ (A), 1972, l'Étrange destin de Wangrin.

· BENVENISTE (E), 1936-1977, Problèmes de linguistique générale, Tome 1&2, Paris, Gallimard, 356 p.

· BLANCHET (P), 2000, La linguistique de terrain: méthode et théorie, Rennes, P.U.R, 145 p.

· BOUQIAUX (L) et al. 1971, Questionnaire d'enquête, guides d'analyse et de description, Paris, SELAF, 750 p.

· De SAUSSURE (F), 1972, Cours de linguistique générale, Paris Payot.

· ELUERD (R), 1987, Pour aborder la linguistique, Tome 1, Esf, Paris

· GREENBERG (J), Studies in African Linguistic Classification: New Haven, The compass publishing company, 110 p.

· MARTINET (A), 1970, Eléments de linguistique générale, Paris, Armand Colin, 224 p.

· OSWALD (D), et al. 1968, Qu'est-ce le structuralisme ?, Paris, Ed. Du Seuil, 445 P.

· PENEL (J.D), «Les ethnies» in Atlas de la République Centrafricaine, Les Ed. Jeune-Afrique, Paris, 72 p.

· VENNETIER (P) et al. Atlas de la République Centrafricaine, Les Ed. Jeune-Afrique, Paris, 67 p.

Dictionnaires

· DUBOIS, J et al. Dictionnaire de linguistique, 1973, Paris, Librairie Larousse, 516 p.

· Le Petit Larousse Illustré, 1995

· MOUNIN (G), 1995, Dictionnaire de la linguistique, Paris, P.U.F, 1102 p.

· TISSERANT (R.P.C), 1931, Dictionnaire banda-français, Paris, Institut d'ethnologie, 617 p.

Ouvrages spécifiques

· BOYELDIEU (P), 2004, Bongo, ndoka, nduga (kaba de Paoua, yulu) ;

· CLOAREC-HEISS (F), 1969, banda-linda de Ippy: phonologie-dérivation et composition, Paris, bulletin de la SELAF N° 3, 57 p.

· CREISSELS (D), 1994, Aperçu sur les structures phonologiques des langues négro-africaines, Grenoble, ELLUG, 320p.

· DUCHET (J-L), 1981, La Phonologie, Coll.Que sais-je?, P.U.F,Paris, (rééd. 1998). 128p.

· NOUGAYROL (P), 1999, Les parlers gula (Centrafrique, Soudan, Tchad), «Grammaire et lexique», Paris, CNRS Editions.

· Rocher, (M), et al.2010, Des unités morphologiques au lexique, Paris, Hermès Lavoisier

· ROULON (P), 1971, Rapport sur la phonologie d'un dialecte gbaya: le gbaya-bodoé du groupe kaka, Paris, SELAF.

Travaux Universitaires

· AMADHOU-NDEMA(J.C), 2009, Phonologie et morphologie de la langue dakpa parlée à Bakala en République Centrafricaine, Projet de recherches en vue de l'obtention du Master1, FLSH, Université de Bangui, 48 p.

· FÉIKERE (S.P), 2008, Description du gbaya boro (phonologie-morphologie-syntaxe), Thèse en vue de l'obtention du Doctorat d'Etat Ph.D, FALSH, Université de Yaoundé1, 422p.

· LIM (F), 1994, Description linguistique du karé, Thèse de Doctoratunique, Paris, Université de Sorbonne Nouvelle, ParisIII, 368 p

· MARECK (N), 2000, Reconnaissance des mots-écrits et traitement morphologique, Mémoire de DEA, FALSH, Yaoundé1

· MEL'CUK (I), 1993, Cours de morphologie générale (théorie et description), Presses de l'université de Montréal, CNRS, Vol1

· MENDO-ZE (G), 2008, Guide méthodologique de la recherche en Lettres, Yahoundé, PUA.

· NOUGAYROL(P), 1991, Le système des personnels en bongo-bagirmi, Communication au 22ème Colloque Annuel de Linguistique Africaine (ACAL), Université de Nairobi.

· SELEZILO (A), 2008, Description systématique du bgaka-manza de Bogangolo en Centrafrique, Thèse en vue de l'obtention du Doctorat Ph.D, FALSH, Université de Yaoundé1, 511p.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net