WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude ethnobotanique, biologique et chimique des plantes réputées antipaludéennes à  lubumbashi en RD Congo


par valentin Bashige Chiribagula
Lubumbashi - Pharmacien 2013
  

précédent sommaire suivant

III.3.3.3. Ensemencement

L'ensemencement s'est fait dans une plaque de marque Griner Microtier à 96 puits à fond plat. Les différentes solutions des extraits reparties dans ces puits sont ensemencés en mélangeant 1ml de sang d'un paludéen à 9ml du milieu de culture. Les plaques sont ensuite placées à l'étuve à une température de 37°C dans une atmosphère dépourvue d'oxygène (atmosphère à CO2) pendant 48heures.

III.3.3.4.Mode opératoire

42

À l'aide d'une micropipette Eppendorf, on dépose dans chaque puits 50 ì l de

l'extrait à différentes concentrations qui sont au préalable gardés à 37°C et 50ì l du milieu de culture renferment Plasmodium falciparum. Les manipulations s'effectuent sous la hotte à flux laminaire horizontal pour de raison d'asepsie. Les plaques recouvertes du papier paraffine sont placées dans une cloche à bougie vidée d'oxygène par combustion. Le tout est maintenu à l'étuve à 37°C pendant 24heures.

III.3.3.5. Lecture des résultats

Après incubation, le contenu de chaque puits de la plaque a permis de préparer une goutte épaisse (GE) pour mettre en évidence les parasites par la lecture au microscope.

L'absence des schizontes indiquée par le signe (-) qui signifie l'Inhibition totale des trophozoïtes par l'extrait à tester à la dose considérée. Leur présence indiqué par le signe (+) met en évidence l'absence de sensibilité du germe vis-à-vis de l'extrait ou l'inhibition partielle des trophozoïtes par rapport au témoin blanc ou négatif. La lecture se fait après 24h d'ensemencement puis, au troisième jour avant l'entretien et enfin au cinquième jour. Ainsi donc, l'expérience s'est effectuée pendant cinq jours mais les résultats ont été lus en trois sessions que nous représentons plus loin en J1 J2 et J3.

.

43

Quatrième partie :

PRESENTATION DES RESULTATS ET DISCUSION

1. Résultats de l'enquête ethnobotanique

2. Résultats de screening chimique

3. Résultats de la sensibilité plasmodiale

44

Quatrième partie :

PRESENTATION DES RESULTATS ET DISCUSION

Dans cette partie sont présentés, les résultats de l'enquête ethnobotanique, ceux du criblage chimique ainsi que ceux de la sensibilité du plasmodium aux extraits. Une discussion accompagne cette présentation.

III.1. RESULTATS DE L'ENQUETE ETHNOBOTANIQUE

Les résultats récoltés auprès des Personnes ressources dans la ville de Lubumbashi sont regroupés dans les tableaux XX, XXI et XXII qui reprennent respectivement les données relatives aux informateurs et les espèces végétales renseignées ainsi que les pathologies que ces dernières soignent.

précédent sommaire suivant