WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude ethnobotanique, biologique et chimique des plantes réputées antipaludéennes à  lubumbashi en RD Congo


par valentin Bashige Chiribagula
Lubumbashi - Pharmacien 2013
  

précédent sommaire suivant

III.2.6.2.Mode opératoire

5 g de matériel végétal sont mis à macérer pendant 24 heures dans l'éther de pétrole ou dans le toluène. Après filtration, le solvant est évaporé à sec. Dans le résidu obtenu, on ajoute successivement et en agitant, 2 ml de chloroforme, 0,5 ml d'anhydride acétique et trois gouttes d'acide sulfurique concentré. L'apparition de colorations mauves ou vertes indique la présence de stéroïdes.

L'identification des terpénoïdes suit le même schéma que celle des stéroïdes. En plus du test utilisé pour la recherche des stéroïdes, quelques gouttes de réactif de Hirschson sont ajoutées à 4 ou 5 ml de la solution acidifiée. La coloration jaune virant au rouge indique la présence de terpénoïdes.

III.2.7. LES TANNINS

III.2.7.1.Principe

En présence de chlorure ferrique 1 %, les extraits aqueux tanoïques donnent des colorations bleu-vert, bleu sombre et verte ou des précipités (Bakari, 2011).

II.2.7.2.Mode opératoire

5 g de matériel végétal sont infusés dans 50 ml d'eau contenue dans un erlenmeyer pendant 30 minutes. 5 ml de l'infusé sont prélevés et additionnés des 1 ml de chlorure ferrique 1 %. Le test est positif lorsqu' un précipité ou une coloration (bleu-vert, bleu sombre ou vert) apparaît. 15 ml de réactif de Stiasny sont ajoutés à 30 ml de l'infusé, le mélange est porté au bain marie à 90°C. L'apparition d'un précipité indique la présence de tanins caté chiques. La solution est ensuite filtrée, le filtrat est saturé d'acétate de sodium avant d'y ajouter quelques gouttes de chlorure ferrique. La formation d'un précipité dans ce cas révèle la présence de tanins galliques.

III.3. PROTOCOLES DES ANALYSES BIOLOGIQUES

40

III.3.1. PRÉPARATIONS DES EXTRAITS METHANOLIQUES

Macéré pendant 48 heures, 50g du matériel végétal réduit en poudre de chaque espèce végétale dans un erlenmeyer de 250ml avec une quantité suffisante de méthanol pour immerger complètement la poudre ; puis filtrer à l'aide d'un papier filtre. Le filtrat et les solvants de lavage sont placés dans un ballon préalablement taré .Évaporer le solvant sous vide (-8,0 Barr) à l'aide d'un évaporateur rotatif à une température inférieure à 40°C. Le résidu est pesé et séché à l'étuve à la température de 40°C. Un rendement extractif a été calculé et se trouve consigné dans le tableau V en annexe.

Le choix porté sur les extraits methanoliques est motivé par le grand pouvoir extracteur de ce solvant.

précédent sommaire suivant